Jan 05

Selectia Nationala 2018 : première évaluation des chansons en lice

Le 26 décembre dernier, la TVR dévoilait les 60 morceaux qui concourront dans le cadre de sa sélection nationale pour Lisbonne. En bon petit soldat de l’Eurovision, je les ai tous écoutés. C’était long, mais moins long que les 36.000 candidats de la plateforme 1 In 360

Dans l’attente de cette Selectia Nationala 2018 voici donc un premier classement personnel (et donc, subjectif et partial) des forces musicales en présence, histoire de vous guider dans le dédale de ce barnum roumain. Si vous divergez d’opinion, exprimez-vous dans les commentaires !

D’emblée, une première réflexion : lorsque l’on décide d’organiser une sélection babylonienne qui traversera tout le pays et qui comptera soixante participants, mieux vaut s’assurer au préalable d’avoir soixante chansons intéressantes. Ce n’est pas le cas ici. L’on sent que la TVR a d’abord décidé du concept, avant de racler les fonds de tiroir musicaux. Certains artistes et leurs morceaux ont été retenus, faute de mieux. Cela se sent, cela s’entend.

Attention, tout de même : rien de rédhibitoirement mauvais ou de scandaleusement ridicule. Pas de Dorel Giurgiu au menu. Juste quelques chansons molles du genou et quelques interprètes amateurs.

Six morceaux up-tempo

Instinctivement, le lambda attend de la Roumanie, un morceau dansant et festif, trois minutes de légèreté et de fête. Dans cette perspective, s’il fallait choisir six propositions mémorables à première écoute, je dirais :

  • Serena – Safari, le meilleur de la production roumaine actuelle, un morceau taillé pour la compétition, fait pour les radios pop en recherche de nouveautés ;
  • Miruna Diaconescu – Run For You, un saxophone et tout est dit. Inspiré par les grands succès internationaux de la pop roumaine et bien tourné ;
  • Jukebox & Bella Santiago – Auzi cum bate, des interprètes chevronnés, de la passion, un son affuté, des paroles en roumain, de redoutables concurrents en perspective ;
  • Meriem – End The Battle,  une chanson pétillante et sautillante, un refrain facile et mémorable, trois minutes de pop hispanisante, à point pour le soleil de mai ;
  • Carolina – Reach Out For The Stars, très très eurovisionesque, un morceau mêlant pop et flûte traditionnelle, une recette éprouvée à maintes reprises ;
  • Alexia & Matei – Walking On Water, un duo complice et bourré d’énergie, une formule qui a fonctionné à merveille en 2017, mais cette fois avec un morceau pop.

Six ballades

Il ne peut y avoir de bonne sélection roumaine sans un contingent de ballades pulmonaires et meringuées. S’il fallait retenir six propositions plus émouvantes et plus abouties, je dirais :

  • Teodora Dinu – Fly, simple et moderne, convaincante et marquante, la ballade eurovisionesque dans sa meilleure acception ;
  • Elena Hasna – Revival, une composition et une progression très classiques, un changement de clé typique, déjà entendu, mais très bien emballé et produit ;
  • Denisa Trofin – Tears, très belle voix, très belle instrumentation, cuivres et tout, et tout, pour un morceau qui évoque les génériques de James Bond ;
  • The Humans – Goodbye, une belle ballade rock qui ravira les amateurs du genre et qui se démarquera des productions sucrées et larmoyantes ;
  • Claudia Andas – The One, une voix rauque, une proposition plus jazz, un instrumental au piano et beaucoup de simplicité et d’authenticité, loin des clichés habituels ;
  • Xandra – Try, cela fleure bon la meringue, mais la voix, le coffre, la puissance et la richesse du timbre de Xandra sauve l’ensemble du naufrage et le porte au sommet.

Reste un mystère : que vient faire Alex Florea dans cette galère ? L’année dernière, il nous rappait un morceau de yodel. Cette année, il nous propose une suédoiserie impersonnelle et stérétotypée au possible.  J’ai dû manquer un épisode. Ce n’est pas mauvais, c’est juste sans audace, ni originalité…

Six propositions involontairement drôles

Et s’il fallait en rire ? Alors, je retiendrais ces six chansons qui ont suscité en moi un certain degré d’hilarité :

Vous le notez : la compétition est faussée. Les artistes professionnels, portés par leur maison de disques et des auteurs internationaux, partent avantagés. Les autres feront de la figuration. À ce propos, n’auriez-vous rien remarqué ? Ne manquerait-il pas un nom à cette liste ?

Nous arrivons à la conclusion de cet article et de cette première écoute. Une nouvelle fois, oubliez tout ce que vous venez de lire et d’entendre. Oubliez Serena, Miruna, Xandra, Alex, Mihai, Teodora, Elena et les autres. Ne retenez que Feli. Voilà mon opinion finale : cette Selectia Nationala est musicalement sans objet. Arrêtez tout et envoyez directement Feli à Lisbonne. Son Bona de iubit surclasse de loin les cinq-neuf autres chansons. C’est moderne, c’est dansant, c’est joyeux, c’est irrésistible, c’est tout ce que l’on attend de la Roumanie, c’est tout ce dont l’Eurovision a besoin.

Feli est une star montante dans son pays, elle mériterait de devenir une star européenne, dans la foulée d’Inna et d’Alexandra Stan. Vous la réécouterez sur la plateforme de la TVR et la jugerez sur cette prestation en direct :

Selon moi, tout y est. Avec ces trois minutes-là, la Roumanie se hissera à nouveau en haut du tableau final (certainement parmi les dix premiers) et le succès commercial sera au rendez-vous. Il se produira même un miracle inouï : j’aimerais une chanson roumaine de l’Eurovision. Ce qui n’arrive jamais (exception faite de Paula et Ovi). Bref, #TeamFeli, comme disent les jeunes d’aujourd’hui…

Sur ce, rendez-vous tout bientôt sur votre site eurovisionesque préféré pour suivre cette sélection roumaine 2018 !

 

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Bishopper on 5 janvier 2018 at 08:31
    • Répondre

    Merci pour ce nouveau triage sélectif d’une sélection nationale tentaculaire !
    J’ajouterais, à titre personnel, être positivement sensible à la « symétrie » dans le nombre de titres proposés 🙂

    • Augures on 5 janvier 2018 at 11:10
    • Répondre

    Pour l’instant, mon top 3 dans cette sélection est :
    1. Tiri – Desert de Sentimente. L’instrumental m’embarque et j’ai bien l’impression que je suis le seul à apprécier cette musique donc il y a de fortes chances pour que ça soit éliminé dès les demi-finales.
    2. Serena – Safari. C’est la musique qui ressemble le plus à un tube international sans tomber dans le cliché. Un gros favori.
    3. Jukebox & Bella Santiago – Auzi cum bate. Bonne chanson, en roumain de surcroit.
    3 ex aequo. Johnny Badulescu – Devoted. J’aime beaucoup mais pas du tout original donc je ne préfère pas ça pour l’Eurovision quand bien même ce serait génialement interprété.

    • Bêta X on 6 janvier 2018 at 01:59
    • Répondre

    Depuis le temps que les chansons sont révélées, je n’arrive toujours pas à me lancer dans l’écoute de ces dernières (motif : flemme). Je fais confiance aux oreilles de Pauly et je n’ai écouté que les chansons qu’il a retenu. Plus particulièrement les six morceaux up-tempos. Parce que je suis comme tous les eurofans du monde, venant de la Roumanie, je veux qu’elle envoie au concours une chanson rythmée et dansante (exit donc les ballades).

    J’aime beaucoup les chansons d’Alexia & Matei, de Feli, de Meriem, de Miruna Diaconescu et de Serena. Mais mon ultra-favorite de tout ce p’tit groupe que j’aimerais ABSOLUMENT voir à Lisbonne est Serena avec sa bombe  »Safari » ! 😀 (*Feli en deuxième choix)

    Par contre, je me méfis de son live, il devra être explosif pour qu’elle gagne. Mais sinon, elle peut aisément assurer au niveau vocal, sa chanson ne demandant pas d’effort et de talent pour l’interpréter (ce qui est quelque chose de rassurant) ^^

      • Bêta X on 22 janvier 2018 at 11:05
      • Répondre

      https://youtu.be/LySHAP8DRS0

      Okaaay …. Au moins du côté vocal, Serena me rassure. Par contre, faut vraiment qu’elle se lâche sur scène, elle est trop coincée. Elle doit impérativement montrer plus d’assurance si elle espère gagner sa demie et la finale (même si c’est plus moi qui l’espère) x’)

      Et Feli qui rayonne tellement d’assurance et d’aisance sur scène *_* En pyjama, certes, mais elle rayonne quand mème 😀

      https://youtu.be/_zIGL32f9QE

      Elle me semble bien partie pour conquérir la sélection roumaine. Ce qui ne me déplairait pas, Feli est aussi ma favorite de la sélection, mais je voudrais quand même voir Serena à Lisbonne … C’est tellement dommage de ne pas les envoyer toutes les 2 en même temps (c’est un énorme gâchis) ! Voilà encore un autre dilemme crève-coeur (l’autre venant de France et étant plus un trilemme) T_T

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :