Tel Aviv 2019 : répartition des demi-finales

Suite aux deux tirages au sort effectués cet après-midi, les 42 pays participants à l’Eurovision 2019 ont été répartis entre ses deux demi-finales.

Première demi-finale – mardi 14 mai

Qualifiés automatiques :

  • Espagne, France et Israël

Première partie de soirée :

  • Biélorussie, Chypre, Finlande, Hongrie, Monténégro, Pologne, République Tchèque, Serbie et Slovénie

Deuxième partie de soirée :

  • Australie, Belgique, Estonie, Géorgie, Grèce, Islande, Portugal, Saint-Marin et Ukraine

Deuxième demi-finale – jeudi 16 mai

Qualifiés automatiques :

  • Allemagne, Italie et Royaume-Uni

Première partie de soirée :

  • Autriche, Arménie, Danemark, Irlande, Lettonie, Moldavie, Roumanie, Suède et Suisse

Deuxième partie de soirée :

  • Albanie, Azerbaïdjan, Croatie, Lituanie, Macédoine, Malte, Norvège, Pays-Bas et Russie

(13 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. La Suisse chantera lors de la seconde DF, elle a intérêt à proposer une chanson en béton et un artiste de taille pour parvenir à se distinguer, car elle se retrouve en concurrence avec des pays au fort potentiel de qualification qui récoltent souvent beaucoup de points, je pense aux Pays-Bas, la Suède,l’Autriche, le Danemark et aussi la Russie dont il va falloir se méfier après leur première élimination l’année dernière. sans oublier l’Azerbaidjan. Le point positif est que l’Allemagne et l’Italie ainsi que le Royaume-Uni pourront voter dans cette DF, Si c’est bien Luca Hänni qui nous représente, ce serait un gros atout pour lui, car la grande majorité de ses fans se trouvent en Allemagne mais aussi en Autriche. de plus, je crois savoir qu’il également très apprécié au Royaume-Uni ainsi qu’en Italie, Ce ne sera pas plus facile pour notre pays que lors de la première DF initialement prévue. Il va falloir vraiment faire vraiment très fort pour parvenir à se qualifier en finale. D’autant plus qu’il a été confirmé que la Suisse met en jeu sa participation future à l’ESC, Car il a été décidé qu’ en cas de nouvelle élimination, l’organe suprême qui dirige toutes les chaînes de télévision. la SRG SSR a dit clairement que la Suisse se retira définitivement dès 2020.pour des raisons budgétaires, ce qui permettrait de dégager un budget supplémentaire consacré aux manifestations sportives d’envergures internationales et mondiales. Malheureusement , amis belges et français, vous n’aurez pas la possibilité de voter pour nous !

    1. Dans les pays qui récoltent beaucoup de points dans la deuxième demi, je pense qu’on peut rajouter la Roumanie qui ne va pas rater l’occasion deux fois. Et l’Arménie de même. Si la Suisse vise la qualif’, elle a intérêt à jouer le jeu germanique.

      Je rajouterais un désavantage majeur pour la Suisse : elle passe en première partie de soirée, avec la Suède notamment, mais aussi Autriche, Arménie et Danemark donc attention a ne pas être choisi pour passer en deuxième position (parce que certains pays ne vont jamais avoir cette « malchance » au vu de la puissance qu’ils ont au concours). Ils faudra mettre le paquet histoire de pas se retrouver dernier chez les bookies et devoir se farcir une mauvaise position de départ.

      1. Tu as tout à fait raison Augures, il va falloir se méfier de la Roumanie et puis aussi de la Moldavie qui se qualifie systématiquement ces dernières années.et qui s’accordent 12 points à chaque fois. La Suisse a souhaité chanter lors de la seconde DF, car elle souhaite privilégier le hockey mais je me demande si elle ne s’est peut-être pas déjà tiré un balle dans le pied, chanter en première position ou en seconde serait fat pour nous, je ne l’espère pas mais il est vrai que c’est loin d’être gagné pour nous. Même si c’est Luca Hànni qui décroche son ticket pour Tel Aviv, Par contre, je pense que si c’est bien lui l’heureux élu, qu’il chantera en anglais. l’allemand ne serait pas une bonne idée à mon avis, cela réduirait considérablement ses chances s’il se retrouve en finale pour parvenir à plaire au plus grand nombre.

