Montevizija 2019 : premiers détails (Mise à jour : 27 chansons reçues)

MARDI 30 OCTOBRE

La télévision publique monténégrine a lancé ce week-end son appel à candidatures pour l’Eurovision 2019. Les auteurs, compositeurs et interprètes intéressés disposent d’un mois pour s’inscrire auprès de la RTCG. Aucune condition de nationalité n’est imposée, les candidats peuvent soumettre deux morceaux chacun et ceux-ci peuvent être écrits en anglais, en monténégrin ou dans l’une des autres langues officielles du Monténégro.

Au terme de cette période, un jury d’experts examinera toutes les chansons reçues de manière anonyme et sélectionnera les meilleures. Seulement alors, ils pourront prendre connaissance des noms des artistes impliqués. Lors d’un second tour de vote, le jury évaluera les chansons retenues selon les critères suivants : 50 points pour la composition, 30 points pour les paroles, 20 points pour la production.

La RTCG n’a pas encore indiqué si la chanson ayant obtenu le meilleur score serait automatiquement sélectionnée pour la représenter à Tel Aviv ou si elle reconduirait le Montevizija.

JEUDI 1er NOVEMBRE

La chef de la délégation monténégrine, Mme Nataša Baranin, a confirmé, dans une interview à la RTCG, la reconduction du Montevizija. Selon Mme Baranin, le jury mandaté retiendra un nombre limité de candidats, qui seront présentés aux téléspectateurs monténégrins. Ceux-ci décideront seuls de leur représentant pour Tel Aviv. L’objectif de Mme Baranin pour cette année est de qualifier le Monténégro en finale.

Interrogée par ailleurs, elle a réitéré l’importance pour le pays de participer à l’Eurovision. Même si les chances d’une victoire sont minces, la participation de la RTCG relève de la mission publique. Le Concours permet en effet au diffuseur de promouvoir la scène musicale monténégrine, ses auteurs, ses compositeurs, ses interprètes, de stimuler leur créativité et de leur donner une large visibilité. Selon Mme Baranin, l’Eurovision leur offre une publicité inestimable, qui serait bien plus coûteuse à obtenir par d’autres moyens.

MARDI 6 NOVEMBRE

Mme Baranin a confirmé de nouveaux détails quant à ce Montevizija 2019. Tout comme en 2018, sa finale verra s’affronter cinq candidats. Ceux-ci sont en cours de sélection par le jury d’experts de la RTCG. Leurs noms seront annoncés prochainement.

Mme Baranin souligne par ailleurs qu’une fois le représentant monténégrin choisi, il bénéficiera du soutien entier de la RTCG. Il recevra toute l’aide et les conseils nécessaires, mais conservera une certaine liberté dans ses choix artistiques, avec l’espoir renouvelé de parvenir en finale. Mme Baranin reconnaît cependant le caractère d’imprévisibilité élévée de l’Eurovision. La délégation a beau tout mettre en oeuvre pour atteindre la perfection, un élément imprévu peut toujours survenir ou la magie ne pas se produire à l’écran et affecter le résultat escompté.

Pour Mme Baranin, l’essentiel est de choisir une bonne chanson, bien interprétée dans les conditions du direct. Cependant, il n’y a aucune recette magique. Vous pouvez avoir nombre de pays voisins amis et une vaste diaspora, si votre proposition n’est pas convaincante, vous ne l’emporterez pas. Ainsi, de Inje. Pour Mme Baranin, il s’agissait d’une belle ballade balkanique, genre qui a toujours eu du succès à l’Eurovision et apporté de bons résultats par le passé au Monténégro. Ce ne fut pas le cas cette fois-ci, hélas. Seule solution : avoir une approche plus compétitive cette année.

JEUDI 6 DÉCEMBRE

La RTCG a confirmé avoir reçu 27 chansons dans le cadre de son appel à candidature. Cependant, seules 10 satisfaisaient aux règles du Montevizija. Les 17 autres ont donc dû être écartées.

Le comité d’experts du diffuseur va à présent évaluer les 10 morceaux encore en lice et en choisir cinq qui participeront à la grande finale du Montevizija.

(avec la collaboration de Sakis)

 

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • marie on 30 octobre 2018 at 08:22
    • Répondre

    S’il n’y a pas de conditions, ils devraient battre le record de propositions normalement!
    Tout dépendra du jury s’il veut ou pas une chanson en monténégrin ou pas…Surprise!

    • Pascal on 30 octobre 2018 at 08:24
    • Répondre

    J’ai lu que le Monténégro avait été à deux doigts de renoncer. Plusieurs membres du comité de la chaîne avaient voté contre la participation à cause en partie des mauvais résultats et des remous liés à certaines déclarations déplacées de Vanja à Lisbonne.

    Heureusement ils restent avec nous. L’ouverture à l’anglais et aux compositeurs étrangers ressemble à une tentative de la dernière chance pour accéder à une nouvelle finale : Ralph Siegel doit sans doute être déjà en train de choisir des chansons à envoyer à la RTCG !

  1. Le Monténégro, un espoir désormais pour tous ceux dont les chansons ont été refusées par la SVT, la BBC et la SRG SSR… Je parie en vrac sur Symphonix International, JOWST, les soeurs Persson et les deux Deb. Et cela ne m’étonnerait pas que Philipp Kirkorov s’en mêle également…

      • Pascal on 30 octobre 2018 at 12:30
      • Répondre

      Je pense que tu as raison ! Tout cela au détriment de l’authenticité et des racines musicales du pays (même si faut reconnaître que ca ne les amenait pas bien loin ces dernières années..).

      J’ai lu que la RTCG avait été en négociations avec le 1in360 qui se proposait d’organiser leur sélection…Discussions avortées! Dommage pour la belle soeur et le cousin germain du patron qui auraient ainsi décroché leurs billets haut la main..

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :