knez-1Un peu d’histoire

montenegroC’est en 2007 que le Monténégro participe au Concours Eurovision pour la première fois en tant qu’Etat indépendant. Le succès n’est pas au rendez-vous et Stevan Faddy termine 22ème de la demi-finale.

Les deux années suivantes ont vu le Monténégro se faire également recalé en demi-finale.

Pour des raisons financières, le pays décide d’arrêter les frais et se retire de la compétition en 2010. Il revient deux ans plus tard à Bakou avec Rambo Amadeus. Là encore, l’échec est cinglant. Le Monténégro n’aura pas plus de chance en 2013 où le groupe Who See n’arrivera toujours pas à inviter le Monténégro à la grande Finale.

L’an passé, une page de l’histoire s’est tournée et le Monténégro débute un nouveau chapitre. Avec la balade ethnique de Sergej Ćetković, le pays termine 7ème de sa demi-finale et parvient enfin, après 7 années de galères, à la Finale.

C’est à la Serbie que le Monténégro a donné le plus de points en finale dans l’histoire de l’Eurovision. Et pour son entrée dans la cour des grands l’an passé, l’Arménie et la République de Macédoine ont accordé leur 12 points au Monténégro.

Le chanteur

Il s’appelle Nenad Knezevic, se fait appeler Knez, et il est né le 5 décembre 1967 à Cetinje.

Le Monténégro a simplement choisi cette année le plus gros vendeur de disques du pays pour le représenter. Knez a déjà sorti 10 albums et travaille sur le onzième qui devrait sortir cet été.

Sa carrière débute en 1992 avec sa participation au Festival yougoslave de musique MESAM. Sa notoriété explose lorsqu’il sort son deuxième album, en 1994, qui contient notamment plusieurs hits.

En 1996, son troisième opus « Automatik » bat tous les records de ventes.

Knez fait alors le tour de tous les pays de l’ex-Yougoslavie et se produit dans les plus grandes salles. En 1999, il sort un best-of comprenant 18 hits à succès.

Après avoir passé quelques temps à Paris et Belgrade, l’artiste revient avec un album de world music qui remporte là aussi un franc succès.

La chanson

Elle s’appelle « Adio » et a été choisie en interne par le diffuseur monténégrin. Il s’agit d’une composition du très célèbre Željko Joksimović, cher aux cœurs de nombreux eurofans. C’est une ballade traditionnelle, avec tous les ingrédients nécessaires pour faire plaisir aux afficionados de ce genre de musique. On sait qu’à l’Eurovision, ce style de chanson plait beaucoup, donc pourquoi pas une place en finale pour le Monténégro ?

Votre avis

  • Sur la chanson

montenegro-ch

  • Sur le chanteur

montenegro-art

 

Les belles ballades traditionnelles font toujours recette auprès de nos lecteurs. Cependant, les bookmakers boudent la chanson en pariant très peu sur sa victoire, puisque “Adio” n’est que 35ème au classement des parieurs. Quant à ses chances de qualifications en finale, les parieurs estiment que Knez n’a que peu d’espoir d’aller chanter une deuxième fois son titre samedi soir.

 

N’oubliez pas les paroles

Adio

Nebo mi te donijelo
Nebo mi te uzelo
Još me boli što je boljelo
Dani su mi zidovi
Noći su mi okovi
Još ti služim moja ljubavi

Još te ne dam maglama sa planina
Još te ne dam vodama iz dubina
A ti kažeš pusti me, živ mi bio
Zaboravu predaj me, sad adio

Procvjetao ruzmarin,savio se bijeli krin
meni sve na tugu miriše
Probam da zaboravim, da na tebe ne mislim
Al za tobom srce uzdiše

Još te ne dam maglama sa planina
Još te ne dam vodama iz dubina
A ti kažeš pusti me, živ mi bio
Zaboravu predaj me, sad adio

Na,na,naj,na na….

Još te ne dam maglama sa planina
Još te ne dam vodama iz dubina
A ti kažeš pusti me, živ mi bio
Zaboravu predaj me, sad adio

Le scénario en cas de victoire

Le Monténégro ayant déjà décliné deux participations pour des raisons financières, il sera difficile au pays de trouver des fonds pour organiser l’Eurovision. Avec des sponsors, des aides de l’Etat et un petit coup de pouce de l’UER ce devrait être possible.

Le Monténégro pourrait organiser un très joli Concours Eurovision dans la capitale du pays, à Podgorica. C’est là que se dresse le Morača Sports Center. Il s’agit d’un complexe sportif construit en 1978 et entièrement rénové en 2005. On peut y accueillir 4570 spectateurs.

En 2005, ce complexe avait accueilli le groupe B du premier tour des championnats d’Europe de basket.

knez_2