Dix ans déjà se sont écoulés depuis cette cinquante-cinquième édition de l’Eurovision, à Oslo. Nos Eurostars 2010 sont restées dans toutes les mémoires. Mais que sont-elles devenues depuis ? Le Concours les a-t-il propulsées sur orbite ou fut-ce leur quart d’heure de gloire warholien ? Dans cette chronique, retraçons leur carrière depuis le samedi 29 mai 2010. Aujourd’hui, retrouvons le duo danois, Christina Chanée et Tomas N’evergreen !

Née Christina Ratchanee Birch Wongskul à Copenhague, en 1979, Chanée est d’origine dano-thaï. Elle débute sa carrière à 17 ans, en participant à des concours de chant et d’écriture de chansons. En 2003, elle enregistre ses premiers morceaux et intègre des groupes de reprises. En 2004, sa route croise celle de Kid Creole. Il lui offre un rôle principal dans la comédie Marvin Gaye et une place dans sa tournée. Parallèlement, elle joue de petits rôles dans des films et des séries télévisées.

Né Tomas Christiansen à Hadsten, en 1969, N’evergreen tombe dans la musique à l’âge de 12 ans. Sa carrière s’envole en 2000, à la sortie consécutive de son premier single et de son premier album, qui rencontrent un vif succès en Europe de l’Est et en Russie.

Il enchaîne alors les succès tout au long des années 2000.

En 2009, il tente sa chance à la sélection russe pour l’Eurovision, mais y termine onzième.

Les chemins de Chanée et N’evergreen se croisent en 2010. Ils s’allient en duo pour le Dansk Melodi Grand Prix 2010. Ils y interprètent In A Moment Like This, co-écrit par Thomas G:son. Après deux tours de vote, ils battent en duel Simone et Bryan Rice et décrochent la victoire.

Leur heure de gloire a sonné. À Olso, ils terminent cinquièmes de leur demi-finale, puis quatrièmes de la finale, portés par les “douze points” de l’Irlande, l’Islande, la Pologne, la Roumanie et la Slovénie.

Par la suite, In A Moment Like This obtient un grand succès commercial en Scandinavie. Chanée et N’evergreen enregistrent un album ensemble, également intitulé In A Moment Like This. Leurs chemins se séparent alors.

Chanée intègre l’orchestre de Jan Glæsel, mais sa carrière de soliste ne fleurira pas. Elle continue à se produire sur de petites scènes. En 2011, elle se parodie pour la bonne cause.

Elle refait une apparition au Dansk Melodi Grand Prix 2014, en tant que jurée. Elle se consacre ensuite à sa famille et à ses deux enfants.

De son côté, N’evergreen reprend sa carrière solo là où il l’avait laissée, il s’installe à Moscou et retrouve son public est-européen et russe. Jusqu’en 2016, il publie des singles à date régulière, avec succès.

Depuis, il s’est fait plus discret commercialement, mais continue de se produire sur scène.

Voilà deux carrières contrastées. Pour Chanée, l’Eurovision 2010 aura clairement été son quart de gloire warholien. Depuis, sa carrière aura été pour le moins confidentielle. Pour N’evergree, le Concours aura été une étape marquante, dans une carrière riche et remplie. Néanmoins, la dite carrière s’est effectuée si loin de la Francophonie, qu’elle nous est demeurée invisible.

L’une et l’autre demeurent des interprètes de talent. Souhaitons-leur de revenir en haut de l’affiche durant la décennie 2020 et de retrouver une juste place dans nos cœurs.

Crédits photographiques – @christinachanée / nevergreen.com