        Mais pour l’heure, rien n’est confirmé, ce que je peux en déduire, c’est qu’une fois de plus, il va falloir batailler fort et à ce stade, cela relève d’un véritable exploit d’arriver à se qualifier en finale pour notre pays qui est d’emblée systématiquement sous estimé par les bookmakers. Croisons les doigts pour que la chance soit de la partie ce soir-là.

    2. je souhaite de tout cœur que la Suisse sera en finale, et surtout que les dirigeants ne stop pas l EUROVISION, c’est le pays ou il est né donc respect, et la SUISSE doit être présente. C’est le cœur de l EUROVISION, c’est une belle compétition une grande famille.

      ALLER JE CROISE FORT LES DOIGTS.

      Que la confédération Helvétique reste avec nous, ne quitter pas le bateau, et — NE PARTEZ PAS… TOUT SIMPLEMENT.

    3. La Suisse menace de se retirer ??? Wowowowow j’étais pas au courant de ça. Tu tiens ça d’où ?

    4. Nico,
      Pourrais-tu nous dire où a été publié l’information que « SRG SSR a dit clairement que la Suisse se retirera définitivement dès 2020 » en cas de non qualification ? Cela serait tellement surprenant de la part d’un pays qui n’a manqué le concours que lorsque le règlement ne lui permettait pas de participer.

      • anachorète on 29 janvier 2019 at 16:13
      • Répondre

      dans la deuxième demi beaucoup de pays qui participe pour une victoire.
      pour tirer son épingle du jeu la Suisse doit vouloir beaucoup plus que de se qualifier pour la finale. pour une foi j’espère qu’elle ne jouera pas  »petit » et visera les sommets

  2. Dans la 1ère demi-finale, Grèce et Chypre feront leur traditionnel échange de 12 points … ça aide toujours ! La France pourra peut-être aider la Belgique et le Portugal, qui lui-même pourra espérer quelques points de l’Espagne … Les moins fortunés sont l’Australie qui n’aura ni le Royaume-Uni, ni la Suède qui lui donnent habituellement de beaux points et Saint-Marin qui se trouve vraiment isolé.
    Dans la 2de demi-finale, c’est la Moldavie et la Roumanie qui switcheront leurs 12 points à coup sûr ! On peut remarquer un bloc germanophone (Allemagne, Autriche et Suisse) et la partie centrale (la plus soudée) du bloc scandinave : Norvège, Suède, Danemark.
    Le sytème des pots a plutôt bien réparti les pays des Balkans et les ex-soviétiques …

  3. Pas besoin d’avoir bac+10 pour s’apercevoir que la deuxième demi-finale apparaît plus élevée que la première. Vous avez déjà cité les pays abonnés aux qualifications ces 5 dernières années donc je n’ai rien a ajouter. En tout cas, on est pas a l’abri que cela devienne l’inverse finalement, comme il s’est exactement passé en 2018. En attendant, je souhaite bonne chance a nos voisins belges et suisses!

    • pasque75 on 29 janvier 2019 at 00:13
    • Répondre

    Content que la France retrouve la Belgique.

    C est sûr que sur le papier il n y a pas photo entre la DF 1 qui concentre beaucoup de pays aux résultats récents chaotiques et la DF2 qui contient les abonnés aux bons résultats (dont certains ont pourtant chuté en 2018).

    Au milieu de ça la Suisse devra faire fort mais si c’est Luca Hanni on peut y croire.

    Ce qui est statistiquement étonnant est que les pays finalistes en 2018 ont été répartis de manière tout à fait équilibrée entre les DF (9 dans une , 10 dans l’autre)

    Sans le forfait bulgare, on aurait pu avoir sur le papier les 26 mêmes pays finalistes en 2018 et 2019.

    • Philipe Dubois-Blond on 29 janvier 2019 at 01:23
    • Répondre

    On mise tout pour la Suisse, comme dit plus haut c’est impensable que LE pays de l’Eurovision ne soit plus de la partie. Good luck !

  4. Afin de répondre à votre demande, voici ce que je peux vous dire,. En juin 2018 la SSR SRF a annoncé dans un communiqué de presse qu’elle allait devoir faire des économies drastiques jusqu’en 2020, plus de 100 millions de francs suisses, il est même malheureusement prévu de supprimer plus de 250 postes de travail d’ici-là. Cela n’a pas été dit si clairement mais cependant, j’ai un ami journaliste qui travaille à Berne et qui s’intéresse de très près à l’Eurovision depuis très longtemps. Il m’ a dit que,lors d’une séance, il a tout de même été annoncé que beaucoup d’émissions seront rayées de la grille des programmes au profit du sport qui est très regardé par les citoyens et les résidents suisses.

    C’est notamment le département des divertissements de l’ensemble des chaîne de télévision qui est touché en premier et l’ESC représente un coup assez conséquent dans le budget,

    Le Directeur Général à laisser entendre que si la Suisse ne se qualifiait pas cette année à Tel Aviv que notre pays devrait se retirer pour différentes raisons qui ne sont pas uniquement liées uniquement au budget, Le taux d’audience qui est en baisse chaque année est également pris en compte. Les suisses ne s’intéressent plus à l’Eurovision depuis de nombreuses années ils préfèrent regarder les manifestations sportives tel que le foot, le tennis et le hockey sur glace, Cette baisse et se désintéressement n’est pas nouveau, il ne fait que de s’accroître suite à nos mauvais résultats, C’est pourquoi, notre participation est désormais en danger et sur la sellette.

    Lors d’une interview, Reto Peritz, notre chef de délégation s’est exprimé, il a reçu un ultimatum

    Il sait très bien qu’il n’a plus le choix, nous devrons nous qualifier cette année, c’est pourquoi il a été décidé de procéder à une sélection interne afin de déjà commencer à faire des économies, car une finale nationale aurait été trop coûteuse, Grâce au réseau de la SSR SRG de grands moyens ont été déployés pour trouver notre futur représentant à travers les réseaux sociaux ainsi qu’une chanson qui soit en mesure de qualifier notre petit pays en finale. Voici la situation, ce ne sont donc pas de simples rumeurs mais des faits qui correspondent à une réalité, Au vu de ce qui précède, cela me semble alors évident que si la SSR SRG devait faire un choix suite à un nouvel échec de la Suisse à l’Eurovision cette année, qu’elle n’hésitera pas à supprimer le budget alloué pour cette manifestation, en tous les cas pour 1 ou 2 ans. La situation est donc grave pour moi qui suis un fan inconditionnel de ce concours depuis ma tendre enfance mais également pour tous les autres fans de notre pays, Croyez-moi que j’aurai vraiment le coeur meurtri de savoir que la Suisse se retire mais de nos jours, je crains fort que les traditions et les coutumes passent au second plan dans ce genre de décision.

    Je vais néanmoins être très optimiste et me dire que nous réussirons à éviter cette situation, car je suis de plus en plus convaincu que ce sera bien Luca Hänni qui nous représentera en mai prochain et je le dis déjà depuis près de 5 ans,, Ce bel t artiste très complet et talentueux me semble avoir vraiment tous les atouts en main pour nous permettre de revenir dans la course et du coup de pouvoir sauver notre participation future à l’Eurovision,

    Pour la petite’anecdote, je l’avais déjà fait savoir par mail à Monsieur Peritz l’année dernière en envoyant le résultat de ma sélection imaginaire 2018 dans laquelle Luca était le grand gagnant et je pense que le message est enfin passé ! Attendons le verdict, car rien est perdu, bien au contraire, nous assisterons peut-être à la renaissance de la Suisse à Tel Aviv, je l’espère vraiment !

  5. je croise les doigts très fortssssssssssssssssss

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :