Israël 2018 : retour triomphal de Netta

Après sa victoire à l’Eurovision, samedi soir dernier, Netta Barzilai est rentrée dans son pays. La gagnante et l’ensemble de la délégation israélienne ont atterri à l’aéroport de Tel-Aviv, lundi matin, et y ont été accueillis par les fans et la presse.

Netta a donné une conférence de presse, dans laquelle elle a exprimé sa très grande joie. Elle s’est félicitée d’avoir créé une opportunité heureuse pour son pays, à un moment où celles-ci sont rares. Elle a remercié toute son équipe pour son soutien et son investissement durant ces six derniers mois.

Le soir-même, elle s’est rendue place Rabin, toujours à Tel-Aviv, pour célébrer sa victoire. Son portrait était affiché dans toutes les rues de la ville et l’hôtel de ville s’est illuminé du titre de sa chanson victorieuse.

Un concert a été donné, devant plusieurs milliers de personnes, durant lequel se sont produits notamment  Izhar Cohen, Gali Atari, Avi Toledano, le Duo Datz, Shiri Maimon et Dana International. Netta a conclu les festivités, en remerciant le public et en lui déclarant son amour et sa fierté.

(avec la collaboration de Pauly)

 

(15 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. C est toujours étonnant pour moi de voir une telle liesse pour les gagnants de l’Eurovision. Ça montre que le concours peut aussi unir, comme les bons resultats d’une équipe de foot le feraient.
    .j espère voir de mon vivant une délégation française remonter les Champs Élysées…

    1. Mon cher pascal….
      J’espère moi aussi assisté a un tel événement mais sa sera a ma télévision….
      L’annee prochaine on sait jamais ….croisons les doigts pour que cette événement arrive très vite…. Merci de ton message et bientôt le quorovision….pour la déprime après eurovision

  2. Comme quoi, cela montre bien que Tel-Aviv était naturellement la ville qui devait accueillir ce concours. Preuve que le choix d’aller à Jerusalem est purement politique…

    1. Bien sûr qu’il est politique. C’est totalement évident. Ils n’ont pas d’autres raisons de ne pas le faire autre part… C’est d’ailleurs bien triste parce que je pressens encore un des concours les plus politisés pour l’année prochaine… Le mieux serait encore que l’UER refuse qu’il ait lieu en Israël…

      1. L’UER tentera peut-être de forcer le choix de Tel Aviv pour 2019.
        La décision du premier ministre Netanyahou me semble tout de même précipitée et quelque peu dictatoriale.
        Ce n’est pas lui qui a choisi Netta !

        1. Je pense que la ville sera choisie par rapport à la salle pouvant recevoir le concours et aux infrastructures. Jérusalem a une salle de 15000 places. Vous savez si Tel aviv a une salle qui serait dans ces capacités là?

            • Dubois-Blond Philipe on 17 mai 2018 at 01:06

            La plus grande salle de Tel Aviv est le Menora Mivtachim Arena qui peut accueillir plus de 10.000 personnes en version match donc bcp plus en version concert.
            Sinon après c’est le Pais Arena à Jérusalem qui est aussi d’environ 10.000 personnes en version match donc plus pour un concert.

    2. Je viens de lire que certains pays veulent se retire ….je l’espère pas et j’aurais préfère tel aviv….pour ta question marie je n’en sais rien ….j’espère que cette eurovision sera sans problèmes …enfin croisons les doigts…hâte d’avoir les premières news ….merci de vos messages….bonne soiree

        • Dubois-Blond Philipe on 17 mai 2018 at 01:33
        • Répondre

        Je l’ai aussi lu et entendu pour les pays qui veulent se retirer. Et on ne pourra pas leur reprocher, car sans compter la raison politique, c’est surtout au niveau de la sécurité que ça va poser problème. Netanyahou et les pro-Netanyahou vivent dans le pays des Bisounours en croyant que rien ne peut arriver à Israël, mais il n’en est pas de même pour les gens censés. L’Iran peut péter un câble mais je ne crois pas que ce soit les plus dangereux. Le plus grand danger c’est DAESH qui est juste à côté en Syrie. En plus ce concours représente tout ce qu’ils détestent de l’Occident, avec en plus la haine d’Israël. Puis il y a Erdoğan pas loin non plus. Puis le gouvernement ne laissera pas rentrer tout le monde sur le territoire, ça va être clivant. Enfin ! je ne suis pas pessimiste mais juste réaliste, malheureusement.

  3. Elle a chanté deux fois sa chanson, la deuxième fois en mode kiff avec toute l’équipe.

    Ma traduction artistique de la chanson Toy (Joujou) :
    https://lyricstranslate.com/fr/toy-joujou.html

    1. Bravo , bon boulot pour la traduction. Ce n’est pas si évident de traduire une chanson pareille, surtout faire correspondre les onomatopées 🙂

    2. Merci a mordekhai pour la traduction de la chanson…bonne soirée

  4. – Je partage l’avis de Pascal : c’est même assez logique je trouve. Quand on ramène une victoire pour son pays, même si on n’aime pas la discipline où elle a été obtenue, il y a toujours un sentiment de satisfaction

    – C’est ce que j’aurai fait si la France avait gagné malgré les réticences sur cette chanson ( et puis Emilie est niçoise…) et ce soir idem : je ne suis pas un supporter de l’OM, mais je suivrai le match ( j’adore le foot ! ) et si Marseille gagne, je serai très heureux !

    1. Bon match de foot a zipo et Steven désolé je suis pas fan de football mais bonne soirée a vous….

  5. Allez l OM!!!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :