Mai 31

Lumière sur les derniers : Allemagne, sept fois !

Les derniers seront les premiers ! Voilà ce qui m’a motivé à écrire cet article. Je voulais mettre en avant par une série d’articles les prestations qui malheureusement ont fini à la dernière place de la finale du concours Eurovision. Mais finir dernier ne signifie pas forcément avoir fait la plus mauvaise prestation de la soirée ou avoir la plus mauvaise chanson.

Etre dernier à l’Eurovision, c’est quelque chose, c’est ce que tout artiste participant ne souhaite absolument pas pour lui. La crainte absolue : finir dernier et finir en plus avec un zéro pointé, car le résultat est vu par des millions de téléspectateurs en direct. C’est l’aveu que personne n’a aimé votre chanson. Même si ce n’est pas tout à fait vrai, puisqu’un pays peut être onzième dans le classement de tous les pays et ne recevoir aucun point.

L’Allemagne participe à l’Eurovision depuis 1956 et fait preuve d’une fidélité à toute épreuve puisque ce pays détient le record de participations avec 61 finales. Seule exception : 1996. L’Allemagne a été éliminée lors de la pré-sélection organisée cette année-là. Il n’y avait pas de demi-finales à l’époque, mais des relégations. Alors comme tout pays, elle a eu des hauts et des bas. Malheureusement pour l’Allemagne, après avoir vécu une victoire en 2010 avec Lena, elle est depuis quatre ans dans les profondeurs du classement. L’Allemagne a gagné deux fois le concours mais a fini dernière 6 fois.

Voici les sept prestations qui lui ont valu la dernière place :

1964 – Nora Nova : nul point

1965 – Ulla Wiesner : nul point

1974 – Cindy & Bert : 3 points

1995 – Stone & Stone : 1 point

2005 – Gracia : 4 points

2015 – Ann Sophie : nul point

2016 – Jamie-Lee Kriewitz : 11 points

Pensez-vous que toutes ces dernières places étaient méritées ?

 

(36 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. L’Allemagne n’a jamais été mon pays préféré à l’Eurovision, loin de là mais je suis surpris sur deux points, tout d’abord comment ce pays pays a pu être relégué en 1996, il ne faisait pas encore partie des big 5 ? Et puis surtout pourquoi depuis la victoire Lena l’Allemagne semble faire systématiquement les mauvais choix, on pourrait croire qu’il s’agit d’une volonté de ce pays pour éviter de gagner à nouveau. Mais delà à finir systématiquement dernier, il y a de la marge et c’est quand même très curieux.

    D’autant qu’il y a vraiment beaucoup de très bons artistes, surtout au niveau de la jeune génération et à chaque fois que l’Eurovision se déroule, lors de l’annonce des votes on voit une foule énorme dans les rues de Dresden, la capitale politique,,qui font la fête, il existe donc toujours une ferveur pour ce concours et beaucoup de fans dans ce grand pays. J’aimerais comprendre quel est le véritable problème. Est-ce que quelqu’un peu m’éclairer.

    Est-ce que l’on déteste l’Allemagne à cause de son passé ? je ne pense pas, c’est à mon avis principalement le choix des chansons qui fait défaut selon moi. Quel est l’intérêt ? Ils sont systématiquement en finale d’accord mais ce n’est pas une raison valable pour envoyer des chansons plates et sans relief. Vous me direz que c’est également le cas pour l’Espagne et pour le Royaume-Uni, quoi qu’il me semble quand même vouloir faire des efforts, notamment cette année avec Lucie Jones mais ce n’est pas le cas pour l’Italie et plus du tout pour la France qui s’est réveillée depuis l’arrivée d’Edoardo Grassi.

    Moi je serai d’avis de supprimer ce statut de big 5 et d’octroyer une place en finale assurée au pays gagnant pour l’année suivante.

    D’ailleurs, il n’est pas impossible que le Royaume-Uni se retire l’année prochaine même s’il ne s’agit que d’un sondage pour l’instant.

    Ce serait vraiment pas bien,et surtout pas juste pour les nombreux fans car le Royaume-Uni est un pays qui participe depuis 1957. Et je n’aimerais pas voir la Russie prendre sa place,parmi les Big 5, ce qui risquerait d’arriver, A moins que ce soit l’Ecosse qui débarque et le Pays de Galle, suite au Brexit.

    1. En fait, l’Allemagne n’a pas été reléguée mais en 1996 il y a eu une sorte de grosse demie-finale avec tout les 30 participants sauf la Norvège (pays-hôte) donc 29 dans cette « demie-finale ». Seuls les 22 premiers se sont qualifié et l’Allemagne a terminé 24°, à 2 points de la qualification.

      • P'tite Hildly on 31 mai 2017 at 19:22
      • Répondre

      A.S. : Je ne sais pas si quelqu’un répondra en même temps que j’écris ce message, entschuldigung Sie!

      Les notions de « Big Four » et « Big Five » n’apparaissent qu’en 1999-2000 (2011 pour le « Big Five » avec le retour de l’Italie).
      Avant (à partir de 1994), les pays qui finissaient dans les 6 derniers étaient éliminés pour l’année suivante…

      1. Pourtant dans ces années là, je regardais l’Eurovision mais c’est un aspect qui m’avait totalement échappé, Merci pour l’info, par contre, je me souviens que la Suisse était régulièrement reléguée car elle était comme par hasard, souvent parmi les 6 derniers, comme quoi, les choses n’évoluent pas pour nous, bien au contraire, nous avons été très régulièrement dans le Top 10 d’une finale de 1956 avec une première victoire jusqu’en 1983, puis 2ème en 1986, ,seconde victoire en 1988, puis 5ème en 1991 à Rome, 3ème en 1993 en Irlande et puis une longue traversée jusqu’en 2005, sauvés par des estoniennes avec un Top 8, et depuis la catastrophe jusqu’en 2014, grâce à Sebalter et on connaît malheureusement la suite avec 3 éliminations y compris cette année 2017, oû le Dieu Apollon n’a pas été suffisamment percutant pour tenter de nous faire sortir de ce que je considère comme une véritable une galère. Une théorie qui relève de la psychologie qui semble logique est que tant que nous n’avons pas compris nos erreurs et que nous nous remettons pas en question, nous reproduirons systématiquement le même schéma. La Suisse a donc bien besoin d’une bonne thérapie ! Allo Docteur Grassi, vous pouvez nous aider ? mdr

        Mais il est fort possible que Marie en parle étant donné que nous avons également souvent figurés dans les derniers.

        1. Effectivement, j’ai vérifié, la Suisse va sans doute battre tous les records, j’ai compté, nous avons été 9 fois derniers depuis que l’ESC existe, En tant que pays berceau de l’Eurovision, c’est ce qui s’appelle partir à la dérive !

            • Quentin on 1 juin 2017 at 00:02

            Il faut arrêter -à mon sens- de blâmer les résultats suisse sans cesse, car ils y mettent du bon coeur depuis cette année. Je suis désolé Nico, et je ne veux pas paraître agressif (car ce n’est pas mon but du tout), mais je trouve ta remarque un peu fort de café. La dérive ça concernerait et s’appliquerait plutôt à Saint-Marin, à l’Albanie… La Suisse prouve aux européens que changer le format de sélection peut entraîner une hausse significative de ses résultats : passer de dernier deux années de suite (avec l’ancien format) à une qualification ratée de très peu (moins d’une dizaine de points) est un progrès. Il faut le souligner. Donc ça ne viendra pas d’un claquement de doigts.

            De plus, la Suisse n’a été reléguée que quatre fois, et c’est les seuls retraits suisse (forcés tout de même) de l’histoire. Sinon, ils auraient continué de participer depuis les premiers balbutiements de l’Eurovision : 1995, 1999, 2001, 2003 (de mémoire).

            Comme dirait Tamara : « KEEP THE FAITH!! » 😉

            • Quentin on 1 juin 2017 at 00:04

            Et puis, finir onze fois dernier c’est -certes faisable- mais il faut le vouloir pour battre ce record.

            • Nico on 1 juin 2017 at 11:46

            Quentin, tu as le droit de penser ce que tu veux par rapport aux résultats de la Suisse, tout comme je m’octroi le droit de constater que nous ne sommes pas bons dans ce concours. Il est vrai qu’avec Timebelle, nous ne sommes passés pas très loin de la qualification à mon grand regret d’ailleurs, sur ce point, je reconnais également que cette année, la délégation helvétique à fait le maximum mais cela n’a pas été suffisant. Espérons que 2018 sera la bonne année et surtout, j’aimerais voir des artistes suisses confirmés proposer leurs candidatures

            Voilà, je ne ressens aucune agressivité de ta part et accepte volontiers les critiques, notamment quand elles s’avèrent constructives, alors il n’y a pas de souci pour moi.

        2. Oui c’est prévu.

  2. Intéressant ton article Marie. J’aime beaucoup 😉

    Tout d’abord, il faut préciser qu’en fait, après le concours 1995, l’UER voyant que l’Allemagne était logiquement éliminée, elle décide de voler à son secours en mettant fin aux relégations systématiques des derniers…. dans un souci d’argent bien entendu car l’Allemagne est quand même le plus gros financier du concours. Pas folle, l’UER…

    [ Déjà à l’époque on voyait la notion d’un poids, deux mesures car l’UER n’a eu aucun scrupule à éliminer le Luxembourg et la Belgique en 1993 ou encore la Suisse en 1994… (je referme cette parenthèse) ]

    Donc pour le concours de 1996, l’UER décide de créer une demi-finale où tous les pays participent (sauf la Norvège qualifiée d’office car elle recevait le concours) et où ne sont qualifiés que les 22 premiers sur les 29 participants.
    Manque de pot pour l’UER, l’Allemagne ne finit que 24eme, à deux points du dernier qualifié, et est du coup éliminée… d’où son absence à Oslo.

    Suite à ce fiasco, l’UER décide de ne pas reconduire ce système de présélection, qui a été très critiqué et qui a suscité une controverse, et crée le système de moyenne sur les scores obtenus des 4 concours précédents pour participer en 1997, puis sur les 5 précédents concours pour 1998.

  3. L’Allemagne a aussi terminé dernière en 2005 avec 4 points et dernière à égalité avec la Pologne et le Royaume-Uni à 14 points en 2008.

    1. Il n’y avait plus d’égalité.

      1. Par conséquent l’Allemagne n’a pas fini dernière en 2005 et 2008.

        1. Désolée j’ai oublié la dernière place en 2005.
          C’est donc 7 fois.

  4. Oui c’est une sacrée série noire pour l’Allemagne. Autant j’étais pas fan de l’univers de Jamie Lee autant j’avais vraiment adoré Ann Sophie. J’avais trouvé sa chanson et sa prestation très classe.
    Levina cette année avait vraiment une fort capital sympathie, la chanson a vite été reléguée au statut de plagiat et c’en est vite fini d’elle. Mais quand j’ai vu son live à Kiev, je me suis en effet dit « l’Allemagne ne veut plus gagner »… ce gris… du gris partout… meme pas une note d’espoir coloré… Elle méritait certainement bien plus

    1. Visiblement,le gris,le rose et surtout le jaune sont des couleurs à proscrire à l’Eurovision ! pourtant ce sont de belles couleurs qui se marient bien. mais j’ajouterai aussi le vert qui ne passe très bien à l’écran. je pense que les meilleures couleurs sont le rouge, le noir et le blanc sans oublier le bleu et le violet

      Quoi que cette théorie est très subjective, Zoé, la jolie autrichienne était habillée en princesse et avais un visuel très kitsh et coloré avec de paroles cul cul la praline,, cela ne l’a pas empêchée d’être dans le top 10

      Je crois qu’il faut ce soit avant tout festif, moderne ou alors très sobre pour attirer l’attention,

    2. Surtout qu’elle a échappé à la dernière place d’un cheveu de puce.

      • BretagneLibre on 31 mai 2017 at 21:18
      • Répondre

      Surtout que le titre de sa chanson est Perfect Life alors mettre que du gris…

  5. Les dernières places imméritées pour moi sont:

    – en 1965, Ulla Wiesner, même si elle semblait être bouffée par le trac, ne méritait pas de finir dernière et en plus sans aucun point. Elle qui cherchait le paradis, elle ne l’a pas trouvé…
    – en 2015, clairement l’injustice de la soirée. Je ne comprends pas pourquoi cette chanson classe au possible n’a obtenu aucun point.
    – en 2016, c’est « kawai » tout plein mais le côté cosplay n’est pas passé, dommage

    Ni chaud, ni froid:

    – en 1964, mouais bof… en décalage avec les attentes de l’époque je dirais…
    – en 1974, ce duo allemeand méga-star à l’époque, nous interprète une « chanson de l’été »… Bon niveau vocal mais titre fadasse qui fait pâle figure face à la concurrence et le vent de renouveau qui souffle cette année-là.
    – en 1995, Cheyenne Stone peut dire merci à Malte pour sa grande générosité et lui avoir alloué un point. La chanson n’est pas mal mais le chant n’est pas au top. Ne méritait pourtant pas sa dernière place. Et est-ce qu’elle s’est pris pour un fantôme pour revêtir ce drap immonde ?? lol

    D’ailleurs je pose une question: le vote maltais a-t-il été trafiqué en ce sens pour qu’aucun pays ne finisse avec 0 pt comme ils avaient fait l’année d’avant ?? Je me souviens que Malte avait donné en 1994 des points (les plus grosses notes en fait) à 4 pays qui avaient encore un score vierge au marquoir… Le doute est permis…

    Franchement mérité;

    – en 2005, du métal bien lourdingue et ça braille, ça miaule, dans tous les sens… bref insupportable et pour moi 4 points de trop.
    – en 2008, chanson au rabais, ces quatre filles ont été choisies pour leur plastique et non pour leurs capacités vocales qui ne sont pas raccord. Du coup, un décalage vocal pas du tout harmonieux… et ça récolte quand même un 12 pts… va comprendre pourquoi….
    détail qui tue… tentez bien l’oreille, on entend même les ventilos se mettre en marche et souffler.

    Donc oui pour ces deux concours je pense que l’Allemagne a eu la place qu’elle méritait. A contrario, les 6 autres dernières places me semblent bien sévères.

    1. L’Allemagne n’a pas fini dernière en 2005 et 2008 vu qu’il n’y avait Plus d’ex aequo.

      1. Désolé , j’ai oublié la dernière place de 2005. Donc ca fait 7 fois.

    2. Pour les 12 points reçus de la Bulgarie en 2008, la raison est simple : je crois qu’une des quatre chanteuses était bulgare. ! Il ne faut pas chercher plus loin…

  6. – Ce n’est que mon avis mais si pour les premières années, la dernière place peut être considéré comme méritée ( chanter en allemand à ces époques où la musique n’était pas aussi moderne et où cette langue était assez  » pénible  » à écouter…) mais malgré cela, je trouve que l’Allemagne n’a JAMAIS présenté de catastrophes méritant la dernière place ! Il y a eu tellement pire dans d’autres pays qui sont passé à travers les gouttes…

    – Le plus injuste fut pour moi 2015 : franchement, zéro point, c’était se moquer du monde car la chanteuse avait du talent et une belle voix.

    • Alexandre on 31 mai 2017 at 21:14
    • Répondre

    En ce qui concerne les dernières places, pour 60 participations, la France n’en compte qu’une seule ce qui est une prouesse en soi. Comme quoi, de ce côté là, la France n’est pas la plus à plaindre en terme d’Eurovision.

    Pour l’Allemagne, je trouve qu’il y a une dernière place qu’elle a très bien cherché, celle de 2005. Aussi mélodieux qu’un chat qui se coince la queue par la porte. Sinon, les autres lanternes rouges sont plutôt sévères. Les chansons de 1964 et 1965 sont loin d’être mauvaises pour l’époque et Jamie-lee et Ann-Sophie méritaient mieux.

  7. C’est là qu’on vois l’avantage de certains pays, comme la grèce et chypre : Difficile de finir dernier quand un pays t’offre 12 points à coup sûr !

    1. 24 avec le nouveau système de points…

  8. Justice pour Ann Sophie et Jamie-Lee Kriewitz ! C’était vraiment pas mérité. Grosse déception 🙁

  9. Chère Marie,

    Simplement pour te signaler que j’ai corrigé l’article et ajouté Gracia à la liste. Cela aurait été dommage de s’en priver, ces trois minutes étant pour moi parmi les plus (involontairement) drôles de l’histoire du Concours.

