Comme chaque année, on va passer notre semaine à débriefer les résultats de cette année. On commence par les deux demi-finales, avant de nous consacrer aux finalistes, de cinq en cinq…

finland16ème – Finlande – Pertti Kurikan Nimipäivät – Aina mun pitää (13 pts.)

Pari… pas tenu ! La Finlande réalise sa pire contre-performance en demi-finale, en étant sabordée par les jurys. C’est la Serbie et l’Estonie qui ont le plus “apprécié” la chanson punk de la Finlande. A noter que c’est les trois dernières chansons recalées sont les trois dernières interprétées en finnois et suédois. Seul le groupe Teräsbetoni a réussi à qualifier la Finlande sans chanter en anglais. On espère que ce ne sera quand même pas une raison pour la Finlande d’abandonner sa jolie langue ! On notera aussi que pour l’instant, Softengine est le seul vainqueur de l’UMK a avoir accompli un bon résultat, malgré un excellent format de sélection…

macedonia15ème – Macédoine – Daniel Kajmakoski – Autumn leaves (28 pts.) 

Avec un tableau très ennuyeux et une chanson sans grand relief, Daniel est passé totalement à travers de cette série, alors qu’il avait le potentiel de séduire les jurys avec cette composition pop bien calibrée. C’est donc le troisième échec d’affilée de la Macédoine, et encore un lourd échec pour ce pays qui n’est décidément plus du tout un concurrent sérieux… D’ailleurs, sur les 28 points, 22 viennent de la Serbie et l’Albanie…

thenetherlands14ème – Pays-Bas – Trijntje Oosterhuis – Walk along (33 pts.)

Et encore un échec ! Le grand retour des Pays-Bas aura été de courte durée ! Même avec un grand soutien des jurés, le “regard” de cette édition n’a pas convaincu le public. Bon, 14ème avec 33 points, c’est quand même le moins pire échec en demi avec Hind pour les Pays-Bas… De quoi se consoler !

denmark13ème – Danemark – Anti Social Media – The way you are (33 pts.)

On avait presque oublié que le Danemark pouvait ne pas se qualifier ! Parce qu’il faut remonter à 2007 et une certaine “Drama queen” pour retrouver une finale sans le pays d’Emmelie de Forest ! Autant dire que c’est une claque. Mais le Danemark pourra se dire qu’il a été victime de la malédiction du pays hôte, qui se plante souvent l’année suivante (comme la Norvège avec Haba Haba), même si ces derniers temps c’était moins vrai… Alors OK, le Danemark ne veut plus organiser l’Eurovision de sitôt, mais delà à faire pâle figure avec une chanson certes sympathique mais où il ne se passe rien sur scène… Comme si l’Eurovision n’était qu’un concours de musique !

belarus12ème – Biélorussie – Uzari & Maimuna – Time (39 pts.)

Après la curieuse qualification de Solayoh, on aurait pu croire que la participation de la Biélorussie était acquise par les voies des mystères de l’Eurovision. Eh ben non !  Mais que les Biélorusses se rassurent : c’est l’échec le moins cuisant en demi. Alors avec une meilleure scénographie, ou peut-être sans Maimuna qui ne servait à rien du tout, la Biélorussie aurait pu se hisser en finale…

moldova11ème – Moldavie – Eduard Romanyuta – I want your love (41pts.)

Eduard  n’a pas à avoir de regrets : il est 21 points derrière Elhaida Dani. Mais c’est le deuxième échec d’affilée pour ce pays qui était encore considéré l’an dernier comme un pays ne pouvant pas perdre !  Là encore, Eduard aura la consolation de voir que c’est le meilleur des trois échecs du pays. La chorégraphie un peu ringarde, la voix un peu de canard, et le style franchement démodé de la chanson n’ont convaincu ni le jury ni le public… Les points d’Eduard viennent tous de l’Est !