Eurovision_Song_Contest_2017_Ukraine_LogoL’Eurovision 2016 vient à peine de s’achever que déjà, en Ukraine, l’enthousiasme d’organiser le prochain événement se propage. Déjà les maires de deux villes ont proposé leur candidature. Il ne faut pas oublier que pour les villes organisatrices, l’enjeu est énorme. On estime à près de 900 millions d’Euros le chiffre d’affaires de la ville hôte pendant les deux semaines du Concours.

Odessa

Située au bord de la mer Noire, et avec près de 1,1 million d’habitants, Odessa est la troisième plus grande ville d’Ukraine, et l’une des plus riches du pays.

C’est le maire de la ville, Gennadiy Trukhanov, qui s’est exprimé sur le sujet : “Une plate-forme digne d’une telle prestigieuse compétition, pourrait bien être notre Odessa – cosmopolite, belle, ville européenne avec une riche histoire et des traditions culturelles ; J’espère qu’il en sera ainsi !”

Ne possédant pas de grand complexe capable d’accueillir la compétition, Odessa devra construire un toit amovible sur son stade de foot : le Chornomorets Stadium ; ou bien construire une structure afin d’accueillir l’événement.

Kiev

La capitale de l’Ukraine sera sans doute la grande favorite pour accueillir le Concours Eurovision. Vitali Klitschko, le maire de la ville, s’y prépare déjà “Je suis incroyablement fier de l’Ukraine et reconnaissant à Jamala pour cette victoire si importante. Kiev accueillera à nouveau l’Eurovision et nous ferons tout pour organiser un concours au plus haut niveau. Nous commençons déjà les préparatifs.”

Et il voit grand, le maire de Kiev ! Il aimerait en effet que l’événement se déroule à l’Olimpiyskiy National Sports Complex, un des plus grands stades d’Europe, qui avait accueilli des matches de l’Euro 2012, dont la grande finale.

En 2005, Kiev avait accueilli le Concours Eurovision au Palais des Sports. Rénové en 2011, celui-ci possède une capacité de 10.000 places en mode concert.