Première demi-finale 2018 : joies, déceptions et émotions

Cette première demi-finale de l’Eurovision 2018 aura été un mélange de joies, de déceptions et d’émotions. Voici trois moments qui m’ont particulièrement marqué et qui auront suscité bien des commentaires.

GRÈCE – LA DÉCEPTION

L’élimination de Gianna est évidemment un immense choc pour moi et pour tous les Grecs. Des journalistes ont attendu la représentante grecque, à la sortie de l’Altice Arena, pour connaître ses premières impressions. Gianna a déclaré ressentir une grande tristesse et un fort sentiment d’injustice. Elle ne comprend pas son élimination. Elle a ensuite pleuré et est rapidement montée dans sa voiture pour regagner son hôtel.

La délégation grecque a mis en avant comme explication, la mise en scène, qui selon eux, n’aurait pas été comprise. La main bleue de Gianna était censée représenter le bleu du drapeau grec et les racines maritimes de la Grèce. À mon avis, ils ont manqué leur but, en supprimant tout danseur et toute chorégraphie, et en laissant la scène vide, sans les choristes.

De son côté, le producteur de la chanson, Aris Kalimeris, a parlé très franchement à la presse grecque. Il est évidemment furieux de cette élimination brutale. Il a déclaré ne pas s’y être attendu du tout et avoir pleuré de toute son âme. Mais il est heureux du soutien général reçu par Gianna et sa chanson en Grèce. Selon lui, la chanteuse a été parfaite. Le problème vient de la technique et de la production portugaise. La délégation aurait fait quatre propositions qui ont toutes été rejetées. Celle-ci était la cinquième, par défaut. Gianna a, quant à elle, dû composer avec cette situation compliquée. Il a également déclaré que Gianna et lui retenteraient leur chance à une sélection future pour l’Eurovision, sans doute pour un autre pays.

Areti Ketime s’est également exprimée sur les ondes de la radio grecque. Contactée par téléphone, elle a dit avoir été très surprise par cette élimination et la trouver injuste, elle aussi. Selon elle, OM valait bien plus que ce résultat. De nombreux morceaux qui se sont qualifiés, lui étaient plutôt indifférents. D’autres lui ont franchement déplu. Alors que dans la chanson de Gianna, il y avait quelque chose de magnifique, de typiquement grec, quelque chose qui représentait à merveille le peuple grec. Areti a insisté : à l’avenir, il faut que la Grèce conserve cette direction, en proposant à l’Europe des morceaux typiquement grecs, avec des sonorités grecques, des paroles en grec. Elle pense, enfin, que Gianna n’a rien à se reprocher. Elle avait une excellente présence scénique, elle a très bien chanté. Areti trouve que sa prestation était aussi bonne que celle de Salvador l’an dernier.

Quant à la presse grecque, elle s’est montrée très critique envers les responsables de la télévision publique. Les journalistes et commentateurs ont trouvé étrange que Gianna reste ainsi seule sur la scène. Selon eux, la chanteuse semble n’avoir reçu que peu de soutien de l’ERT. Ils pointent également du doigt le manque total et absolu de cap et de perspective en matière d’Eurovision. Ils se demandent à quoi bon participer encore et dépenser autant d’argent, si c’est pour chaque année se ridiculiser et gâcher la réputation de tant d’artistes. Bref selon eux, l’ERT est la seule et unique responsable de cet échec. Certains ont eu des mots très durs, l’accusant de se rendre au Concours en touriste, sans rien comprendre ni à ses enjeux, ni à son fonctionnement. D’autres ont souligné que le Concours était comme un trésor entre les mains de l’ERT, un atout majeur qu’elle est incapable de valoriser. Peut-être serait-il temps d’en transférer la responsabilité à une chaîne privée, mieux à même de le mettre en valeur.

Et bien évidemment, tout le monde a souligné l’immense contraste entre Chypre et la Grèce. Les journalistes grecs ont loué l’attitude de la télévision chypriote, qui a engagé une excellente artiste, connue et reconnue, professionnelle et engagée, puis qui l’a soutenue, encadrée, encouragée, qui a payé tous ses frais et tout mis en oeuvre pour la promouvoir. Avec le succès que l’on sait, puisque Eleni est désormais la grande favorite pour remporter la victoire, samedi.

IRLANDE – LA JOIE

L’Irlande a décidément trouvé une perle rare en la personne de Ryan. Le jeune chanteur lui a en effet offert sa première qualification depuis 2013. Sa ballade, parlant d’une rupture douloureuse, a convaincu les jurés et les téléspectateurs de toute l’Europe. La prestation de Ryan a été excellente, mais ce sont surtout ses deux danseurs, Alan McGrath et Kevin O’Dwyer, qui ont attiré tous les regards.

