Le Portugal était représenté par Cláudia Pascoal avec la chanson O Jardim. Il était qualifié d’office grâce à la victoire de Salvador Sobral l’an dernier et en tant que pays organisateur. Il faisait partie de la première demi-finale en ce qui concerne les votes.

La scénographie : La prestation débute sur un gros plan de Claudia.  Ses cheveux sont roses et elle est vêtue d’une longue robe noire échancrée à la jambe et portent de grosses boucles d’oreilles de la même couleur. Elle chante dans une quasi pénombre. La scène est éclairée par des spots disposés autour de l’artiste. Puis plus tard dans la prestation Isaura de noir vêtue apparaît sur scène et chante debout à côté de Claudia. La prestation se termine comme elle a débuté.

Le résultat:

Finale : Le Portugal a terminé à la 26e et dernière place avec un total de 39 points . Il a obtenu la 25e place des jurys avec 21 points et la 24e place du public avec 18 points.

Examinons de plus près les 39 points obtenus:

  • Les jurys : Lituanie: 7 points / Irlande: 6 points / Estonie et Suisse: 3 points / Pays-Bas: 2 points
  • Le télévote : Suisse: 10 points / France: 8 points

Comme vous pouvez le constater, les jurys et le public étaient d’accord. Ils ont pratiquement donné le même nombre de points.

Les bookmakers le jour J : Ils avaient placé le Portugal 23e de la finale. Ils se sont trompés de 3 places.

L’avis d’Eurovista :  Je n’ai pas grand-chose à dire sur la chanson portugaise. Le pays voulait surfer sur la vague Salvador avec une chanson douce et pleine d’émotion. La chanson n’était pas mauvaise, même si elle n’était pas la meilleure, elle était cependant très linéaire et répétitive. Niveau scène, c’était sobre, à l’image de la chanson, donc ça m’allait bien.

L’avis de Quentin : Voici en mon sens une chanson digne de la succession d’Amor Pelos Dois. La mélodie était douce, agréable à écouter et Claudia est une chanteuse vraiment talentueuse à tous les égards. Terminer à une dernière place pour le Portugal est un affront terrible, car je n’imaginais même pas qu’ils puissent subir ceci. Le coupable est pour moi à chercher dans l’élaboration de cette mise en scène plus qu’étrange. Très sombre, peut-être trop sombre, les deux interprètes semblaient vraiment perdues, ne sachant pas trop quoi faire. Malgré une prestation vocale irréprochable, je n’aurais peut-être pas choisi de faire une mise en scène aussi sobre et trop intimiste à la Salvador Sobral. C’est dommage, car le Portugal avait les moyens de viser haut.

L’avis de Marie : C’était bien interprété. La prestation était sobre mais ça allait avec l’esprit de la chanson. Il n’y avait rien de déplaisant dans cette prestation mais il n’y avait rien de transcendant non plus à mon goût. La chanson était un chouïa répétitive et il n’y avait pas de moment marquant. En fait, je n’ai pas grand chose à dire, elle ne m’a pas inspirée ni dans le bon sens ni dans le mauvais. J’ai apprécié mais sans plus.

 

Votre avis compte aussi :

[poll id=”1217″]

[poll id=”1218″]

[poll id=”1219″]

[poll id=”1220″]

[poll id=”1221″]

[poll id=”1222″]

[poll id=”1223″]

[poll id=”1224″]

 

Conclusion :  Comme l’année dernière, le pays organisateur termine à la dernière place mais il se doutait bien qu’il n’allait pas gagner une seconde année consécutive. Le Portugal va rester tel qu’il est et envoyer des chansons en portugais dans laquelle il croit mais attention à lui de varier les chansons et de ne pas proposer que du style Salvador Sobral pendant des années.

 

(avec la collaboration d’Eurovista et la participation de Quentin)