Aujourd’hui, c’est notre amie Pauline, fidèle lectrice, qui partage avec nous ses classements et ses souvenirs de la décennie écoulée. “Ses classements”, car pour varier les plaisirs, Pauline nous présente quatre classements décennaux. Nous la remercions infiniment pour sa participation à nos dix ans ! 

Côté masculin :

  • 1 point à Bye Alex
  • 2 points à Mikolas Josef, pour sa force de revenir après son accident
  • 3 points à Pasha Parfeny et sa joie de vivre
  • 4 points à Alexander Rybak pour son besoin de participer aux entractes
  • 5 points à Luca Hänni
  • 6 points à Michaël Schulte dont la chanson évoque son papa
  • 7 points à Gianluca Bezzina mon N°1 de 2013
  • 8 points à Francesco Gabbani
  • 10 points à Douwe Bob
  • 12 points à Sebalter

Côté féminin, cela a été très dur mais j’ai tranché :

  • 1 point à Anna Rossinelli qui ne méritait pas d’être dernière
  • 2 points à Maya Sar
  • 3 points à Anouk
  • 4 points à Francesca Michielin
  • 5 points à Ieva
  • 6 points à Birgit Oigemeel
  • 7 points à Nina
  • 8 points à Eleftheria Eleftheriou
  • 10 points à Mika Newton, tout simplement magique
  • 12 points à Leonora pour sa belle mise en scène

Côté groupes, très difficile aussi mais il faut se décider :

  • 1 point à Electro Velvet
  • 2 points à Sunstroke Project et leur troisième place en 2017
  • 3 points à Nika Kocharov & the Young Georgian Lolitaz
  • 4 points à Lake Malawi
  • 5 points à Hotel FM
  • 6 points aux DoReDos
  • 7 points à Voltaj
  • 8 points à Navi
  • 10 points à Elina Born et Stig Rasta
  • 12 points à Sjonni’s Friends

Pour finir, les non qualifiés. Là aussi, c’est difficile. Dommage pour Suzy et SinPlus qui n’ont échoué qu’à peu de points.

  • 1 point à Aarzemnieki
  • 2 points à Brendan Murray
  • 3 points à Norma John
  • 4 points à Zibbz
  • 5 points à Sennek
  • 6 points à Homens da Luta
  • 7 points à Kuunkuiskaajat
  • 8 points à Izabo et leur chanson refrain en anglais, couplet en yiddish
  • 10 points à Vlatko Ilievski
  • 12 points à Moran Mazor