Nov 14

Suisse 2013 : Heilsarmee – une participation sur fond de polémique

Une armée qui ne salue pas les gay ?

Depuis lundi, nous connaissons les neuf chansons qui participeront à la sélection suisse du 15 décembre prochain. Parmi ces noms, on note quelques belles perles comme par exemple la jolie chanson du groupe Carrousel. Un groupe encore inconnu aux yeux du public français et que nous vous avions fait découvrir l’été dernier comme un potentiel candidat pour l’Eurovision, grâce au nez fin de notre collaborateur Nico.

Et si la danse du singe d’Anthony Bighead ne semble pas avoir déclenché une vague d’opinions positives chez les fans, d’autres titres comme la chanson pop de Jesse Ritch ou l’électrique « Point of no return » de Melissa paraît plaire à un certain nombre d’entre vous.

Cependant, une chanson fait la quasi-unanimité auprès des fans de l’Eurovision : celle de l’Armée du Salut « You and me ». Une chanson pop-rock au refrain accrocheur et qui pourrait aller très haut dans le classement de la finale du Concours, le 18 mai.

Mais si la mélopée d’Heilsarmee obtient l’adhésion du grand public, il n’en est pas de même pour le groupe, comme le souligne le site 20minuten.ch. Le média parle même d’un potentiel conflit. La cause ? L’Armée du Salut est aux prises avec des accusations d’homophobie.

Ainsi en mai dernier, l’Armée du Salut avait été sous le feu des projecteurs après avoir licencié une collaboratrice lesbienne.

En Suède, pays organisateur du futur Concours, l’Armée du Salut n’est pas non plus connue pour s’attirer la sympathie. La chaîne TV4 était partie en guerre contre elle.

Il n’échappe à personne que le Concours Eurovision de la Chanson attire la communauté gay. Une communauté qui n’est pas satisfait de la participation de l’organisation caritative à la finale du 15 décembre.

Beat Stephen, le rédacteur en chef du magazine Gay « Display », part en croisade contre cette candidature. Il appelle au boycott du groupe. «Tant que l’association n’a pas clairement pris ses distances avec l’idéologie homophobe, elle n’a pas sa place au Concours Eurovision. Vous ne devriez pas voter pour eux », explique-t-il.

Son discours rejoint celui d’une organisation lesbienne en Suisse. Eveline Mugier, la porte-parole, a déclaré qu’elle ne voulait pas d’une organisation homophobe comme ambassadeur de la Suisse à l’étranger.

De son côté, l’organisation réagit à ces propos. Martin Künzi, porte-parole de l’Armée du Salut, est conscient de participer à un Concours très prisé par la communauté homosexuelle. « Si certaines personnes se sentent personnellement heurtées par notre participation à l’Eurovision, j’en suis désolé. Ceux aux yeux desquels nous ne sommes pas sympathiques ne doivent pas voter pour nous. Nous voulons représenter la Suisse telle qu’elle est, et cela inclut les homosexuels », explique-t-il.

Il réfute les accusations d’homophobie. Il avoue que l’organisation possède des valeurs chrétiennes, mais ne discrimine personne en raison de son orientation sexuelle.

Il y a cependant des ligues homosexuelles pour qui la participation d’Heilsarmee ne pose aucun problème. C’est le cas de l’association Pink Cross (la croix rose) qui ne veut pas accuser l’Armée du Salut d’homophobie en raison de l’acte isolé de mai dernier.

De même que le magazine en ligne « Queer », dont le rédacteur Daniel Diriwächter voit là une chance pour l’Armée du Salut et les homosexuels de se rencontrer, de mieux se connaître et de bannir les préjugés.

 

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. De toute manière, on n’a pas fini d’en parler. Je sais pas s’ils vont avoir le droit de participer sous le nom d’Armée du Salut. Et s’ils peuvent, ils pourront pas faire de prosélytisme… C’est vrai que c’est un peu casse-gueule comme position, et inédit, donc on va voir ! ^^

    1. Ben on va surtout voir avant tout s’ils vont à Malmö, parce que c’est pas encore fait.

    • Arthur on 14 novembre 2012 at 22:01
    • Répondre

    C’est bien triste ces réactions négatives à ce sujet. Ils sont venu pour faire de la musique et partager, voir gagner !
    La musique, y compris dans ce concours est censé rassembler les gens. Si ils sont là , c’est que c’est le cas. Alors qu’importe le reste ! Surtout pour des histoires pareil…

    1. Je pense comme toi. C’est avant tout un concours de chansons, et c’est la chanson qui doit être jugée. D’autre part, l’armée du salut sait très bien où elle met les pieds, et si elle était une organisation homophobe, je pense que les hautes instances de l’association n’auraient pas permis au groupe d’y prendre part.

        • Nico on 15 novembre 2012 at 10:42
        • Répondre

        Je pense qu’en effet, le groupe Heilsarmee n’a qu’un seul objectif, faire de la musique et faire passer un message positif à l’Eurovision, démontré à toute l’Europe que la Suisse peut aussi proposer une chanson qui plaît à tout le monde.

        C’est certain, l’Armée du salut est tout de même un organisme religieux qui vient en aide à ceux qui sont dans le besoin, c’est un peu les restos du coeur et lorsqu’on l’on est dans un tel état d’esprit, il n’y a pas lieu de faire de la discrimination pour qui que ce soit ! De toute manière, beaucoup de religions ont un réel malaise face à l’homosexualité et probablement que certains esprits conservateurs se retrouvent dans l’Armée du salut, mais ce n’est certainement pas la majorité.

        Donc faisons abstraction de tout cela et laissons partir ce groupe à Malmö qui diffuse avant tout une image inter-générationnelle, peut être qu’il devrait changer de nom pour l’Eurovision histoire de calmer les choses, je ne sais pas, mais personnellement que je ne fais aucune association entre ce groupe et des actes homophobes, Dans ce cas, on pourrait alors interdire l’accès à toute personne qui est de confession catholique, par exemple.

        Non il faut savoir faire la part des choses, on parle là de musique et de la grande messe euopéenne du divertissement en chanson, ce groupe à été conçu non pas pour militer pour une cause mais effectivement pour faire enfin briller la Suisse à l’Eurovision, tout cela est original et ne voyons que cela , le reste on s’en fou, car l’homophobie existe partout sur cette planète et c’est un autre combat !

          • Nico on 15 novembre 2012 at 12:09
          • Répondre

          Toujours de vives réactions des internautes sur le site de la SF, Mme Assia se fait rembarrer de toute part, les suisses-allemands ne sont pas tendres avec elle, ils estiment que son éviction est normale, qu’elle fait son temps et que ses années de gloire sont désormais terminée, ils lui demandent de se retirer une fois pour toute et d’arrêter de vouloir piquer la place à de jeunes artistes, et bien ils peuvent se réjouir, car la grande Dame n’a en effet plus d’autres alternatives que de tirer sa révérence ! C’est un peu méchant, car avec sa chanson, elle aurait été loin d’être ridicule, certainement bien moins que ce pseudo animateur déguisé en singe ! Bref pas pitié et surtout un manque de respect pour une veille dame qui a tout de même été la première à remporter l’Eurovision.

          Pour Heilsarmee, on ne parle pas d’homophobie mais plutôt de prosélytisme qui n’a pas sa place à l’Eurovision.

          Moi je vous dit que tout cela risque bien de mettre en avant une chanson que l’on attend même pas pour Malmö.

          Moi je pense que les nombreux fans de Jesse Ritch ne vont pas se priver et que l’on risque bien de le voir représenter la Suisse à l’Eurovision.

          Sa chanson est pas mal, elle va plaire surtout à la jeune génération mais pas au point de se retrouver dans un top 10 d’une finale internationale.

          A moins que Carrousel embarque tout le monde à Kreuzlingen, là je serai moins pessimiste, car, c’est vrai, cette chanson est très simple mais très populaire, le refrain répétitif est tout de même très accrocheur,
          Mais c’est surtout le style de la chanson, sa musique à l’accordéon qui risque de plaire à beaucoup de pays, il y un côté folko ethnique que l’on pourrait retrouver dans chaque pays, du nord au sud et de l’ouest à l’est.

          Beaucoup pourront s’identifier à cette chanson et à sa mélodie. de plus, ce serait tout de même une très bonne chose, enfin une chanson en français qui aurait du succès à l’Eurovision,

          Je vous l’avait dit, moi je crois a Carrousel, c’est quelque chose de différent mais à la fois très accessible et ça pourrait bien marcher à l’Eurovision.

          C’est certain, j’aimerais mieux voir Heilsarmee partir à Malmö, mais je connais bien les Suisses dès que quelque chose dérange ou pourrait ternir l’image, la notoriété du pays, les gens préfèrent évincer , éliminer histoire de rester politiquement correct, et ce sera peut être la raison qui fera qu’en enverra pas Heilsarmée à Malmö

    • markand on 16 novembre 2012 at 06:04
    • Répondre

    Bonjour à tous,
    et si la SACEM ou l’U.E.R. se mêlaient de l’organisation de la gaypride ???
    je ne trouve pas très « friendly » l’attitude de ceux (et j’espère pour eux qu’ils ne sont que peu nombreux)qui tentent d’entamer ce « faux procès »
    il ne faut pas tout mélanger et que la Suisse manque, de ce fait, l’occasion de revenir très fort à l’eurovision qui doit rester, avant tout, un événement chanson et rien d’autre.
    Tous avec « YOU AND ME » même si le groupe change de nom pour, par exemple, NICK TA MERE (ah non! ça pourrait aussi faire des vagues !!! lol)
    « YOU AND ME » mérite d’aller très loin dans le concours et le Caroussel peut toujours tourner, moi perso ça me laisse assez indifférent.

  2. J’ai lu quelqu’un qui disait en rigolant que de toute façon s’ils sont homophobes, Christer Björkman les fera passer au début de la soirée ! hahaha

    En tout cas, je lis aussi chez les étrangers beaucoup d’opinions positives de la chanson de Carrousel (que j’aime bien aussi !) et qui ne serait pas non plus un si mauvais choix que ça !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :