Et si nous parlions… du lituanien

Bonjour à tous ! Avec quelques minuscules heures de retard, je vous propose le quatrième article de ma série. Aujourd’hui, nous allons étudier une langue balte : le lituanien.

Le lituanien est donc une langue balte. Seules deux sont encore parlées de nos jours (lituanien et letton). C’est une langue parlée par environ 3 millions de locuteurs à travers le monde, dont bien sûr une grande partie en Lituanie. Comme presque toutes les langues européennes, le lituanien s’écrit avec l’alphabet latin, ici agrémenté de quelques lettres supplémentaires et comptant 32 lettres qui sont : a ą  b c č d e ę ė f g h i į y j k l m n o p r s š t u ų ū v z ž. Les quelques lettres utiles à la reconnaissance du lituanien sont principalement ė, į et ų car ces lettres n’existent qu’en lituanien.  Remarquez aussi la place du y dans l’alphabet, suivant i et į car ayant le même son. Sont absents q, w et x.

Au niveau de la phonétique, c’est pour le coup assez simple. Comme dans beaucoup de langues slaves et baltes, le c produit [ts], le j fera [j] comme en allemand, et le u fait [u] (ou français) et le e aura tendance à faire [ɛ], le son du è français. Les voyelles ą ą ę į ų ū sont les contreparties longues des voyelles de bases, tandis que ė fera [e:] (un long é français). Le y correspond à un i long également. Comme souvent également, č š et ž correspondent aux sont tch ch et j du français respectivement. Et bien sûr, r roulés et h aspirés ! Enfin, l’association ch produira le son [x], l’équivalent de la jota espagnole ou encore du ch allemand de Buch.

Le lituanien est une langue intéressante d’un point de vue linguistique car très proches du proto-indo-européen, et donc très proche de la langue qui a donné naissance à des langues allant de l’espagnol au persan en passant par l’hindi. Certaines caractéristiques du lituanien se retrouvent en sanskrit et en grec ancien… C’est pour cela que nombreux sont les linguistes à l’étudier.

Voià ! Maintenant, place à la musique. Je ne l’avais pas vraiment prévu car je n’avais pas regardé, mais en fait… le lituanien n’a été interprété en tant que tel que trois fois à l’Eurovision. Une fois sur une chanson complète, en 1994. Il s’agissait de Lopšinė mylimai par Ovidijus Vyšniauskas, arrivé dernier.

Par deux fois, une chanson a été interprétée partiellement en lituanien : en 2001, Skamp interprétait You Got Style, qui comportait deux petites strophes en lituanien :

Enfin, la dernière chanson a avoir comporté un soupçon de paroles en lituanien était… cette année. Ieva avec ses deux malheureux vers en lituanien en fin de chanson.

Cependaaaannnnt, tout n’est pas fini. En effet en 1999, Aistė a interprété la chanson Strazdas, dans un dialecte lituanien très spécifique (parfois même considéré comme une langue à part, mais c’est un autre débat) : le samogitien.

Voilà ! Cette fois-ci c’est terminé !

La semaine prochaine, nous nous intéresserons à une langue… sémitique. 😉 D’ici là, bon weekend et portez-vous bien !

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Perso, je n’ai jamais vraiment accroché aux chansons lituaniennes en général (il y en a quand même 3 ou 4 qui m’ont plu) mais les sonorités de la langue lituanienne me sont pas déplaisantes. De toutes les vidéos et chansons présentées ci-dessus, c’est celle de cette année qui est ma préférée.

  2. Merci de ce cours de lituanien….mais c’est assez complique ….donc je vais reste sur eurovision ….plutôt lol….cette année un véritable coup de coeur pour sa représentante et sa chanson …j’ai beaucoup de mal avec la Lituanie a eurovision sinon….mais très joli chanson ….merci pour cette chronique et bon week end Joh…..et c’est sympa d’en savoir plus sur ce pays….

  3. La Lituanie n’a pas à rougir de sa chanson de 1994… Certes elle est arrivée dernière mais le niveau était vraiment très, très bon cette année-là. 🙂

  4. Une langue sémitique ? La seule que je connaisse, c’est l’hébreux. Après, je ne vois pas trop, surtout dans un cadre eurovision.
    Celle de 2018 ne compte pas vraiment parce que… 2 phrases… Celle de 1994 fait daté mais ça passe plus ou moins.
    Clairement, il n’y a pas assez de lituanien à l’Eurovision. Le Quorovision 2017 nous avait fait une chouette proposition en lituanien qui montre que c’est possible d’avoir une super chanson dans cette langue qui soit apprécié d’un public, au moins eurovisionesque…

  5. – Voici une langue que je connais très bien ! 😆 Non, non : ne vous méprenez-pas : je ne parle pas un mot de lituanien mais ma plus proche voisine étant…lituanienne, j’entends très souvent parler cette langue et ça me parait extrêmement compliqué même si ce n’est pas désagréable à écouter.

    – Concernant les chansons en lituanien, elle ont été rares et de toute façon, concernant ce pays, c’est vraiment très rare lorsque j’ai aimé une de ses chansons à l’Eurovision, même lorsqu’elles sont chantées en anglais… Donc, difficile de me prononcer : pour moi, tout est à faire avec ( peut-être ) en 2019, une chanson acceptable en lituanien ?

  6. C’est fou qu’il n’y ait eu que si peu de chansons en lituanien au concours.

    Lors de la très très longue sélection nationale, les titres en anglais sont bien plus fréquents dans les dernières phases. Aucun des six finalistes de 2018 n’a dérogé à cette tendance.

  7. C’est vrai que la langue lituanienne n’a que peu été présenté à l’Eurovision. J’aimais bien la chanson d’ Aisté en 1999. Malgré la prestation un peu… minimaliste !
    Une langue sémitique la prochaine fois ? A la connaissance, il y en a eu trois utilisées au concours. L’hébreu bien sûr, le maltais en 1972 et 1973 (plus quelques mots par Claudette Pace) et l’arabe en 1980 pour le Maroc… Allez, je parie sur le maltais !

      • Netty Vilar Braamcamp Sobral on 24 juin 2018 at 11:41
      • Répondre

      Oui, et il y a eu aussi Malte en 71 pour le maltais et Israel en 2009 pour l’arabe.

      1. Oui, merci pour la rectification ! Je me suis rendu compte trop tard que j’avais décalé d’un an. Malte était absente en 1973.

  8. Chez moi non plus, la Lituanie ne se classe pas très bien. Depuis 1994, je ne lui ai offert que 3 Top 10 : Happy you en 2002, Love or Leave en 2007 et Love is blind en 2012. Soit aucune chanson en lituanien. Mon plaisir coupable : Little by little en 2005.

    Parmi les 4 présentées ici, ma préférence va à Lopsiné mylimai, puis You got style, et enfin Strazdas. When we’re old, je déteste. Je me suis assez épanché sur ce titre à plusieurs reprises 😛

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :