Grèce 2018 : regards rétrospectifs sur Lisbonne

Dans une interview au magazine People, la représentant grecque 2018, Gianna Terzi, est à nouveau revenue sur son expérience du Concours.

Première révélation : Oneiro mou n’a pas été écrit spécifiquement pour elle. Le morceau était destiné à un autre chanteur, avant de lui être proposé. La démo qu’elle a enregistré, a convaincu ses auteurs et ses producteurs qui ont préféré la retenir elle, plutôt que le chanteur initial (dont Gianna ne souhaite pas révéler le nom).

Gianna déclare ne pas regretter son choix, car Oneiro mou a reçu un bel accueil critique et été apprécié par de très nombreuses personnes. Mais elle pointe à nouveau les erreurs de la mise en scène et rejette une grande part de la responsabilité sur la production portugaise. Selon elle, ses prestations ont été émaillées de problèmes techniques, au point qu’il aurait été envisageable qu’elle repasse une seconde fois sur scène. Elle regrette d’ailleurs que cette opportunité ne lui ait pas été offerte, contrairement à la candidate britannique. La délégation grecque en a pourtant fait la demande à la production, lors d’une réunion de crise à huis-clos, mais la production a refusé.

Gianna se veut positive malgré tout : l’Eurovision s’est révélé une incroyable expérience pour elle. Jamais elle n’avait encore chanté sur une scène aussi grande et devant un aussi vaste public. C’était aussi la première fois qu’elle se produisait à un niveau international. Elle gardera précieusement en souvenir, l’affection témoignée par les fans, ainsi que la solidarité et l’entente au sein de la délégation grecque.

L’Eurovision lui aura ouvert de nouvelles opportunités qu’elle essaie à présent de concrétiser, à l’image d’Eleni Foureira. Gianna le rappelle : les deux chanteuses sont signées sur le même label et sont donc collègues de facto. Cependant, elles ne se connaissent pas personnellement. Gianna connaît surtout Eleni de par ses publications sur les réseaux sociaux.

À propos d’Eleni, avez-vous déjà écouté la version de Fuego enregistrée par Helena Paparizou ? La voici :

Helena a récemment confirmé que Fuego lui avait beaucoup plus, au point qu’elle l’enregistre. Mais qu’elle ne se sentait pas prête à refaire cette année l’Eurovision. Qu’en pensez-vous ?

Quelle version de "Fuego" préférez-vous ?

View Results

Loading ... Loading ...

(avec la collaboration de Pauly)

 

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Merci Sakis,

    Je préfère nettement la version d’Helena mais je n’aime pas trop cette artiste que je trouve beaucoup trop prétentieuse.

    Et pour Gianna Terzi, je ne comprends pas pourquoi elle a été éliminée, j’aime beaucoup cette chanson. cela provient sans doute de la mise en scène qui était un peu trop fade mais sa prestations vocale était à la hauteur et bien meilleure que certaines chansons qui se sont qualifiées . Cela dit, cela va peut être permettre à la Grèce de se remettre en question et de savoir que l’on gagne pas toujours à tous les coups !

    • marie on 17 juillet 2018 at 17:29
    • Répondre

    Je trouve que les deux versions sont pratiquement identiques.

  2. un petit faible pour Helena mais très ressemblant !!!!
    Helena est peut être moins blingbling qu’ Eleni

    DECU DE LA NON QUALIFICATION DE LA GRECE ET ENPLUS CHANTER EN GREC J ADOREHUMMMMM

    • Netty Vilar Braamcamp Sobral on 18 juillet 2018 at 17:03
    • Répondre

    Je suis content qu’Helena ait refusé de concourir à nouveau, pour tous les fans elle est l’étoile gagnante de 2005, pourquoi risquer de faire pâlir cette étoile ? De plus, Helena s’est construit une carrière considérable en Grèce, elle accumule les succès, elle n’a vraiment pas besoin de concourir à nouveau. Pour ma part, je suis très heureux d’écouter sa musique, de regarder ses clips, elle est une star, elle a raison de laisser l’Euro à des artistes qui n’ont pas encore bénéficié de cette formidable expérience.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :