Nous avons la confirmation après la conférence de presse de ce midi que la fuite d’hier soir était exacte. Nous pouvons donc officiellement vous présenter les 7 participant-es à l’UMK 2021, et vous rapporter leurs déclarations sur leurs chansons. Notez d’ailleurs une nouvelle précision ! Les chansons seront disponibles sur YouTube, Spotify, la plateforme de l’YLE Areena, et les autres plateformes de streaming musical majeures, dès le 14 janvier à minuit (et non seulement le soir dans une capsule télévisée).

Tapio Hakanen, président du jury de sélection de l’UMK, a déclaré : “La sélection d’artistes et de chansons que nous avons pour 2021 est la meilleure que nous ayons vu et entendu. […] Nous aurons l’occasion d’écouter un mix généreux de genres, des ballades émouvantes à de la pop sans fioritures et du rock explosif et énergique, et tout ce qu’il y a entre ces genres. Je suis convaincu que ces artistes et le show que nous avons préparé autour de leurs performances vont séduire, ravir, résonner, provoquer et engager tout le monde en Finlande.”

Voici donc les heureux-ses prétendant-es, par ordre chronologique de révélation de leur chanson :

  • Oksr – “Lie”

Oskr (Oskari Ruohonen à l’état civil), est un auteur-compositeur né d’une famille de musiciens. Il chante depuis plusieurs années, au sein de groupes, en solo, ou avec son frère. Dans ses compositions plutôt indie-folk, il manie aussi bien les différents instruments que les différentes langues, principalement le finnois et l’anglais. Il cite Bon Iver, James Blake, ou encore Jon Bellion, comme ses inspirations.

Concernant sa chanson, “Lie” (Mensonge/Mentir), il la présente comme une composition très intimiste et forte à la fois. “Malheureusement, la plupart des gens n’ont pas le cran de dire ce qu’iels ressentent vraiment, surtout quand les enjeux sont importants. Ils finissent souvent par dire ce qu’iels pensent que l’autre veut entendre. C’est quelque chose de commun à tous les gens et toutes les cultures, ce qui fait de l’Eurovision le lieu idéal pour ma chanson et son message”, déclare-t-il.

“Lie” sera la première chanson à être rendue publique, à minuit le 14 janvier. En attendant, vous pouvez écouter Tähdenlento, l’un de ses singles, pour découvrir cet artiste.

  • Teflon Brothers x Pandora – “I Love You”

Les Teflon Brothers sont un trio de rap/hip-hop à l’influence disco, composé de Mikko Kuoppala (Pyhimys), Jani Tuohimaa (Voli) et le rappeur Heikki Kuula, avec 15 ans d’expérience derrière eux. Ils ont déjà rencontré le succès plusieurs fois dans les charts finlandais, notamment avec leur dernier album “Circus” en 2017, qui culmina à la 4e place des charts finnois, avec plusieurs singles atteignant le podium. Ils concourront avec Anneli Magnusson, plus connue sous le nom de Pandora, une chanteuse eurodance suédoise qui sorti plusieurs singles à succès dans les années 90/2000, tels que “Don’t You Know”. Elle vit depuis quelques années en Finlande avec son fiancé.

Le groupe et la chanteuse se sont rencontré-es il y a 4 ans, et depuis ce moment a germé le projet de prendre part à l’Eurovision. Avec le catchy “I Love You”, iels veulent aider leur public à exprimer ses émotions, être plus ouvert et courageux ! “Notre mission est de rassembler les gens dans la joie, la célébration et l’amour. Nous voulons dire à tout le monde que l’amour se fiche du langage que vous parlez ou de votre apparence. L’amour est dans le pouvoir des indices non-verbaux, ou, comme aime à le dire Pandora, l’interaction mentale”.

En attendant de découvrir “I Love You” vendredi 15 janvier, voici l’un des récents singles des Teflon Brothers.

  • Danny – “Sinä päivänä kun kaikki rakastaa mua”

Ilkka Lipsanen, dit Danny, est l’un des vétérans de la scène musicale finlandaise, avec plus de 50 ans de carrière derrière lui ! Parmi ses chansons, qui s’inscrivent plutôt dans le registre du schlager, on retrouve “Love Me Tender” ci-dessous, qui lui aurait valu d’accéder au statut de meme à cause de sa chorégraphie qui est passé à côté du coche de la “sensualité”. Côté gossip, il a été marié durant 4 ans à nulle autre qu’Erika Vikman, bien que de 50 ans sa cadette…..

Habitué de l’UMK, il présente cette année “”Sinä päivänä kun kaikki rakastaa mua” (Le jour où tout le monde m’aime), une chanson mélancolique. “C’est à propos du fait que la vie soit un cadeau, mais sans qu’on puisse jamais savoir combien de temps elle durera – seulement qu’elle se terminera -. Ma chanson se veut une approche humoristique et sincère du sujet. Bien que ses paroles ne représentent pas typiquement ce qui se fait à l’Eurovision, c’est un effort ambitieux et une perspective rarement abordée dans la musique pop”.

Vous pourrez la découvrir lundi 18 janvier.

  • Laura – “Play”

Est-il bien nécessaire de la présenter ? Laura Põldvere est une chanteuse estonienne extrêmement populaire depuis une dizaine d’années. Ayant pris part à 6 sélections estoniennes, dont deux qu’elle remporta, elle est bien connue des eurofans. Vivant désormais entre la Finlande et l’Estonie, elle a produit son dernier album en Finlande et souhaite consolider sa carrière dans le pays.

Sa chanson “Play” (Jouer) s’inscrit dans un registre country-pop, à l’image de sa dernière contribution à l’Eesti Laul, “Break Me”. Ce nouveau titre parle d’une relation “on-and-off” où l’un des partenaires est lassée de toujours pardonner l’autre. “Je veux que mon public ouvre son coeur et trouve le pouvoir et le soutien dont il a besoin pour avancer dans la vie et dans les relations”, explique Laura.

“Play” sortira le mardi 19 janvier.

  • Aksel – “Hurt”

En voici un autre qui pourrait se passer de présentation. Aksel Kankaanranta, connu plus simplement comme Aksel, avait gagné le droit de représenter son pays à l’Eurovision 2020, tristement annulé. Malgré cela, Aksel a pu continuer de développer sa carrière musicale, surtout en finnois, et estime que son expérience lui permet de mieux se préparer pour concourir cette année.

Il chantera de nouveau en anglais, et de nouveau une ballade : “Hurt” (Souffrir) est décrite comme une ballade touchante qui parle de comment les apparences ou les regards peuvent être trompeurs et décevoir. “Quelqu’un-e peut avoir l’air d’aller bien de l’extérieur, mais ressentir une terrible douleur à l’intérieur. Quand vous souffrez, vous faites aussi du mal à celleux que vous aimez. J’ai vécu cette expérience, alors je m’identifie sincèrement au message. Ma chanson est aussi un rappel que vous n’avez besoin de personne d’autre que vous-mêmes”, raconte Aksel. Nul doute qu’elle n’échappera pas à la comparaison avec “Looking Back”.

Rendez-vous le mercredi 20 janvier pour écouter cela !

  • Blind Channel – “Dark Side”

Blind Channel (ou “Canal Aveugle” quand vous écrivez un article en urgence en ne prêtant pas attention aux facéties de votre traducteur… Vécu…) est groupe de metal (ou “violent pop” comme ils aiment à se définir) formé en 2013. Ils font rapidement sensation et sont invités au Wacken Open Air festival de 2014 en Allemagne. Ils ont également été nominés aux Emma Gala Music Awards, l’émission finlandaise qui récompense les succès musicaux et les artistes de la scène locale. Depuis cet automne, ils comptent un 6e membre, Aleksi Kaunisvesi, connu en solo en tant que DJ et producteur.

Véritables showmen, ils présentent “Dark Side” (Côté sombre), décrite comme la chanson d’une fête underground (a priori, rien à voir avec le contexte, bien heureusement). “Nous voulons montrer à tout le monde que même si votre vie n’est pas idéale, elle peut toujours être marrante. Cette chanson est dédiée à toustes celleux qui se sont un jour senti-es exclu-es ou indignes, qui veulent juste renverser le monde et crier au meurtre sanglant (*). Nous sommes ici pour dire que nous ne sommes pas seuls, et l’Eurovision représente l’unité, peu importe comment vous choisissez de l’exprimer !”
* Je ne suis pas sûre de cette façon de parler, alors si vous avez de meilleure traduction pour “scream bloody murder”, mais j’aurais tendance à dire que cela s’apparente à “tout envoyer f*****”.

Si vous êtes amateurices de metal (ou pas d’ailleurs), ne ratez pas la chanson du jeudi 21 janvier !

  • Ilta – “Kelle mä soitan”

Ilta est une jeune artiste rendue célèbre par son featuring sur le titre “Sillat” du rappeur finnois Cheek en 2015. Depuis, elle a publié plusieurs singles et un debut album à l’automne 2020, “Näitä hetkiä varten”. Elle chante principalement en finnois, mais occasionnellement en anglais également. Ses inspirations sont, de manière générale, les chansons à forte puissance vocale avec un cœur délicat.

Sa ballade, “Kelle mä soitan” (Qui vais-je appeler ?), parle de la réalité de vivre avec la solitude. “Vous pourriez être au milieu d’une foule et toujours vous sentir incroyablement seul-e. C’est l’un des sentiments les plus difficiles qu’une personne puisse avoir, étant donné que nous sommes fait pour nous connecter aux autres. J’espère que ma chanson pourra donner à chacun-e un peu d’espoir et de réconfort, qu’iels se sentent seul-e ou non. Même si cela n’inclus pas un message explicite de survie, j’espère que cela pourra faire sentir aux gens qu’ils ne sont pas seuls dans leurs sentiments”, a confié Ilta à l’YLE.

Ilta conclura donc le bal le vendredi 22 janvier, un tout petit peu moins d’un mois avant la finale de l’UMK, prévue le 20 février. D’ici là, je vous publierai mes Loreen personnelles, et un article sera publié et mis à jour quotidiennement pour vous partager la chanson du jour. Alors, que pensez-vous de cette sélection ? Quelles propositions avez-vous le plus hâte de découvrir ?

Pour clôre cette annonce tout en douceur et en finnois, voici l’un des derniers singles d’Ilta, “Minne mä meen”:

crédits des photographies : YLE / Mona Salminen / Milla Määttä