Le « Happy Hour » de Sakis – #76

Hier, a commencé une nouvelle édition d’A Dal, la célèbre sélection hongroise pour l’Eurovision. Pour commémorer cela et remercier nos amis Hongrois, partons pour Budapest à la rencontre d’un groupe susceptible de s’envoler pour Tel Aviv : yesyes.

Yesyes a été formé en 2015, par la réunion d’Ádám Szabó (ci-dessus, à gauche) au chant et à l’accordéon, et de Tamás Katona (ci-dessus, à droite) à la batterie. Ensemble, ils ont voulu créer un nouveau son caractéristique, au carrefour de la pop, de l’électro et de la musique traditionnelle.

Né en 1992 à Budapest, Adam joue de l’accordéon depuis ses cinq ans. Après des études musicales, il débute sa carrière en 2013, en participant à la quatrième saison du X Factor hongrois. Il y termine cinquième.

La même année, il participe pour la première fois à A Dal, avec Hadd legyen más. Son parcours s’arrête dès l’éliminatoire.

Il revient en 2015, avec Give Me Your Love. Il termine finaliste, remportant le vote du jury.

En 2017, il retente sa chance avec Together, mais est éliminé en demi-finale.

En 2018, yesyes participe pour la première fois à A Dal. Adam et son acolyte terminent alors deuxième avec leur I Let You Run Away.

Le groupe revient donc cette année avec Incomplete.

Souhaitons-leur beaucoup de chance et restons en Hongrie, pour découvrir un autre chanteur. Nikolas Takacs n’a jamais participé à la sélection hongroise. Dommage, car il dispose de toutes les qualités nécessaires pour représenter son pays à l’Eurovision. Mais qui sait ? Il y viendra peut-être l’an prochain…

Nikolas est né en 1986 dans l’actuelle Slovaquie. Décidé à devenir chanteur professionnel depuis son plus jeune âge, Nikolas étudie le chant, le violon et le jazz. À dix-neuf ans, en 2005, il déménage à Budapest et se lance sur la scène jazz de la capitale. Il joue dans les bars et les clubs, aux côtés des grands noms du jazz hongrois.

C’est en 2010 que Nikolas se fait connaître du grand public. Il participe à la première saison du X-Factor hongrois et y termine deuxième. Cela lui permet de sortir son premier album.

En 2011, il sort un deuxième album, qui rencontre un vif succès, et entame une première grande tournée.

En 2013, il participe à A Dal mais seulement en entracte.

En 2014, Nikolas sort son dernier album en date, qui obtient un succès tout aussi important, y compris en Slovaquie.

En 2015, il se lance à la conquête des États-Unis et se produit dans de nombreuses villes américaines. En 2016, il publie de nouveaux morceaux.

Depuis, il continue à se produire régulièrement lors de concerts et de festivals et à sortir de nouvelles chansons.

La Hongrie compte décidément de nombreux interprètes de talent. Je souhaite toute la réussite possible au yesyes et j’espère que Nikolas Takacs tentera bientôt sa chance. Avec son talent et sa virtuosité, il ferait un excellent représentant. À moins bien entendu que notre très cher Freddie ne nous revienne. Le choix sera difficile…

Sur ce, passez un bon dimanche et à la semaine prochaine !

(avec la collaboration de Pauly)

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Mon petit Sakis,

    – Très bonne idée de présenter des artistes de talent hongrois : j’espère que la prochaine fois, tu me prendras par la main pour m’emmener promener dans la très belle capitale Budapest ?

    – Concernant YesYes, j’aime beaucoup : ils sont capables de chanter et de jouer toute sorte de musique et de chansons dans tous les styles et avec grande classe. J’aime vraiment cette diversité chez les artistes. Concernant le chanson 2019 dans la sélection hongroise, elle est bien mais elle est bien en dessous de celle que tu m’as fait découvrir l’autre jour d’un jeune homme dont je ne e souviens plus du nom.

    – Concernant Nicolas Takacs, je reconnais qu’il a de belles chansons, mais j’aime moins, au niveau de sa voix que je trouve un peu pointue et nasillarde ( en tout cas, c’est ce que mes oreilles ont ressenti….)

    – Merci pour toutes ces découvertes dominicales mon petit Sakis : un indice pour la semaine prochaine ?

    • David CAMONDO on 20 janvier 2019 at 19:36
    • Répondre

    Coucou Sakis,
    merci pour ce clin d’oeil à la Hongrie et à sa sélection de haut niveau et éclectique, a dal.
    J’aime bien Adam Szabo qui, je l’espère, fera une belle carrière. J’adore le titre de Yesyes en compétition cette année.

    • pasque75 on 20 janvier 2019 at 22:08
    • Répondre

    je trouve qu' »incomplete » porte bien son nom. Ad

    • pasque75 on 20 janvier 2019 at 22:10
    • Répondre

    Adam Szabo a beaucoup de talents mais « incomplete  » n’est pas son meilleur titre.
    Je pense que si il veut aller à Tel Aviv en mai prochain, mieuxc vaudrait qu »il contacte son agence de voyage.
    C’est en 2017 que je le voyais l’emporter mais on sait ce qui s’est passé.

    Bonne chance aux Yes Yes !

    • Philipe Dubois-Blond on 21 janvier 2019 at 03:29
    • Répondre

    Merci pour ce dimanche récréatif Sakis 😉 !
    J’aime bcp la chanson de YesYes pour ce A Dal 2019.
    Quand à Nikolas j’adore sa voix et ses chansons sont plutôt sympathiques.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :