Le « Happy Hour » de Sakis – #60

Ah, 2010 ! Nous sommes à Oslo, l’Allemagne remporte sa seconde victoire grâce à la toute jeune Lena, 19 ans à peine et qui a conquis tous les cœurs. Sa chanson, Satellite, devient un tube dans toute l’Europe. Mais pour moi, une candidate se grave à jamais dans mon cœur : l’Islandaise Héra Björk.

Mais qu’est-elle devenue depuis son passage sur la scène du Concours ? Revenons sur son parcours, avant et après son magnifique Je Ne Sais Quoi.

Héra est née en 1972, à Reykjavik. Sa mère est une chanteuse nationale bien connue et tout naturellement, Héra le suit dans une carrière musicale. Elle débute dès l’enfance, enregistrant des chansons pour enfants et apparaissant dans des publicités télévisées.

Comme bon nombre d’interprètes professionnels islandais, Héra participe à des concours de chants scolaires. Elle remporte l’un d’entre eux en 1988 et termine deuxième en 1991. Elle étudie le chant à l’Académie de Reykjavik. Cela lui ouvre la porte des théâtres et des comédies musicales. Elle joue notamment dans The Rocky Horror Picture Show, La Petite Boutique des Horreurs, Evita ou encore Kiss Me Kate. Elle enchaîne avec des spectacles de variétés et rejoint quelques groupes éphémères. Elle fait de la figuration dans des vidéoclips, par exemple celui d’All Out Of Luck de Selma, représentante islandaise en 1999.

2000 marque un tournant pour Héra. Elle sort son premier album, qui est bien accueilli par le public et la critique. Elle devient également animatrice télévisée. Elle devient régulière à la radio et à la télévision islandaise. En 2004, elle s’installe à Copenhague pour perfectionner ses techniques de chant. Elle y décroche également un diplôme de professeur de chant. En 2006, Héra en sort un deuxième album et accroît sa réputation européenne de professeur vocal.

2007 la voit approcher l’Eurovision pour la première fois. Elle participe à la sélection islandaise, sans la remporter. En 2008 et 2009, elle joue les chœurs pour Euroband et Yohanna. En 2009, elle gagne le devant de la scène : elle tente sa chance au Dansk Melodi Grand Prix. Elle y termine deuxième avec Someday et grâce à lui, retient l’attention de nombreux Eurofans.

En 2010, c’est le grand soir pour Héra. Elle remporte la sélection islandaise et représente son pays à Oslo, avec Je Ne Sais Quoi. Elle termine dix-neuvième et sort un autre album dans la foulée. En 2011, elle enchaîne avec Feel The Love Tonight, qui est retenue comme chanson officielle de nombreuses Prides européennes.

En 2013, Héra participe au Concours international de Vina del Mar, au Chili, avec Because You Can. Elle y remporte le premier prix et y croise la Maltaise Chiara, qui deviendra son amie.

En 2014, Héra sort un album de Noël en islandais.

Le Chili demeure gravé dans son cœur et elle finit par y déménager avec toute sa famille, plus précisément à Santiago. Elle partage ainsi son temps entre ses deux pays. Héra conserve une profonde affection pour l’Eurovision et se produit régulièrement dans des galas eurovisionesques.

Mais elle a décidé aussi de se reconvertir : elle a repris des études pour devenir agent immobilier. Heureuse avec son mari, Héra est prête pour un nouveau chapitre de sa vie ! Souhaitons-lui le meilleur ! Quant à nous, nous nous retrouverons la semaine prochaine, sans faute !

(avec la collaboration de Pauly)

 

(11 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Pascal on 16 septembre 2018 at 10:44
    • Répondre

    personnalité très attachante. Elle n’a pas eu le succès que les eurofans esperaient mais on continue de la voir dans les euro concerts.
    Elle avait co présenté le pré concert d’Amsterdam en 2016 et y avait multiplié les blagues grivoises (la seule au dessus à ce niveau est Edsilia Rombley pour moi)

    Je ne connaissais pas son changement de vie, merci Sakis pour ces infos/

    1. Mon cher Pascal

      De rien….j’ai beaucoup apprecié hera Björk aussi et je trouve comme toi aussi dommage qu’elle est pas eu de succès merite….j’ai adore sa prestation a Eurovision …

      Bonne semaine a toi et merci de ton commentaire…..

    • marie on 16 septembre 2018 at 11:09
    • Répondre

    Très intéressant, je ne savais pas qu’elle avait changé de vie et surtout pour le Chili.

    1. Ma chère Marie…

      Merci de ton commentaire….Et bonne semaine a toi et hate de lire tes articles sur les sélections espagnoles…

    • steven on 16 septembre 2018 at 11:27
    • Répondre

    Merci pour ces news Sakiss.As tu des nouvelles de Agnete de Norvège, qui reste ma chanson préférée avec Ice Breaker!!

    1. Mon cher Steven….

      J’ai effectue ma petite enquete sur Agnete…..La jeune chanteuse a continue sa carrière entre parenthèse suite a des problème de stress et d’angoisse …Voici l’article en question…

      https://www.seher.no/kjendis/det-var-jeg-kommer-til-a-do-angst/69367394

      La chanteuse a sorti deux singles qui ont pas trop marche en Norvège…Donc mama

      https://www.youtube.com/watch?v=6rsVe1yv2Hs

      Elle tiens également un petit blog sur you tube avec sa sœur

      …Je te laisse ta video prefere ….

      https://www.youtube.com/watch?v=S2GUS-3T7cU
      et cette reprise d’agnes

      https://www.youtube.com/watch?v=Kz71kcN6ZQM

      Voila ….Mon cher steven….Bonne semaine a toi…

    • Taron on 16 septembre 2018 at 12:33
    • Répondre

    J’ai vu hier qu’elle avait gagné le concours ogae seconde chance en 2009 avec justement « Someday » mais je ne comprenais pas pourquoi elle l’avait fait pour le Danemark alors que je savais qu’elle avait été playback pour Euroband et Yohanna avant de se participer avec « Je ne sais quoi » en 2010, le tout pour le compte de l’Islande. Grâce à toi, Sakis, je sais maintenant pourquoi 😉
    J’espère qu’elle sera toujours heureuse après son changement de carrière et j’ignorais sa passion pour le Chili.

    1. Mon cher Taron

      Merci pour ton commentaire….Et content que mon article t’a apporte satisfaction….Je te souhaite une bonne semaine …

    • ZIPO on 16 septembre 2018 at 14:16
    • Répondre

    Mon petit Sakis,

    – Une chanteuse que j’apprécie énormément : j’aime sa voix, ses chansons, sa bonne humeur. Et je regrette qu’elle n’ait fini que 19e lors du concours 2010 : elle méritait au moins la première partie de tableau mais cette année-là, il y avait beaucoup de bonnes chansons.

    – Pas évident de passer de l’Islande au Chili : choc des cultures voire du climat, mais elle alterne ses deux pays de cœur, ce qui doit la combler de bonheur.

    – Merci pour cette rubrique 60 qui m’a donné des nouvelles d’une chanteuse que j’aime beaucoup.

    1. Mon cher Zipo….

      Content que cette article t’est plu …..Moi aussi j’ai beaucoup apprecie cette chanteuse et sa chanson….Bonne semaine a toi mon cher Zipo….

    • Cabildo on 16 septembre 2018 at 19:31
    • Répondre

    Coucou Sakis,
    merci pour ces news sur Hera tellement agréable sur scène, talentueuse et sympa.
    J’espère une qualification de l’Islande en 2019 !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :