Madame Monsieur est un duo composé par le couple (dans la vie) que forment Emilie Satt et Jean-Karl Lucas.

Emilie Satt est née à Nice le 30 novembre 1984. C’est en intégrant une chorale qu’elle se prend de passion pour la musique. Sachant qu’elle veut faire de la chanson son métier, elle étudie les techniques vocales, et le piano.

Elle fait de la pop-folk son créneau musical et se produit sur scène en interprétant des chansons d’autres artistes.

A 20 ans, elle décide qu’il est temps pour elle de quitter sa province natale pour aller vivre à Paris et trouver des opportunités. Le déménagement, Emilie ne le regrettera jamais, car c’est dans la capitale française que le destin lui a souri. Elle a fait la connaissance de Soy Bean, qui remarque immédiatement le potentiel artistique de la chanteuse et lui propose de collaborer avec elle. Naîtra de cette collaboration la reprise de Sometimes I Feel Like A Motherless Child, chanson blues interprétée à l’origine par Odetta. Puis d’autres reprises jusqu’à ce que le duo commence à écrire ses propres chansons et se composer un joli répertoire. Ils se produisent en acoustique dans des petites salles de concerts et dans des bars parisiens.

Et c’est souvent dans les bars parisiens ou les petites salles de concert que l’on se fait remarquer. C’est ainsi pour Emilie qui se voit offrir de nombreuses propositions. L’une a été d’enregistrer le titre J’te connaissais pas vs You got me avec Benjamin Siksou et Oxmo Puccino.

Parallèlement, elle continue à reprendre des standards et à les poster sur son Myspace. On notera d’ailleurs une reprise plus qu’étonnante de Highway To Hell d’AC/DC.

En 2008, c’est la rencontre avec Jean-Karl Lucas, qu’elle ne quittera plus. Un an plus tard, elle signe son premier contrat d’enregistrement avec Limoncello Music, un label de EMI Music Publishing. Son premier single est la reprise de la chanson Come Wander With Me, de la série télévisée La quatrième dimension. Le single séduit, au point d’être élu single de la semaine sur iTunes, et surtout au point que Lacoste la choisit pour illustrer son nouveau spot télévisé de son parfum Love Of Pink.

Emilie désormais liée à Jean-Karl Lucas, le duo collabore au premier EP d’Emilie baptisé 01. Ils co-écrivent trois titres dont Human Bear, qui deviendra célèbre pour avoir illustré la pub de la Ford Mondéo en 2009.

2013 marque un tournant pour le couple, qui décide de devenir Madame Monsieur. Ils sortent un premier EP V for Vertigo, qui contient la chanson Malibu.

En 2015, ils composent la chanson Smile pour Youssoupha, qui devient l’un des plus gros succès de l’année.

En 2016, Madame Monsieur sort un nouvel EP : Tandem, dans lequel on retrouve une reprise d’Egérie, de Nekfeu.

Cette année, Madame Monsieur représentera la France à l’Eurovision, et sortira (enfin !) son premier album le 20 avril.

Je suis née ce matin,
je m’appelle Mercy,
au milieu de la mer
entre deux pays, Mercy.
C’était un long chemin et Maman l’a pris.
Elle m’avait dans la peau, huit mois et demi.
Oh oui, huit mois et demi.
On a quitté la maison, c’était la guerre.
Sûr qu’elle avait raison, y avait rien à perdre.
Oh non, excepté la vie.
Je suis née ce matin,
je m’appelle Mercy.
On m’a tendu la main
et je suis en vie.
Je suis tous ces enfants
que la mer a pris.
Je vivrai cent-mille ans.
Je m’appelle Mercy.
Et là devant nos yeux y avait l’ennemie,
une immensité bleue peut-être infinie,
mais oui, on en connaissait le prix.
Surgissant d’une vague, un navire ami
a redonné sa chance à notre survie.
C’est là que j’ai poussé mon premier cri.
Je suis née ce matin.
Je m’appelle Mercy.
On m’a tendu la main
et je suis en vie.
Je suis tous ces enfants
que la mer a pris.
Je vivrai cent-mille ans.
Je m’appelle Mercy.
Je suis née ce matin.
Je m’appelle Mercy.
Merci, merci, je vais bien merci.
Merci, merci, je vais bien merci.
Merci, merci, je vais bien merci.
Merci, merci, je vais bien merci.

C’est le 27 janvier dernier, au cours de la finale de Destination Eurovision, que le duo a été choisi pour représenter la France. Dès lors, un déferlement de commentaires positifs et négatifs n’a cessé d’arriver sur le serveur de notre blog. Il a eu des affrontements, voire des échanges musclés entre lecteurs. Jamais chanson française n’avait autant déclenché les passions.

