Annoncée ce matin, une conférence de presse s’est tenue à 14h depuis l’Ahoy. Sietse Bakker, producteur exécutif, y a détaillé les quatre scénarios envisagés par l’UER et les diffuseurs-hôtes pour organiser l’Eurovision 2021.

Scénario A

Le Concours se déroule normalement. Les délégations se déplacent toutes à Rotterdam, tout comme les Eurofans, les possesseurs d’un billet, les journalistes et les invités. Les répétitions et les trois soirées en direct se déroulent à l’Ahoy, dans une salle remplie à pleine capacité. Toutes les activités prévues sont organisées dans Rotterdam. Le centre de presse, l’Euroclub et l’Eurovillage sont ouverts et libres d’accès.

Scénario B

Le Concours se déroule avec certaines restrictions. La principale est la distanciation sociale : chacun demeure à 1,5 mètres de distance. Les délégations se déplacent toutes à Rotterdam, mais avec un nombre limité de personnes. Les journalistes seront également en nombre restreint. Les activités prévues sont adaptées. Point important : les répétitions et les trois soirées en direct se déroulent à l’Ahoy, mais devant un public en distanciation. Ce qui signifie moins de places disponibles. En conséquent, un tirage au sort sera effectué parmi les détenteurs actuels d’un billet. Les malchanceux seront remboursés.

Scénario C

Le Concours se déroule avec des restrictions renforcées. Outre toutes les mesures du scénario B, s’ajoute l’éventuelle impossibilité pour certaines délégations de se déplacer jusqu’à Rotterdam. Dans ce cas, les artistes concernés interprètent leur chanson depuis leur pays. Les autres se produisent sur la scène de l’Ahoy. Le tout est intégré à l’écran, de sorte que le téléspectateur ne voit pas la différence. Les activités prévues sont annulées et remplacées par des activités virtuelles.

Scénario D

Un nouveau confinement généralisé est décrété, le Concours se déroule en ligne. Personne ne fait le déplacement jusqu’à Rotterdam, toutes les activités sont annulées, les présentateurs sont seuls dans l’Ahoy. Les participants interprètent leur chanson depuis leur pays. L’Eurovision 2021 ressemble alors à l’Eurovision Junior 2020.

Le choix définitif entre ces quatre scénarios sera tranché début 2021, selon la situation sanitaire d’alors. L’objectif des diffuseurs-hôtes néerlandais demeurent l’organisation de la meilleure édition possible. La production poursuivra son travail dans les prochains mois et communiquera toutes les informations utiles en temps et en heure.

Autres confirmations

Sietse Bakker a également confirmé que thème et slogan demeureraient inchangés. Idem pour la scène, conçue par Florian Wieder. Enfin, les présentateurs demeurent les mêmes : Chantal Janzen, Jan Smit, Edsilia Rombley et NikkieTutorials sont tous les quatre reconduits dans leur fonction.

Seul le logo sera adapté : ses branches prendront d’autres formes, en fonction des pays qui participeront à cette édition 2021.

Crédits photographiques – UER