Déc 12

Semaine Suisse : 5. Heilsarmee – « You And Me »

Il paraît que c’est pour la bonne cause

C’était le buzz suisse de cet automne en matière d’Eurovision. On croyait avoir tout vu dans ce Concours. Eh bien non. Voilà que l’Armée du Salut, mouvement caritatif chrétien, s’y colle à son tour.

Et quant à faire les choses, autant bien les faire. L’organisation s’est donc payée les services d’Hitmill, la société de production musicale de Roman Camenzind. Hitmill est considérée comme la société de production musicale la plus réputée de Suisse. Elle compose des chansons notamment pour Bligg, Baschi et Adrian Stern.

Le résultat est étonnant : une chanson très accrocheuse, bien calibrée pour le Concours et que les téléspectateurs de l’Eurovision pourraient retenir facilement.

Georg Schlunegger, le compositeur de la chanson, a été séduit par l’idée : « Il est difficile pour la Suisse de cartonner lors des concours européens. Mais, comme nous trouvons le projet de l’Armée du Salut intéressant et sympathique, nous avons spontanément décidé de participer à cette action insolite. Si nous obtenons « zéro points », que ce soit au moins pour une bonne cause. »

Heilsarmmee envoie donc six de ses membres sur la scène de Kreuzlingen. Le plus âgé a 94 ans. Il s’appelle Emil Ramsauer et joue de la contrebasse et de la guitare électrique. La plus jeune, Sarah Breiter (20 ans) est la deuxième voix. Le charismatique leader, Christoph Jakob (31 ans) est au chant. On retrouve ensuite Jonas Gygax (22 ans) à la guitare électrique et Michael Sterckx (47 ans) au trombone.

Toutes les générations sont représentées. Du grand-père détonnant à la petite fille modèle, en passant par le beau gosse musicien, tout le monde peut ainsi s’identifier à au moins un personnage de ce groupe.

Et l’Armée du Salut entend bien ne pas faire de figuration samedi soir. Le mouvement chrétien s’est fait une publicité d’enfer (si je puis m’exprimer ainsi) sur le site internet de l’armée du Salut suisse, autrichien et hongrois, consacrant une large couverture à cet événement, en français, en allemand et en anglais ! Ainsi un dossier complet est consacré à l’Eurovision et à la participation du sextet, avec appel de votes bien entendu, et même une inscription à la newsletter pour avoir des nouvelles du groupe.

Le classement de la rédac’ : 3ème avec 20 points

L’avis de Manuphil

C’est fou de se dire que la meilleure chanson de toute la sélection vienne de l’armée du salut. Il ne manque rien pour réussir : une bonne rythmique, un message positif, un refrain qui accroche et un groupe inter-génération. Reste à voir leur performance scénique. Comment sera-t-elle reçue par l’Europe entière ?? Note : 9/10

Si on chantait


When the times are getting rough gold and silver turn to dust
People build their barricades out of jealousy and hate
But there’s one thing they could never, never ever separate

Ah, let it hear from near and far
This is how it’s meant to be, we’re together you and me
Ah, nothing can tear us apart
Sailing on a stormy sea, we’re together you and me

We build castles with our hands, on a solid ground they stand
They’re our shelter from the storm, to keep us safe and keep us warm
No, there’s nothing that can hurt us, whatever there may come

Ah, let it hear from near and far
This is how it’s meant to be, we’re together you and me
Ah, nothing can tear us apart
Sailing on a stormy sea, we’re together you and me

Time is flowing to the sea but it’s still you and me
Nothing’s like it used to be, but we’re here, you and me

Ah, let it hear from near and far
This is how it’s meant to be, we’re together you and me
Ah, nothing can tear us apart
Sailing on a stormy sea, we’re together you and me

Ah, nothing can tear us apart
Sailing on a stormy sea, we’re together you and me

 

 

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Nico on 12 décembre 2012 at 09:47
    • Répondre

    Lors de la découverte de cette chanson je me suis tout de suite dit  » cette fois ça y est, la Suisse détient enfin la chanson qu’il faut pour « briller à l’Eurovisio « , Cependant au fil des semaines, j’ai également compris que l’image de l’Armée du Salut dans un tel concours est à double tranchant. C’est certain qu’Heilsarmee va créer le buzz si ces derniers partent pour Malmö. Avec une tel tube potentiel, la Suisse peut prétendre à un très bon classement, cela me semble être une évidence. Deux questions restent ouvertes. Qu’est-ce que cela va donner en direct sur la scène de Kreuzlingen ? et surtout est-ce qu’un mouvement caritatif chrétien avec des idées et des principes qui peuvent heurter les sensibilités de beaucoup de fans de l’Eurovision à vraiment sa place dans un tel concours ?

    Je n’ai pas encore les réponses, bien évidemment, je me dis qu’il s’agit d’un projet un peu fou et surtout très audacieux, cela peut être payant.

    Verdict samedi soir mais en tous les cas, si ce n’est pas Carrousel qui obtient son billet pour la Suède, j’aimerais tout de même bien voir Heilsarmee être sélectionné

    A l’heure actuelle, je leur donne 8 points c’est à dire la seconde place de cette sélection nationale suisse.

    • Lucke on 12 décembre 2012 at 22:20
    • Répondre

    Ma chanson préférée de la finale, à la 1ère écoute j’ai adoré !!!! et j’aime toujours autant… 10/10

    • schiel on 12 décembre 2012 at 22:43
    • Répondre

    Moi je trouve ce chant excellent. Je pense qu’ils ont toutes leurs chances pour gagner. En tout cas je les soutient à 100%.

    • Carlos on 14 décembre 2012 at 17:50
    • Répondre

    Seront-ils les meilleurs ? Je n’en sais rien. Mais ce que je sais, c’est qu’ils ont plein de supporters.Ils le méritent. Et s’ils vont à la finale en mai, ils auront des dizaines de miliers de supporters dispersés en Europe.La mélodie et les paroles touchent notre coeur et cela aura un impact digne d’une armée qui n’a peur de rien

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :