En remportant ce dimanche le “Svensktoppen nästa”, un concours de chant, Terese Fredenwall est la première candidate à s’assurer une place dans une des demi-finales du Melodifestivalen 2013. Elle a remporté la compétition avec la chanson “Drop the fight” qui ne sera pas celle qu’elle interprètera sur la scène de la sélection nationale.

Christer Björkman, qui faisait partie du jury de ce concours de talent, a été le premier à féliciter la jeune artiste.

Terese Fredenwall est née à Stockholm en 1986. Elle n’est pas seulement chanteuse, mais aussi compositrice. Elle a d’ailleurs collaboré avec les plus grandes stars suédoises, de Jenny Berggren (Ace of Base) à Jonas Nilsson (Dirty Loops) en passant par Danny Saucedo (EMD).

Elle a déjà à son actif trois albums sortis sous son propre label : « Colors From My Heart », « Närmare Mig » et « Not About The Songs ». L’opus « Närmare Mig » lui a d’ailleurs valu une nomination à la Ted Gärdestad Scholarship 2010, bourse remis aux compositeurs suédois méritants.

A propos de ses compositions, Teresa dit : « Chaque chanson est un cadeau et parle de véritables personnes. Parfois, une chanson ne veut rien dire, tandis que parfois, elle nous va droit au cœur. »

L’artiste est également très impliquée dans l’humanitaire. Dans le cadre du réseau “Wings of protection” Terese voyage régulièrement à travers l’Europe avec sa guitare à la rencontre des jeunes qui vivent dans la violence, la toxicomanie et la prostitution. C’est là que sa musique est née : quelque part entre la vie dans son atelier de 8 mètres carrés qu’elle possède à Stockholm et les soirées tardives sur les ruelles de l’Europe.

Reste maintenant pour Terese à trouver une bonne chanson pour sa participation au Melodifestivalen, afin de décrocher la première place et pouvoir représenter son pays à Malmö, le 18 mai prochain. En attendant, la chanteuse découvrira en même temps que nous cet automne ses prochains concurrents à la sélection suédoise.