Nous avons tous en tête le méga-hit du moment “Budapest”, interprété par le talentueux chanteur britannique George Ezra. Eh bien, nous avons appris, au cours du Graham Norton Show, que ce titre n’existerait peut-être pas sans l’Eurovision. 

George_EzraLe chanteur en personne raconte l’étonnante anecdote de la création du morceau. Il était à Malmö en mai 2013. Et il se trouvait que ce jour là, il y avait la grande finale du Concours Eurovision de la Chanson. George n’avait jamais vu l’événement auparavant. Des amis suédois l’ont persuadé d’aller visionner l’émission en public à l’extérieur.

Et c’est bien connu, quand on regarde l’Eurovision en public, c’est un peut comme lorsqu’on regarde un match de foot : on boit beaucoup. Contaminé par l’esprit de l’Eurovision, il s’est laissé prendre au jeu et s’est mis à apprécier le Concours… et la bouteille de rhum qui allait de pair. Si bien qu’un peu (beaucoup ?) éméché, l’artiste a raté son train pour Budapest, où il devait se rendre le lendemain.

Du coup lui est venu l’idée de la chanson qu’il a co-composé avec Joel Pott. Une bien belle anecdote racontée devant Denzel Washington, l’invité vedette de l’émission de Graham Norton. A voir à 33 minutes.