L’on reproche souvent à l’Eurovision de manquer de substance littéraire. L’on critique ses facilités de textes. L’on pointe les La la la, les Ding A Dong et les Boum Bang A Bang. Sans mentionner les orfraies qui hurlent chaque année à l’Anglovision. Pour contrer cela, une solution : un poète français, un vrai. Je l’ai découvert cette année et j’ai succombé à la magie de ses paroles : Jean-Baptiste Soulard !

Qui est Jean-Baptiste Soulard ?

Originaire de Saint-Étienne, Jean-Baptiste débute dans la musique en autodidacte, puis, pris de passion, embrasse des études musicales. Il étudie au Conservatoire de Chambéry, puis en 2012, est diplômé de l’École de Musiques Actuelles de Paris. Guitariste, bassiste, auteur, compositeur, interprète, il débute sa carrière professionnelle au sein de plusieurs groupes. De 2010 à 2015, il est ainsi membre de Soole et de Tango Kashmir.

En 2015, il fonde le groupe Palatine.

En 2018, Jean-Baptiste découvre Les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson et conquis, décide d’entamer un projet personnel : transcrire le livre en chansons. Sa quête musicale aboutit cette année. Jean-Baptiste sort ses premiers singles, suivi de son premier album.

Mon avis personnel

L’univers magique de Jean-Baptiste serait parfait pour l’Eurovision. Ce jeune artiste, enfermé dans sa bulle musicale, est incroyable. Sa voix est parfaite elle-aussi et marque ses morceaux d’une empreinte unique. Son album m’a infiniment plu et je vous conseille de l’écouter au plus tôt. Si cela ne tenait qu’à moi, il figurerait déjà parmi les finalistes de la sélection française !

Et vous, pensez-vous que Jean-Baptiste Soulard serait un bon représentant français ?
21 votes · 21 answers

Si vous aussi, vous avez répondu « oui », suivez Jean-Baptiste Soulard sur :

(avec la collaboration de Pauly)

Crédits photographiques – @soulard.jeanbaptiste