    Sur ce, j’imagine que nous aurons droit à un article de ta part sur les huit dernières places de la Belgique ?

    J’en profite pour te transmettre un lien utile : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pays_participant_au_Concours_Eurovision_de_la_chanson#Derni.C3.A8re_place. Quelqu’un (on se demande bien qui…) a créé un petit tableau récapitulatif sur le sujet.

    1. Merci beaucoup pauly.en fait dès que je me suis aperçue, j’ai envoyé les modifications mais c’est très bien que tu l’ai fait. Merci beaucoup. Évidemment je ferai la Belgique et la Suisse.

  10. 2 éme ou dernier à l eurovision c est la meme chose car seule la première position compte sauf si un jour comme je le demande on on revient au fait que les 3 premiers seront récompensé ou alors là je pourrais dire 4éme ou dernier c est la meme chose

    1. D’accord on ne se rappelle pas du second mais ce n’est pas pareil finir en haut du tableau qu’en bas.

  11. Pour moi, aucune de ces dernières places n’est justifiée. Et surtout pas Ulla Wiesner de 1965, que j’adore. Je la classe 6° cette année-là.

    A titre personnel, je ne classe l’Allemagne dernière qu’en 1956 avec Im Wartesaal zum grossen Glück.

    Ca n’intéresse sûrement personne ah ah mais pour faire honneur au travail fourni par Marie, je vais vous donner mes derniers pour chacune des années où l’Allemagne est arrivée dernière, seule ou pas:
    1964 le Danemark
    1965 la Norvège
    1974 la Yougoslavie
    1995 la Belgique
    2005 la Lettonie
    2008 la Bosnie-Herzégovine
    2015 la Hongrie
    2016 la Lituanie

    1. Merci Francis, en tout cas çà m’intéresse et comme je disais , ce n’est pas parce qu’on finit dernier qu’on a forcément la pire chanson. et je pense que 2015 et 2016 , l’Allemagne ne méritait pas de finir dernière en plus avec zéro point en 2015.C’est dur!

      1. C’est vrai. Je n’étais pas fan de la chanson, mais de la à terminer dernière… et avec zéro point :/ Je ne comprends pas non plus.

  12. c’est une bonne d’idee d’articles Marie ! la dernière place fascine que ce soit au concours Eurovision ou au Tour de France et c’etait un des grands enjeux de cette année : le duel Manel / Levina…

    Ca fait quatre ans de suite qu’un membre du big 5 (ou l’organisateur lui aussi directement qualifié) termine dernier
    A ce stade, ca ne peut pas etre une coincidence !

    D’un coté je me dis que certaines chansons sont dernières car dans un contexte sans Big 5 elles n’auraient pas passé les demi finales : c’est sans doute le cas des 3 derniers de l’ edition 2017

    Par contre, l’ exposition moindre (et peut etre un peu de jalousie envers les pistonnés directement en finale) peut aussi porter préjudice. Pour moi Ann Sophie, The Makemakes et Jamie Lee ne meritaient pas leur humiliation…

    Le contrat d’Ann Sophie avec une maison de disques a d’ailleurs eté cassé après le concours, elle en est restée très amère….

    Par contre, pour en revenir à l’Allemagne, leurs propositions vers l’an 2000 etaient souvent assez décalées et Guido Horn ou Stefan Raab n’etaient pas du tout ma tasse de thé (et pourtant ils ont fait un top 10 tous les deux ! )

    C’est ca que le public europeen semble attendre des allemands; en tout cas ca marche mieux pour eux avec des numéros comiques qu’avec des chansons sans ame comme celle de cette année…..

    1. Merci pascal.
      c’est vrai le gagnant accapare tout mais je suis comme toi , être dernier c’est un des moments clés de l’eurovision.Il en faut bien un , en plus on n’a plus d’ex-aequo comme on pouvait en avoir avant à l’eurovision.
      C’est en effet un enjeu comme tu dis , même les bookmakers parient sur le pays qui va arriver dernier. c’est fou, non?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :