On se retrouve aujourd’hui pour les résultats de cette seconde demi-finale. Inutile de redire que ces résultats m’ont plus que surpris. Vous avez été un peu moins à voter que lors de la première demi-finale. Vous avez été en tout 47 à participer à cette demi-finale et à désigner vos 10 nouveaux finalistes. Comme pour la première demi-finale, commençons par le bas du classement.

LES ÉLIMINÉS

19ème : Lituanie – Fusedmarc – Rain of Revolution – 13 points

La Lituanie se sera totalement noyée dans cette demi-finale. 13 petits points offert par seulement 3 d’entre vous dont 7 venant d’un seul vote. 564 points étaient le maximum atteignable, avec 13 points la Lituanie se retrouve avec seulement 2,3% de ce montant maximum. En soi, la chanson n’est pas une catastrophe musicale, mais tellement oubliable… C’est le genre de chanson qu’on écoute sans se plaindre et que l’on a oublié 5 minutes après. Au moins un titre bien ringard marque les esprits. Là, la chanson nous glisse dessus et ce score devrait être le même lors du grand soir du 11 mai.

18ème : Croatie – Jacques Houdek – My Friend – 32 points

Dans le genre catastrophe musicale, je demande la Croatie. Je me demande comment la la Croatie a pu passer de Nina Kraljic à ça. Citée à 7 reprises pour un total de 32 points soit 5,67% du maximum de points, la Croatie a montré que la chanson fourre-tout et ratée ne marche pas chez nous. Premièrement, je suis de l’avis de beaucoup de monde qui pensent que le refrain est plagié sur “Let It Go” de la Reine des Neiges. A l’écoute de la chanson je me suis surpris à chanter “Let It Go” ensuite. C’est dire à quel point le refrain me faisait penser à la Reine des Neiges. On est vraiment dans le cliché ringard de l’Eurovision, la catastrophe musicale qui tournera en boucle sur toutes les télés pour encore une fois essayer de ridiculiser le concours. Vous avez sacrifié la Croatie pour notre jeu, je lui souhaite le même destin à Kiev.

17ème : Saint-Marin – Valentina Monetta & Jimmie WilsonSpirit Of The Night – 33 points

C’est avec seulement un point de plus que l’on retrouve Saint-Marin, juste devant la Croatie. Citée à 8 reprises pour 33 points, soit 5,85% du maximum de points réalisables. 4ème participation pour Queen V et 3ème échec en perspective. Je ne vois pas comment un tube des années 80/90 peut légitimement accéder à la finale. Ce titre est fade et sera très vite oubliée à Kiev.

16ème : Malte – Claudia Faniello – Breathlessly – 42 points

9 tentatives pour tenter de représenter son pays pour la marathonienne de l’Eurovision et la finale semble bien loin. 42 points offerts par 10 de nos lecteurs, cela correspond à 7,45% du montant maximum. Claudia a beau être une excellente artiste, sa chanson n’en demeure pas moins sans saveur. Cette ballade est très ennuyeuse et ne permet pas de montrer toutes les qualités vocales de la chanteuse. C’est vraiment dommage pour Claudia d’enfin représenter son pays avec l’un des pires titres qu’elle a pu proposer. Son destin à Kiev semble tout droit tracé : dans le mur.

15ème : Pays-Bas – OG3NELights and Shadows – 69 points

Sans surprise, les Pays-Bas sont passés à la trappe. Vous avez été 17 sur 47 à donner des points au trio néerlandais, avec tout de même une fois 10 points et surtout le record de 3 points (à 6 reprises), pour un total de 69 points et donc 12,23% du maximum. Le trio fonctionne très bien, les voix s’accordent à merveille, c’est mignonnet, mais ça ne va pas plus loin. On a l’impression de retrouver les filles des Atomic Kitten, la chanson frôle pour moi la ringardise. A voir si leur interprétation en live pourra attirer les faveurs des jurys, parce que honnêtement, je ne vois pas le public aller décrocher le téléphone pour elles.

14ème : Russie – Julia SamoylovaFlame is Burning – 89 points

On commence notre petit tour des surprises avec l’élimination de la Russie. Le torchon brûle entre la Russie et vous (désolé, je n’ai pas pu m’empêcher de faire cette blague). C’est sûr, on ne va pas se mentir, ça a arrangé tout le monde, car la Russie va rester bien au chaud au mois de mai. 17 d’entre vous voulaient voir la Russie en finale cette année, avec quand même à deux reprises la note maximale et une fois la note de 10. En tout 89 points soit 15,78% des 564 points possibles. Personnellement, je trouve le personnage de Julia très attachante et sa ballade, bien qu’ennuyeuse, elle aussi très touchante. Tout le mal que je souhaite à cette artiste, c’est de revenir en 2018 avec une chanson plus forte et de porter un message fort grâce à son handicap.

Le torchon brûle avec tout le monde visiblement !

13ème : Roumanie – Ilinca feat Alex Florea – Yodel It – 90 points

Grosse déception personnelle avec la 13ème place de la Roumanie. 90 points soit 15,96% des 564 points réalisables, vous avez été seulement 15 à offrir vos points au duo roumain. Une fois 10 points et quand même quatre fois 8 points n’auront pas suffi pour décrocher le billet qualificatif. Personnellement, c’est mon plaisir coupable de cette année. Effectivement, c’est un peu bizarre, loin d’être la chanson de l’année, mais la mayonnaise prend bien. Le duo est efficace. Au niveau vocal il n’y a à redire, l’alchimie entre les deux est très grande et c’est hyper entraînant. Je prédis facilement un top 10 au niveau du télévote en finale, car oui, je pense que la Roumanie se qualifiera tout de même en finale au mois de mai. Pauly pense que c’est cette chanson qui sera l’image du kitsch ringard de l’Eurovision, moi je vois plus la Roumanie comme un outsider et la Croatie et le Monténégro comme des images qui vont faire le tour des télévisions.

12ème : Biélorussie – NAVIBAND – Historyja Majho Zyccia108 points

C’est en douzième position que l’on retrouve nos compères biélorusses. Vous l’avez cité à 20 reprises, pour une fois les Twelve Points, pour un total de 108 points soit 19,15% du maximum. La chanson ne vous aura pas assez séduits pour l’envoyer en finale. Cette chanson, c’est l’inconnu de cette demi-finale : c’est mignonnet, le duo marche très bien, vocalement c’est irréprochable, mais je reste assez sceptique sur un vote massif des téléspectateurs. Cette chanson nous fera passer un bon moment lors de cette demi-finale, mais sera sûrement vite oubliée et éclipsée par les daubes et les superproductions de cette demi.

11ème : Danemark – Anja Nissen – Where I Am – 128 points

Pour moi, c’est la grosse chute de cette demi-finale. Je ne m’attendais pas à voir le Danemark recalé à ce stade. 128 points soit 22,7% du montant maximum, réparti sur 26 votes avec à une reprise la note maximale. Les fans du concours ont l’air d’adorer la chanson, visiblement ce n’est pas le cas de nos lecteurs. On ne pourra rien reprocher à Anja, elle maîtrise la scène et vocalement, c’est peut-être la plus impressionnante cette année. Malheureusement, la chanson n’est pas non plus folle, elle ne devrait pas accrocher plus que ça le téléspectateur lambda européen. En revanche, le Danemark devrait vraisemblablement cartonner auprès des jurys et s’assurer une place en finale de cette manière.

Je ne sais pas où tu es mais en tout cas, je sais que tu n’es pas en finale !

LES QUALIFIÉS

10ème : Norvège – JOWST – Grab The Moment – 140 points

C’est in extremis que la Norvège a sauvé sa place en finale. 140 points (24,82%) donnés par 28 d’entre vous, pour quand même deux fois 12 points, trois fois 10 points et deux fois 8 points. C’est aussi le recordman des 2 points (à 4 reprises). Ces gros points ont permis au pays scandinave de ne pas connaître le même sort que le Danemark. A titre personnel, je trouve cette chanson assez sympathique mais certains aspects me laissent froid et lui font perdre en qualité. Je dirais que les chances de voir la Norvège en finale sont de 50/50.

9ème : Serbie – Tijana BogićevićIn Too Deep – 152 points

C’est une petite surprise de retrouver la Serbie aussi bas dans le classement. Vous avez été 31 à donner des points à la Serbie pour un total de 152 points soit 26,95% de la note maximale. En terme de gros points, c’est bien plus maigre que la Norvège. Pas une seule fois Twelve Points, une fois 10 points et cinq fois 8 points et c’est le pays ayant récolté le plus de fois la note de 1 point (à 6 reprises). C’est loin de la victoire annoncée par toute l’équipe serbe. Il y a fort à parier que la Serbie se qualifiera en finale. Je trouve ce titre sympathique, mais sans plus. Le début me fait penser à du sous-Katy Perry et ne décolle vraiment jamais. J’ai peur que la Serbie finisse dans le fond du classement, comme l’an dernier.

Attention à ne pas tomber trop profond et à louper la finale !

8ème : Autriche – Nathan Trent – Running On Air – 154 points

29 d’entre vous voulaient voir l’Autriche en finale et vos souhaits ont été exaucés. 154 points soit 27,3% du montant maximum. Vous avez donné à 4 reprises 12 points au pays de Conchita Wurst, mais aussi deux fois 10 points et une fois 8 points. Tout comme la Serbie, l’Autriche a reçu à 6 reprises 1 point. C’est un immense plaisir de voir Nathan participer à la finale, mais il ne faut pas se mentir : il y a peu de chance de voir ce garçon en finale le 13 mai. Et pourtant, il le mérite terriblement : sa chanson est très sympathique, radio-friendly et Nathan a montré un talent immense lors des concerts. Il a montré que vocalement c’était parfait, qu’il maîtrisait n’importe quelle scène et qu’il n’avait pas besoin de la musique pour cacher de potentielles imperfections vocales. Je souhaite vraiment de tout cœur qu’il arrive quand même à chiper sa place en finale, car il le mérite de très loin.

7ème : Irlande – Brendan Murray – Dying To Try – 168 points

C’est à ma plus grande surprise que l’on retrouve en septième position l’Irlande. Vous n’avez été que 29 à citer l’Irlande soit autant que l’Autriche, mais vous n’avez pas hésité à taper dans les gros points : cinq fois 12 points, deux fois 10 points et deux fois 8 points ont permis d’atteindre les 168 points et 29,79%. Je prends mon bouclier et ma lance et je me jette au combat parce que honnêtement, je ne supporte pas cette chanson. Je trouve la voix du chanteur stridente et donc désagréable. C’est beaucoup trop mignonnet : la chanson pourrait concourir pour l’Eurovision Junior sans problème. J’ai beau adorer les ballades en général, je trouve que celle-là est bien ratée. A tel point qu’elle me fait passer Breathlessly comme une réussite, c’est dire ! Vraiment, je doute plus que fortement que l’Irlande passera en finale. Le pays aux 7 victoires ne sait plus quoi faire pour arriver à retrouver les clefs de la finale.

6ème : Hongrie – Joci Pápai – Origo185 points

C’est avec un plus grand plaisir que l’on retrouve en sixième position la Hongrie. 185 points soit 32,8% des 564 possibles, répartis sur 30 votes. Souvent dans le podium de vos votes comme en témoignent les quatre fois 12 points, les deux fois 10 points et les deux fois 8 points. Cette année, la Hongrie fait un pari audacieux à mon sens, d’envoyer un style assez loin du standard de l’Eurovision, une sorte de rap ethnique. Personnellement, j’aime beaucoup le refrain avec les sonorités gypsy et la danse. Après étant donné que je suis loin d’être un grand fan de rap, j’ai un peu plus de mal avec les couplets. C’est sans souci que la Hongrie devrait continuer sa série de qualification en finale, depuis son retour aux affaire en 2011 et je souhaite à cet artiste un excellent résultat en finale.

5ème : Suisse – Timebelle – Apollo – 213 points

Véritable carton de la Suisse dans cette demi-finale. Citée à 39 reprises avec trois fois 12 points, trois fois 10 points et quatre fois 8 points, le pays repart avec 213 points soit 37,77%. C’est avec grand plaisir que la Suisse se qualifie en finale, mais je reprends mon bouclier et ma lance pour cette fois-ci jouer mon sceptique. J’ai beau adorer la chanson, je ne trouve rien à redire sur les prestations, le groupe fonctionne à merveille, mais la Suisse reste la Suisse. Une qualification en finale est extrêmement compliquée pour les Helvètes et cette année ne devrait pas déroger à la règle. Une qualification en finale va être très compliquée et si par bonheur qualification il y a, je doute fortement de retrouver la Suisse aussi haut dans le classement. Je souhaite toute la réussite du monde à Timebelle car leur chanson est vraiment très bonne et je souhaite aussi que l’Europe me donne tort et propulse la Suisse au sommet de cette édition.

La Suisse est prête à décoller avec Apollo !

4ème : Israël – IMRI – I Feel Alive – 214 points

C’est avec un seul petit point de plus que la Suisse que l’on retrouve Israël. 214 points, c’est l’équivalent de 37,94% de la note maximale. Ces points ont été distribués par 40 d’entre vous tout de même. Vous n’avez jamais osé donner vos 12 points au beau gosse israélien, mais en revanche, vous n’avez pas lésiné sur les 10 points (à 5 reprises), mais surtout sur les 8 points à 8 reprises faisant du pays le champion de cette note. C’est aussi le champion des 2 points (à 4 reprises) et des 4 points (à 11 reprises). On devrait retrouver le pays sans problème en finale au mois de mai. La chanson est très sympathique, elle donne envie de bouger. Si ils passent les images de la plage de Tel-Aviv, ça fera mouche à coup sûr auprès du public. Je souhaite une excellente réussite au pays cette année qui depuis quelques années, retrouve des couleurs.

3ème : Estonie – Koit Toome et Laura – Verona – 229 points

On retrouve sur la troisième marche du podium, nos amants de Vérone des temps modernes. Vous n’avez été que 35 à donner des points à l’Estonie pour quand même cinq fois 12 points, quatre fois 10 points et trois fois 8 points, plus le record à égalité des 2 points (à 4 reprises). En tout 229 points, soit 40,6%, un total largement suffisant pour offrir une place en finale au pays balte. Bon honnêtement, je vois mal l’Estonie finir troisième de sa demi-finale cette année, mais je reste tout de même convaincu que le pays retrouvera sa place en finale. C’est assez vieillot, à la limite du ringard, mais c’est assumé et surtout ça passe très bien. Vocalement, il n’y a rien à redire sur les deux interprètes. Personnellement, j’aime beaucoup le timbre de voix de Laura. Le duo fonctionne bien à mon sens, leur voix s’accorde parfaitement et on sent un véritable duo et pas deux chanteurs qu’on aurait collé ensemble pour faire le compte. Leur prestation lors de l’Esti Laul reste un petit peu froide quand même.

Ils ont beau s’être perdus à Vérone, ils ne se sont pas perdus dans cette demi-finale !

2ème : Bulgarie – Kristian Kostov – Beautiful Mess – 302 points

C’est bien plus haut en terme de points que l’on retrouve la Bulgarie. 302 points, c’est 53,55% de la note maximale, répartis sur 44 votes, huit fois Twelve Points, six fois 10 points et cinq fois 8 points. On peut aussi noter les records de 6 points (à 6 reprises), de 5 points (à 7 reprises) et de 2 points (à 4 reprises). C’est un très bon résultat pour la Bulgarie. Inutile de préciser que j’adore cette chanson, c’est de loin la meilleure ballade cette année. Une élimination au stade des demi-finales me paraît totalement impossible. La chanson est douce, le chanteur la maîtrise à merveille et c’est une leçon de ballade aux autres pays qui ont décidé d’opter pour ce genre cette année. Quand on pense au passé de la Bulgarie et que l’on regarde les deux dernières compositions bulgares, on se dit que la Bulgarie a opéré une sacrée révolution.

C’est un beau bordel qui fait quand même deuxième !

1er : ARY de Macédoine – Jana Burčeska- Dance Alone – 365 points

Dans le genre révolution de pays, je demande l’ARY de Macédoine. Un pays dont plus personne n’attendait quelque chose et pourtant cette année, on a le droit à Dance Alone que vous avez cité à 42 reprises, soit deux fois de moins que la Bulgarie. Mais vous n’avez pas eu peur de donner les gros points à Jana. Record des 12 points (à 12 reprises), record des 10 points (à 10 reprises) et record des 7 points (à 7 reprises). Ce n’est pas le carton de la Belgique lors de la première demi-finale, mais c’est un super résultat avec 365 points soit 64,72% des 564 points disponibles. Une chose reste à savoir : comment va se passer le live, parce que c’est la grande interrogation. La version studio est excellente, mais n’a pas lésiné sur la modification de la voix. Tout ça me rappelle Ivi Adamou en 2012 et dans une moindre mesure Kati Wolf en 2011. Deux chansons adorées des fans du concours et qui en live, s’essoufflent pas mal. Le parallèle entre Ivi Adamou et Jana est très facile, deux version studios bien trafiquées et un live qui tombe un peu à l’eau. Je souhaite tout de même un premier top 10 au pays pour récompenser leur effort cette année.

Il y a peu de chances que Jana danse seule à Kiev !

Voilà pour cette demi-finale qui, comme vous l’aurez compris, m’a énormément surpris et n’a pas donné les résultats que j’aurais souhaité. On se retrouve demain pour détailler les résultats de la grande finale.

Classement de la deuxième demi-finale
Pourcentage de vote de la deuxième demi-finale
Répartition des points de la deuxième demi-finale