Et attaquons nous au top 5 ! Un top 5 si conventionnel qu’il en est presque déprimant. De fait il faut bien descendre à la 8ème place pour trouver un pays inhabituel de la première partie du tableau… Et surtout un top 5 composé de deux pays scandinaves et trois pays d’ex-URSS. Tout un symbole…

5 – Russie – Dina Garipova – What if. 174 pts.

Russie-papillonC’est un peu surprenant de voir cette ballade mielleuse aussi haut, mais le nouveau système de votes renforçant le poids des jurys, la Norvège et l’Ukraine étant allé vers des “safe songs” ont obtenu de nombreux points… Est-ce un bon signal que ce genre de ballades pacifistes qui auraient tout aussi bien pu participer au concours il y a 20 ans terminent aussi haut… pas sûr… Mais au moins Dina, comme tout le reste du top 5 fonctionne très bien sur Itunes. Niveau résultats, on dira que de façon surprenante, la Russie se maintient après les détonantes mamies de l’an dernier.

4 – Norvège – Margaret Berger – I feed you my love. 191 pts.

Norvège-papillonC’est évidemment la meilleure performance norvégienne depuis Alexander Rybak. C’est aussi un soulagement après trois ans de disette pour le pays de Didrik, après trois gros flops (dont Didrik, mais on se souvient aussi de la catastrophe Stella Mangwi, favorite en 2011 qui a terminé presque dernière de sa demi-finale…).  Une place méritée pour une des chansons les plus modernes de ce haut du classement, avec une performance simple mais étudiée !

3 – Ukraine – Zlata Ognevich – Gravity. 214 pts.

Ukraine-papillonL’Ukraine retrouve le podium qu’il avait perdu en 2008 avec Ani Lorak… Zlata est tout aussi charismatique qu’Ani et a une grande voix. Mais là aussi, une chanson aussi moyenne aussi haut en 2013, c’est extrêmement effrayant et rend le concours totalement ridicule… Est-ce que cela signifie que l’an prochain l’on devra envoyer le Père Fouras, Passe Partout et Félindra pour marquer des points ? Les jurys sont-ils censés cautionner ce genre de mise en scène ridicule… C’est quand même très perturbant…

2 – Azerbaïdjan – Farid Mammadov – Hold me. 234 pts.

Azerbaidjan-papillonCe qui est sûr c’est que le Bakou Crystal Hall accueillera de nouveau l’Eurovision d’ici peu… si l’Azerbaïdjan n’est pas disqualifié d’ici là… C’est vrai que la république du Caucase est aussi celle qui investit le plus dans le concours, avec des campagnes de publicité jamais vue dans l’histoire de l’Eurovision, mais tout cela crée la suspicion, ce qui est très mauvais… En tous les cas, “Hold me” est probablement le plus gros succès des charts de l’Azerbaïdjan, et c’est la chanson du pays qui a obtenu le plus de votes. Et c’est le 5ème top-5 d’affilée du pays.

1 – Danemark – Emmelie de Forest – Only teardrops. 281 pts.

Danemark-papillonEn toute logique, avec sa chanson calibrée, son show millimétré et son faux air de Shakira princesse nordique, Emmelie de Forest a offert au Danemark sa troisième victoire, et curieusement la deuxième obtenue en Suède. Une victoire attendue après plusieurs années au top (Soluna Samay exceptée…). Comme quoi le format monumental du DMGP, véritable mini Eurovision, a fini par payer. Emmelie de Forest n’a pas démérité car même si elle obtient bien moins de points que les supersoniques Loreen et Rybak, elle est bien devant évidemment Ell et Nikki, mais aussi Lena, Dima Bilan, Marija Serifovic, Helena Paparizou et Ruslana. En revanche, niveau écart, avec 47 points, c’est le plus petit écart depuis 2009, après toujours le concours très bizarre de Düsseldorf. Autre particularité, elle n’a obtenu que 8 12points, deux de moins que l’Azerbaïdjan ! Tous venant de pays de l’ouest et d’ex-Yougoslavie, mais de la part d’un seul pays scandinave : l’Islande. C’est dix de moins que Loreen ! Mais Ell et Nikki n’en avaient bien obtenu que 3…

Voilà pour les finalistes de cette année ! Demain et après-demain, nous observerons à la loupe les recalés des deux demi-finales !