Le « Happy Hour » de Sakis – #93

Dimanche revenu, reprenons la route des airs et envolons-nous pour une destination lointaine ! Découvrons une autre ville magique à l’autre bout du monde, en compagnie d’une Eurostar aussi belle que talentueuse. Aujourd’hui, partons pour l’une des cités les plus célèbres et les filmées au monde : New York, où nous retrouvons nul autre que Nikos Ganos !

Que dire de New York que vous ne savez déjà ? Il est possible de visiter Big Apple des centaines de fois et de toujours y découvrir de nouveaux aspects. New York se métamorphose et se réinvente perpétuellement, étonne et surprend, un peu comme Nikos. En route pour un dépaysement immédiat de l’autre côté de l’Atlantique !

Comme vous le savez, la ville a été fondée en 1624 par des colons néerlandais sous le nom de « Nieuw-Amsterdam ». En 1664, elle passe sous le pavillon anglais et devient « New York », en l’honneur du duc d’York, frère du roi Charles II et futur Jacques II. Sa croissance sera ininterrompue jusqu’à nos jours, au point que New York est à présent la plus grande ville des États-Unis. Ses 8.600.000 habitants se répartissent en cinq arrondissements, tout aussi célèbres : Manhattan, Brooklyn, Queens, Bronx et Staten Island. Eux aussi ont marqué l’inconscient collectif : les quartiers new-yorkais, parfois centré sur une communauté, parfois sur un lieu dit. Ainsi de Chinatown, siège de la communauté chinoise ; Little Italy, de la communauté italienne ou encore East Harlem, de la communauté portoricaine. De même pour Greenwich Village, Soho ou Tribeca au cœur de Manhattan.

À peu près chaque rue, chaque monument, chaque institution de New York a acquis un statut mythologique dans la culture populaire. La ville est surtout un des principaux centres de gravité du monde. Sur le plan financier, grâce à sa Bourse et son quartier d’affaires, Wall Street. Sur le plan diplomatique, grâce au siège des Nations-Unies. Sur le plan culturel, grâce à ses nombreux musées et centres d’art. Sur le plan intellectuel, grâce à ses nombreuses universités. Sur le plan touristique, plus de 50 millions de personnes s’y rendant chaque année pour la visiter.

La principale attraction de New York demeure sa fameuse skyline, ses nombreux gratte-ciels, aussi célèbres les uns que les autres. Le premier d’entre eux, le plus haut avec ses 381 mètres, inauguré en 1931 dans un style Art déco sobre, est l’Empire State Building. Un autre, fort populaire et apprécié, est le Chrysler Building, haut de 320 mètres, inauguré en 1930 dans un style Art déco plus flamboyant. Parmi les autres, citons le Flatiron Building, le plus ancien ; le Trump Building, construit par l’actuel président ou encore le One World Trade Center, érigé sur le site du World Trade Center.

New York est également ouverte sur la nature. La ville s’étend sur de nombreuses îles. Elle compte 113 km² de parcs et d’espaces verts, ainsi que 22 km de plages de sable, ouvertes au public. Le parc le plus connu est évidemment Central Park, au beau milieu de Manhattan. Le plus récent et le plus photographié est sans conteste High Line Park, inauguré sur l’ancien site du métro aérien. La plage la plus fréquentée est sans conteste celle de Coney Island.

Les lieux touristiques les plus fréquentés vous sont déjà familiers, même si vous n’avez pas encore visité la ville. Songez à Times Square, le carrefour le plus célèbre de la planète ; la Statue de la Liberté qui se dresse sur Liberty Island depuis 1886 ; Ground Zero, mémorial des attentats du 11 septembre 2001 ou encore le Pont de Brooklyn, qui relie Manhattan à Brooklyn depuis 1883.

Les amateurs de culture seront également à la fête. New York compte en effet de très nombreuses salles de spectacle, particulièrement dans le quartier de Broadway ou le Carnegie Hall et le Madison Square Garden, ainsi que d’innombrables musées. Le Metropolitan Museum of Art, le MET, est le premier d’entre eux. Suivent le Musée Guggenheim, le Musée Whitney, le Musée d’Art Moderne, le Musée d’Histoire Naturelle, le Musée de la Ville de New York ou encore l’Institut des Arts et Sciences.

Côté plaisirs commerciaux et nocturnes, les touristes seront gâtés. New York croule sous les grands magasins, les rues commerçantes et les boutiques en tout genre. La nuit tombée, la ville, loin de s’endormir, s’anime et bouillonne. Les noctambules envahissent les bars, rooftops et autres clubs.

Voilà que notre journée se termine déjà et que le soleil se couche sur Big Apple. Le temps passe décidément trop vite… Saluons notre beau Nikos et espérons le revoir l’an prochain au Concours ! Quant à nous, nous nous retrouverons sans faute dimanche prochain !

(avec la collaboration de Pauly)

(13 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. La première fois que je suis allée, c’était pendant les fêtes de Noël . J’ai dormi dans les tours jumelles, il y avait l’hôtel Hilton. Quelques mois après, elles disparaissaient. Quand j’y pense…! Bref, il y a un avant New York et un après New York. En fait, c’est surtout Manhattan qui mérite d’être visité.
    Habitant au bord de la belle bleue, ce n’est pas à New York que j’irai pour profiter de ses plages, l’eau y est froide et de plus il y la marée…lol…Mais il y a tellement de choses à voir à Manhattan qu’on n’a pas le temps de se reposer sur une plage.
    Après avoir lu cet article, ça me donne envie de retourner aux États Unis. J’ai fait pendant un moment comme Zipo, au lieu de visiter chaque région de France, j’ai visité les états des États Unis. Il ne m’en manque vraiment plus beaucoup mais j’ai arrêté car je suis partie à la découverte d’autres pays 🙂
    Merci Sakis pour cet article, il me rappelle de bons souvenirs.

    1. Merci marie pour ton commentaire et content que cette article t’a rappelle ton magnifique voyage aux états unis…il y aura un autre happy hour spécial new York…j’en dis pas plus….bonne fin de semaine…

  2. je vais souvent à New York ,mon boulot me le permet .On dort à l endroit où était érigé les tours à côté de la Liberty Town .Parfois je suis mal à l aise de voir tout ce commerce autour de ce triste événement.Parfois le destin est bizarre ,un homme qui était dans les tours et a échappé à la mort est décédé qq semaine plus tard dans le crash d un vol civil à New York.Quel drôle d effet de dormir là où des milliers de personnes ont perdu la vie!!!J ai eu l occasion de me retrouver en plein orage sur la terrasse de l Empire state Bulding!!!impressionnant!!!!Les gens sont adorables ,et New York est devenue l une des viles les plus sûr des États Unis.Pour ceux qui ne veulent pas faire la queue mais veulent apercevoir de près la statue il y a un bateau gratuit à State Island.Sinon Sakiss le bogosse dont tu nous parles il habite NewYork?la prochaine fois si je peux l apercevoir quand je vais à NewYork?lol

    1. Mon cher Steven non hélas Nikos est revenu en Grèce….mais il est parti la bas pour se console pour sa non sélection grecque cette année…lol…bon voyages et peut-être déjà en vacances…bonne semaine et merci de ton commentaire

  3. – Je reconnais que New-York est une ville fascinante mais je ne suis pas attiré du tout, d’ailleurs comme pour l’ensemble des Etats-Unis.

    – Contrairement à l’immense majorité de mes amis dont le principal rêve est d’aller là-bas, moi pas du tout.

    – Après avoir fini de visiter toutes les régions de France ( ce que Marie a gentiment relayé dans son commentaire ), je serais plus intéressé par les grandes capitales Européennes ( Londres, Rome, Prague…) et un séjour combiné Moscou / St Pétersbourg et si je devais aller au bout du monde, ce serait l’Australie.

    – Quant à Nikos Ganos, rien à dire : je serai ravi d’être accompagné par un tel guide.

    1. Bon voyages a mon cher zipo..
      Et surtout profite bien…
      De cette été qui va te permettre de finir tes beaux séjours dans les belles régions françaises…merci de ton message et bonne fin de semaine..

    • David CAMONDO on 16 juin 2019 at 19:34
    • Répondre

    Coucou Sakis,
    j’adore New York, l’une de mes villes préférées au monde.
    Quelle bonne idée de proposer Nikos Ganos comme guide. On espère toujours un retour en force de la Grèce, qui mérite mieux que les faibles scores de ces dernières années.
    Mais est-ce encore possible avec Nikos?

    1. Merci David….et non ce n’est plus possible pour Nikos je pense…quel dommage …bonne fin de semaine et merci de ton commentaire

      1. Peut être pas de Nikos Ganos pour la Grèce mais pourquoi pas Leea Nanos. ?

        La benjamine de la sélection australienne a fait part de son envie de représenter le pays de ses ancêtres au concours. Au vu du talent de la demoiselle, l’ERT pourrait peut être y réfléchir…

  4. Je n ai pas de rêve américain je l’avoue mais je projete quand même de passer par les grandes villes de l’est (Boston en particulier ) dans quelques temps.

    Pour ce qui est de la côte ouest , ça m’évoque surtout la série du même nom qui faisait les beaux jours de mes après midi adolescentes…

    1. Boston est une ville de grandes universités. J’y suis allée il y a quelques temps. La ville est sans plus pour moi par contre la côte de la Nouvelle Angleterre est vraiment superbe. A faire absolument ! Départ Boston arrivée Portland.

    2. Bon voyage mon cher pascal moi j’irais jamais. ..peur de l’avion…c’est Hawaï ou j’aurais voulu aller….enfin …je souhaite de merveilleux voyages a tous le monde cette ete

    • rem_coconuts on 24 juin 2019 at 02:06
    • Répondre

    Moi qui rêve tant de voyages et m’apprête à en faire un grand pour la première fois cet été, j’avoue éprouver le rêve américain, celui d’un road-trip à travers les Etats-Unis, j’avoue que ce pays me fascine par son impact sur nos sociétés (le fameux American Way of Life diffusé à partir des années 50), sa puissance politique et économique au niveau internationale, mais aussi par ses nombreuses fractures, sa démultiplication en de multiples sociétés américaines contradictoires, celles-là même matérialisées dans cette sinistre présidentielle 2016 à l’impossible résultat. Et New-York aaaaah … « In New-Yooork, concrete jungles where dreams are made of, there’s nothing you can’t do, cause you’re in New York… » La ville-monde par excellence, qui n’a rien à voir avec le magnifique héritage patrimonial, ancien et historique de bien d’autres pays, il n’empêche que c’est une atmosphère particulière et unique que créé la hauteur et la démesure de ces buildings. Vous l’aurez compris je rêve d’aller à New-York, et bon, si ce cher Nikos fait office de guide, je ne dis pas non!!! Et, bon, si accessoirement, vous comptez faire une cagnotte leetchi mais que vous ne savez pas à qui l’adresser, pensez à moi 😀 😀 😀

    Et puis comme chantait Téléphone: « Un jour j’irai à New-York avec toi… »

Répondre à rem_coconuts Annuler la réponse

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :