Petite surprise aujourd’hui, puisque nous délaissons les rivages de la Méditerranée pour l’Allemagne ! Rien de moins. Retournons en 2013 et revivons le périple d’un candidat allemand qui m’aura beaucoup marqué : le groupe Cascada !

L’EUROSTAR

Cascada est fondé en 2004 par la chanteuse Nathalie Horler, DJ Manian et DJ Yanou. Tous trois travaillaient alors en parallèle et/ou ensemble sur plusieurs projets musicaux. Cascada l’emportera sur les autres et les propulsera vers les sommets. Car le succès est au rendez-vous dès la publication de Miracle, leur premier single, la même année.

Cascada gagne encore en popularité et en reconnaissance en 2005, avec la sortie de son deuxième single, Everytime We Touch.

En 2006, le groupe sort son premier album, porté par Truly Madly Deeply. Son succès s’étend partout en Europe et jusqu’aux États-Unis.

En 2007, Cascada enregistre son deuxième album, annoncé par le single What Hurts The Most. Tous deux sont des réussites équivalentes.

Le groupe atteint le sommet de sa carrière en 2009, à la sortie de son troisième album, emmené par le single Evacuate The Dancefloor. Leur succès est alors mondial et le groupe s’embarque dans une longue tournée.

En 2011, Cascada revient avec un quatrième album, appelé par le single Pyromania. Leur accueil est mitigée. Le groupe sort alors une compilation et un album de Noël.

L’EUROTUBE

En décembre 2012, la télévision publique allemande annonce que douze artistes participeront à sa sélection nationale pour l’Eurovison 2013. Parmi eux, Betty Dittrich, Saint Lu, LaBrassBanda, Die Priester et Cascada.

Unser Song für Malmö, présenté par Anke Engelke, a lieu le 14 février 2013 à Hanovre. Le vote est réparti en trois panels. Primo, les auditeurs des radios publiques allemandes, qui attribuent leurs “douze points” à LaBrassBanda.

Secundo, un jury d’experts comptant notamment en ses rangs Roman Lob, Mary Roos et Peter Urban, qui attribue ses “douze points” à Blitzkids mvt.

Tertio, les téléspectateurs allemands, qui attribuent leurs “douze points” à Cascada.

Avec Glorious, le groupe remporte donc la sélection allemande. Immédiatement, il est la cible d’accusations de plagiat, certains trouvant trop de similarités entre Glorious et l’Euphoria de Loreen. Ils seront rapidement lavés de tout soupçon. Cascada publie alors Glorious au niveau européen.

L’EUROPRESTATION

À Malmö, le groupe, qualifié automatique pour la finale, reproduit en grande partie la scénographie de la finale allemande.

Bien qu’annoncé parmi les favoris, Cascada termine à une piteuse vingt-et-unième place, récoltant à peine 18 points.

PAR LA SUITE

Cascada sort ensuite un album de reprises acoustiques. Par la suite, le groupe publie un single par année. Blink en 2014.

Reason en 2015.

Run en 2017.

Et Back For Good en 2018, le dernier en date.

(avec la collaboration de Pauly)