Pascal est « trop content » de voir Mercy représenter la France. Joh trouve que c’est « parfait » et Quentin « ADOREEEEEE !!! »

Pascal fait remarquer que ce titre « est clivant et pas du tout une assurance de top 15 mais c’est super que la France les ai choisis. Candidature ambitieuse, différente, ça me rendra fier d’être français en mai prochain ! »

Leglaude répond à Pascal que « Mercy est juste assez clivante pour ne pas en souffrir. Les chansons trop lisses sont souvent celles qui finissent au fond du classement ! »

Kris B. tempère l’enthousiasme de ceux qui sont fiers des paroles de la chanson, et avance un choix très franco-français : « c’est bien d’être fier d’être français avec une chanson dîte « engagée » mais c’est encore mieux de l’être parce qu’on a gagné l’Eurovision ! On ne peut pas dire que Madame Monsieur aient été plébiscités par les jurys internationaux donc ça va être difficile pour le vote européen. Compliqué de faire passer un message avec des paroles entièrement en français. Pour moi aussi, « Merci » est une chanson de milieu de tableau 10ème -15ème place. Je trouve que les français sont encore tombés un peu dans leur tare, celle de se regarder le nombril (paradoxe avec la chanson). C’est à dire plaire à eux avant de plaire aux autres. J’espère que la contribution française touchera quand même quelques européens. »

Sakis, de son côté, pousse un « ouf » de soulagement car Lisandro Cuxi n’a pas été choisi. Mais pour lui, Mercy « reste une chanson politique ».

Ce n’est pas le cas de Mimi2 qui est « heureuse et fière » du choix français.

Francis estime que la chanson « ne montera pas plus haut qu’une deuxième partie de tableau. J’ai trouvé leur prestation de ce soir assez plate, plus encore qu’en demi-finale. »

Marie n’est pas loin de penser la même chose : « Les eurofans qui ont dû voter en masse se sont fait plaisir mais à l’Eurovision je ne sais pas ce que ça va donner vu que les jurés internationaux l’ont placé que 4e. C’est un peu mal partie pour être à gauche du tableau surtout s’ils font la même mise en scène de la finale qui était un peu fade. »

Nico, qui a apprécié la finale nationale, estime que le choix français est « une bonne décision, j’espère que le public européen et les jurys internationaux suivront ce duo à Lisbonne, c’est le public français qui a fait ce choix, alors je ne sais pas vraiment comme cette belle chanson sera accueillie lors de la grande finale du 12 mai prochain mais la France fera un bon résultat, cela me semble évident. »

Frish, avec son mordant qu’on lui connaît, juge « un très beau texte » qui « devrait plaire aux nombreux francophones des 43 autres pays”.

Tano voit en Mercy une « chanson consensuelle dotée d’un refrain pénétrant, mais 2 efforts à faire : 1- décoincer un sourire à Monsieur et le rendre moins « tapisserie » et 2- améliorer, si c’est encore possible, la mise en scène quelque peu plate qu’ils nous ont offert ce soir. Le sujet étant clivant, les jurys et les votes étrangers seront sans doute très partagés.

[poll id=”620″]

[poll id=”621″]

[poll id=”622″]

[poll id=”623″]

[poll id=”624″]

[poll id=”625″]

[poll id=”626″]

[poll id=”618″]

  • On le sait, Emilie et Jean-Karl n’écrivent pas des chansons que pour eux, mais ont collaboré avec de nombreux artistes. Parmi lesquels un de leur sérieux concurrent à Destination Eurovision, Lisandro Cuxi, pour qui Emilie a écrit les paroles de la chanson Danser, le premier single du jeune chanteur juste après sa victoire à The Voice.

  • Ils ont également collaboré à l’album studio de Line Renaud en 2010, Rue Washington, en lui écrivant la chanson Tu m’tues Lulu.

  • Arrêtez-moi si je me trompe, mais j’ai bien l’impression que Madame Monsieur est le premier duo que la France propose à l’Eurovision. Ah, mais on a bien failli avoir un duo en 1987, mais… ça ne s’est pas fait. Dommage, ça aurait pu devenir une chanson culte que celle de Marilyne et Marina. Non ? Si ! Non ??

  • Souvenirs… souvenirs… On termine quand même par une chanson qui a représenté la France à l’Eurovision… et une bonne en plus ! La meilleure selon moi. Et c’est le dernier qui a parlé qui a raison, de toute façon…