Comme vous le savez, Alan avait déjà accompagné Ryan Dolan en 2013, sur la scène du Concours. Alan a 28 ans et a déjà été danseur pour Justin Bieber, Jessie J, Taio Cruz, Westlife, Jedward, etc. Il possède à présent sa propre école de danse. Quant à Kevin, il fait carrière dans le mannequinat et les comédies musicales.

Le chorégraphe du vidéoclip et du numéro est Ciarran Connelly (ci-dessus). Il est actuellement l’un des danseurs et des chorégraphes les plus recherchés des îles Britanniques. Il travaille pour les plus grands noms et se produit sur les plus grandes scènes. Parmi les premiers, citons Take That, Robbie Williams, Will Young, les Girls Aloud, Cheryl Cole, Blue, etc. Il est également partie prenante des meilleures émissions, X-Factor, Britain’s Got Talent, Stricly Come Dancing, etc. Autre titre de gloire : il a chorégraphié les Jeux Olympiques de Londres, en 2012.

Ce travail collectif a porté ses fruits : alors que tout le monde tenait l’Irlande pour éliminée, avant le début des répétitions, la tendance s’est inversée rapidement. Le message positif véhiculé par la mise en scène a convaincu l’Europe d’envoyer Ryan en finale. Le jeune chanteur s’est évidemment déclaré ravi et reconnaissant. Ils ont atteint leur objectif : montrer que l’amour est l’amour, au-delà des sexes et des différences. Quant à moi, je suis très heureux pour Ryan et pour l’Irlande et je lui souhaite bonne chance pour samedi !

LITUANIE – L’ÉMOTION

Vous êtes nombreux à avoir, tout comme moi, craqué devant la prestation d’Ieva. Je vous l’avoue : j’étais complètement passé à côté d’elle. Je n’ai pas suivi la sélection lituanienne, toujours trop longue, souvent décevante. Sacré bêtise ! Ieva m’a particulièrement ému. Je ne suis pas le seul, puisque la représentante lituanienne est à présent classée parmi les cinq premiers chez les bookmakers.

J’adore les paroles de sa chanson : « Dès notre premier baiser, je savais que cela finirait ainsi. Je n’ai pas peur de vieillir, si j’ai ta main à tenir. » Mais au fait, à qui s’adressent-elles ? Vous le savez : au mari d’Ieva, qui apparaît à ses côtés sur scène. Qui est-il ? C’est Marius Kiltinavičius, né en 1982 et entraîneur de l’équipe lituanienne de basket-ball. Ancien joueur de basket, Marius est aussi chanteur ! Il a fait partie du boysband N.E.O. Ieva et Marius se sont mariés en 2015. Tous deux sont végétariens, se passionnent pour l’ayurveda et accomplissent régulièrement des pèlerinages en Inde.

Je souhaite également toute la réussite possible à Ieva pour la grande finale !

(avec la collaboration de Pauly)

 

(22 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Yianna Terzi veut retenter sa chance pour un autre pays ….Chypre ? San Marin ?

    Ce qui est bien c’est que dans l’article il n’y a pas d’accusations du style « c’était truqué » ou de menaces de retrait. Pour moi c’est vraiment la mise en scène trop minimaliste et le manque de charisme de l’interprète qui ont plombé les chances hellenes.

    Niveau revenant, on aura peut être un retour d’Aisel. Le diffuseur azéri envisagerait de lui proposer de revenir avec une chanson qu’elle composerait. Dommage qu’il ait fallu attendre son échec pour se rendre compte que « X my heart » n’était pas pour elle.

    1. Ce n’est pas truqué mais ça serait un peu la faute aux portugais si je lis bien les propos grecs ! Franchement tout le monde le reconnaît et les personnes que je connais qui etaient sur place mardi soir l’ont confirme les 3 min grecques comme les 3 min arméniennes d’ailleurs furent 3 min d’ennui total. Refuser d’admettre un échec c’est être condamné à le reproduire et si l’elimination grecque a permis aux irlandais de passer j’en suis plus que ravi car ils ont bien réussi leur coup ! Bravo à Ryan et à son équipe. Top 10 pour l’irlande samedi j’espère

    2. Cher pascal ….

      Aixel oui avec grand plaisir….gianna terzi non je l’avoue si elle revient je zappe désolé place a d’autres artistes grec plus prometteur mon pays n’en manque pas…bonne eurovision et bon retour….demain la grande finale hâte….

  2. C’est facile d’accuser la télévision portugaise! Pourquoi aurait elle refuser les mises en scène de la Grèce?
    La Ert a misé pour une mise en scène qui a fichu en l’air la chanson. Cette main bleue ne servait à rien à part faire plaisir les grecs pour montrer leur drapeau et en plus elle était toute seule sur scène alors qu’il aurait fallu mettre sans doute les choristes. J’ai trouvé ça plat et ennuyant. L’élimination est logique.

    L’Irlande a su mettre en valeur la chanson par une mise en scène pertinente, sa période de disette est terminée.

    La Lituanie est une surprise: le regard est de suite attirée par la prestation qui est très touchante. Bonne pioche de la part de la Lituanie.

    1. Chère marie
      Largement d’accord avec toi la chorégraphie grecque était nulle dommage on avait le truc pour au moins atteindre la finale ….pas grave l’année prochaine espérons le….

      Lituanie et Irlande trop bien ….bonne euro pour demain et bonne soiree

  3. Avec la sélection calamiteuse à laquelle nous avons assisté, l’ERT est mal placée pour donner des leçons à la RTP. Si la télévision portugaise a refusé certains éléments scéniques, c’est qu’il y a certainement des raisons techniques. Si la télévision grecque projetait toute sa mise en scène sur cet unique détail, c’est de son fait ! Plus qu’une main azurée, « Oneiro mou » devait nous raconter visuellement « ce rêve » avec un décor, des danseurs, des bouzoukis ou des percussions spectaculaires. On entend que ça sur le pont musical un peu « drama » que j’appréciais tant. La chanson s’y prêtait et au final rien. Heureusement que les canons CO2 étaient là ! Je suis déçu pour Gianna qui est une excellente interprète et que j’ai soutenu. Je trouve que L’ERT devrait se remettre un peu plus en question. Ce n’est pas un échec mais plusieurs de sa part cette année : sélection hasardeuse, rendez-vous loupée avec Eleni et élimination. Pas grand chose dedans. Maintenant, pour la Grèce, mieux préparer l’année prochaine…

    1. Surtout si le concours se déroule à Nicosie !
      C’était improbable il y a quelques semaines encore. Il faut se préparer à cette éventualité.
      Personnellement, Fuego n’est pas ma chanson préférée mais la prestation qui en découle est bien ficelée, dynamique, aux mouvements synchrones, avec le côté « caliente » en plus.
      Certains trouvent ça un peu vulgaire et je suis plutôt d’accord. Mais elle n’a pas franchi la limite ténue entre le sulfureux et la lascivité.

      1. J’ai prévu un maillot de bain au cas où 🙂 🙂 🙂

    2. Mon cher kriss largement d’accord avec toi espérons un changement pour l’année prochaine bonne eurovision et hâte demain de savoir qui va gagne ….un super suspens…bonne soirée et bon concours pour demain kriss

  4. Bah moi j’ai pas vu grand chose qui clochait dans la prestation grecque hormis le fait qu’elle était seule sur scène. Et les commentateurs belges avaient beaucoup apprécié parce que leurs commentaires étaient extrêmement positifs à l’égard de la prestation de Yianna. C’est un autre pays que je mettais également devant la Belgique donc Sennek n’était vraiment pas dans mon top 10 en fin de soirée. Je vais révéler mon classement que j’avais fait avec mon coeur qui est bien différent de celui que j’avais avec mon système de cotation.
    1) Chypre 2) Bulgarie 3) République Tchèque 4) Israël 5) Estonie 6) Finlande 7) Irlande 8) Suisse 9) Grèce 10) Autriche 11) Lituanie 12) Belgique 13) Albanie 14) Biélorussie 15) Azerbaïdjan 16) Arménie 17) Croatie 18) ARY Macédoine 19) Islande.
    Voilà voilà :3 Le concours est parfois impitoyable. C’est le jeu ma pauvre Lucette.

    • Romaric Klinguer on 10 mai 2018 at 12:50
    • Répondre

    J’espère vraiment qu’au moins la Suède sera en finale (logiquement oui) car ca me stresse vraiment… Car j’ai vu un commentaire d’une personne qui ne met pas ce pays qualifié pour la finale…donc en espérant que ce pays y sera…

    1. – Ca doit être moi je suppose : je suis désolé mais je déteste la chanson suédoise comme jamais j’ai détesté une chanson pour ce pays ! Mais tu sais, pas d’inquiétude : j’ai toujours des goûts très atypiques et il y a plus de chance que Benjamin soit en finale. Mais si par hasard mon pronostic se révélait juste, je ne pleurerais pas…

      1. Cher Romaric .zippo et Antoine merci de vos commentaires et bon eurovision ….petit message pour Romaric tu est excellent sur eurovision l’Irlande est super bien classe félicitations pour tes excellent présages…bonne eurovision a vous trois…

        Mon zippo bon courage pour tes Paris demain et bonne chance

    • Philippe Paros on 10 mai 2018 at 14:15
    • Répondre

    Pour la Grèce excellente chanson, j’adore, je soutien et très déçu que Gianna ne soit pas sélectionnée. Mais au delà des problèmes rencontrés sur place….. elle a chanté faux…. dommage

    1. Cher Philippe Paros….

      Moi aussi une grande déception allez courage l’année prochaine sera bien pour la Grèce on aura un bon casting je pense j ‘en dis pas plus….. Bon eurovision et merci du message go Grèce 2019

  5. J’ai beaucoup aimé la Grèce. Mon number 3 de cette année ne fait pas la finale et je suis très déçu. C’est vrai que c’était un peu trop ´´ vide ´´ sur scène mais sa prestation était bonne, la chanson aussi… Dommage, on ne pouvait pas voter… Je pensais qu’en finale, je voterai pour mon number 2 ´´Dannemark’´ et puis la Grèce, c’était les 2 que je voulais soutenir…. Du coup, mon vote ira à la Lituanie qui m’a beaucoup touché… Par contre, je ne voterai pas pour Chypre car c’est pas ma tasse de thé, c’est pour moi un peu too much ! Pourvu que les jurys freinent un peu Israël et Chypre au profit de la France qui est sans aucun chauvinisme la chanson la plus belle et touchante de ce cru. (j’avoue que je préférerai encore Chypre à la poulette pour la victoire …).

    1. Bon eurovision Éric et que le meilleur gagne ….moi aussi j’ai adore Elena paparizou my nimber zone ….mais le compositeur grec qui a produit la chanson chypriote cette année a beaucoup travaille avec elle sur deux albums…peut être un retour l ‘an prochain…. Suspens beau euro a toi et merci du message…

  6. hello sakis
    je suis triste que la chanson grecque ne soit pas en finale comme tu le sais je la trouve magnifique. la faute à qui je ne sais pas mais la mise en scène… pas terrible!
    je te l’ai déjà dit les mises en scène de la Grèce ces dernières années ne m’ont pas convaincu. peut-être aujourd’hui enfin une prise de conscience et en 2019, un truc génial…
    déçu aussi de l’élimination de la Belgique l’une de mes trois chansons préférées de cette année. (Belgique, Israël et Italie.)
    je suis heureux d’avoir aimé la performance de la Suisse, d’avoir eu envie de les retrouver en finale. ce n’était pas le cas ces trois dernières années. bravo Zibbz!
    pas de sentiment d’injustice tous les finalistes de cette première demi méritent leur place en finale. même la Finlande que je n’apprécie pas autant que toi…
    pour qu’il y ai des vainqueurs il faut qu’il y ai des vaincus… sans la Grèce, la Suisse, la Belgique et tous les autres, pas de concours! alors ne soit pas trop triste…

    1. Merci anachorète beaucoup de tristesse enfin je suis remis depuis allez demain la grande finale merci de ton message et de ton soutien et on verra bien l’année prochaine ….bon eurovision et bon week end …pour la Grèce l année prochaine deux chanteurs ont fait allusion au concours mais on verra bien …ceux que je voudrais déjà c’est que la ert donne le change a panik records pour les prochaines sélections…

      Bonne nuit et merci de ton soutien ….

    • Dubois-Blond Philipe on 11 mai 2018 at 02:07
    • Répondre

    Bonsoir,
    Je trouve que parler d’injustice pour une non sélection pour la finale est assez déplacé, car si elle emploie ce terme c’est qu’elle se sent supérieur aux autres non ??!! et secondo remettre sa non sélection sur le dos des organisateurs et des services techniques c’est moyen aussi. A mon avis tous les candidats viennent tenter leur chance avec chacun une chanson, une musique et une voix, et tous savent qu’ils sont plus nombreux que le nombre de places disponibles. De ce fait, chacun met tout ce qu’il peut pour faire la meilleur prestation, et après la décision passe entre les mains des jurés et du public qui vont choisir ce qui leur semble le mieux ou ce qui leur plait le plus pour le public, et donc être sélectionné ou non fait parti du jeu. En cas de non sélection ils peuvent dire qu’ils sont déçus et tristes, mais parler d’injustice me semble bien prétentieux. Enfin …
    Bon concours à tous 😉

    1. Je pense cher Dubois blond Philippe que la chanteuse était très déçu tout simplement on verra bien l’année prochaine ….bonne eurovision et bon week-end ….

        • Dubois-Blond Philipe on 12 mai 2018 at 02:31
        • Répondre

        Oui tu as raison pour la déception 😉 . Merci ! de même pour ce grand w.end unique dans l’année ^^.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :