Le « Happy Hour » de Sakis – #67

Que sont nos Eurostars devenues ? Aujourd’hui, prenons des nouvelles d’une figure importante du Concours, qui a représenté Chypre à trois reprises, 1996, 2002 et 2005 : Constantinos Christoforou.

Constantinos nait à Limassol, en 1977. Dès son plus jeune âge, il souhaite devenir chanteur professionnel. Il se fait remarquer de ses professeurs par son talent, durant ses études au Conservatoire national d’Athènes. Il remporte ensuite plusieurs concours de chant chypriotes.

Le succès vient pour lui en 1996. Son deuxième album devient double disque de platine, le premier pour un artiste chypriote. La même année, il remporte la finale chypriote et représente son pays à Oslo avec Mono Yia Mas. Il termine à la neuvième place.

 Dans la foulée, Constantinos entame une tournée en première partie d’Anna Vissi, puis chante à Athènes aux côtés de Sakis Rouvas. C’est à cette époque qu’il s’installe définitivement dans la capitale grecque.

En 1999, il est choisi par le compositeur grec Georgios Theofanous pour devenir le leader du premier boyband grec, One. Le groupe rencontre aussitôt un vif succès en Grèce et à Chypre. Leurs trois albums sont disques de platine. En 2002, One représente Chypre à Tallinn, avec Gimme. Ils terminent à la sixième place. La chanson connaîtra une version espagnole.

 Profitant du succès, One parcourt l’Europe, donnant des concerts et apparaissant dans des émissions de télévision, en Espagne, à Malte ou encore au Royaume-Uni.

En 2003, Constantinos quitte One. Il sort alors un nouvel album solo, qui devient disque d’or, un autre grand succès commercial. En 2004, il décroche le plus grand succès de l’année dans les pays hellénophones, avec le single Etsi. La chanson est également un tube dans les Balkans, en Serbie, en Albanie, en Bulgarie et jusqu’en Turquie.

En 2005, Constantinos revient à l’Eurovision pour la troisième fois, avec Ela Ela. Il termine cette fois dix-huitième en finale.

 Si ce dernier résultat est en demi-teinte, Ela ela devient un hit à nouveau dans les Balkans, ainsi qu’à Malte et en Israël.

En 2006, Constantinos remporte un autre grand succès commercial avec Thes Na Kanume Shesi. En 2008, il sort un nouvel album à succès, pour lequel il obtient d’excellentes critiques.

En 2009, Constantinos publie un nouvel album, autre succès. Il se présente à la sélection chypriote. Il est retenu aux côtés de neuf autres candidats, avec sa chanson Angel. La finale a lieu en février 2010. Constantinos y termine deuxième, dernière Jon Lilygreen. Angel connaît cependant un succès à Chypre.

 En 2010, nouveau single, nouveau single. En 2011, Constantinos débute dans la téléréalité. Il participe à la version grecque de Dancing On Ice. En 2013, il retrouve le compositeur Giorgos Theophanous pour une nouvelle série de concerts à succès.

En 2014, Constantinos collabore avec Despina Olympiou pour une série de spectacles à Thessalonique. Il organise également des concerts eurovisionesques à Athènes. En 2015, il reforme le groupe One.

Sa carrière connaît alors un temps de latence. Mais Constantinos demeure toujours un chanteur très populaire et est signé par Minos EMI. Au final, il aura accumulé les disques d’or et de platine, décroché plusieurs premières places dans les classements hellénophones. Ses morceaux passent sur toutes les radios grecques et chypriotes, ainsi que dans les clubs.

Constantinos a toujours conservé d’excellents souvenirs de ses trois participations au Concours. Pour lui, l’Eurovision est une circonstance magique. Sur ce, passez une bonne semaine ! À dimanche prochain !

(avec la collaboration de Pauly)

 

(9 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Nico on 11 novembre 2018 at 12:42
    • Répondre

    Cher Sakis, je me souviens bien de cet artiste et de ses trois prestations à l’Eurovision. J’avoue que je préfère quand il chante seul, les boys band étaient à la mode à cette époque. Je pense que c’est un bon artiste mais le choix des chansons qu’il a interprété à l’ESC n’étaient pas toujours à mon goût pour être honnête, Est-ce qu’il tentera sa chance une 4ème fois ? Pourquoi pas mais alors j’espère qu’il reviendra avec quelque chose de différent.

    Merci pour cette rubrique dominicale, belle journée Sakis !

    1. Merci mon cher Nico…pour ton commentaire… Oui …pour un retour…mais je pense pas qu’il reviendra…enfin on sait jamais…j’ai beaucoup apprécié ses dernières prestations…mais aussi en solo….je me souviens que tout le monde au marais gardait un magnifique souvenir de sa prestation….lors de la chanson…ela….je te souhaite une bonne fin de semaine… Et a bientôt

    • Cabildo on 11 novembre 2018 at 17:43
    • Répondre

    Coucou Sakis,

    merci pour cet happy hour toujours aussi riche et intéressant.
    Je préfère Sakis Rouvas, mais la deuxième place de Chypre cette année m’a réjoui…tant pour Eleni que pour cette île qui mériterait enfin le trophée !

    1. Merci….bonne semaine a toi mon cher Arnaud….

    • ZIPO on 11 novembre 2018 at 21:46
    • Répondre

    Mon petit Sakis,

    – Je ne me souvenais même plus qu’il avait représenté Chypre 3 fois à l’Eurovision ! A chaque fois c’était très différent, ce qui prouve le talent de l’artiste qui sait se renouveler. C’est très varié à chaque fois et sa voix est juste et grave comme j’aime.

    – Ma préférée des trois est celle qui a fini à la 18e place : comme quoi mes goûts ne correspondent pas souvent à ceux du public… Mais j’ai me aussi beaucoup celle qu’il chantait avec son groupe  » One « .

    – Quant à une nouvelle candidature, je pense que trois fois c’est déjà très bien : s’il revenait, il faudrait que ce soit avec une chanson incontournable !

    1. Merci mon cher zipo de ton commentaire…moi aussi le boy band avec Konstantinos j’ai adore….sinon je pense pas qu’il retentera sa chance mais ce chanteur adore eurovision…. Donc possible…je te souhaite une bonne semaine….

    • phileurophage on 13 novembre 2018 at 08:41
    • Répondre

    Il ne faut pas oublier l’annonce des points en 2006, 2016 et 2017. Sa prestation dès 1996, et sous son seul prénom, est resté pour moi un joli et émouvant moment grâce à un morceau qui le fut tout autant. Et qu’il est bon d’entendre les chansons chantées dans la langue du pays !
    Bravo pour cette rubrique !

    1. Oui merci de tes informations…. Mon cher phileurophage….et merci de tes encouragements…on va essayé de continuer a faire revivre les plus beaux moments de eurovision… Et encore un grand merci…pour ton commentaire qui fait tres plaisir…bonne semaine a toi…

        • phileurophage on 13 novembre 2018 at 19:27
        • Répondre

        Merci à toi et bonne semaine également. Je suis admiratif de ton travail au service de notre passion commune.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :