danemark repet1Voici celle que tout le monde attend au tournant. Emmelie De Forest, la danoise, évolue dans un décor rouge-oranger pour lequel il n’y a pas une once de bleu. Ca va nous changer ! Si vous espériez voir quelque chose de nouveau chez Emmelie, c’est raté. Elle nous livre la même prestation que celle du Dansk Melodi Grand Prix. On la retrouve en Sandie Shaw (c’est-à-dire pieds nus), à observer attentivement le joueur de flute (faut dire qu’il est pas moche). Comme lors de sa victoire au Danemark, elle débute la chanson assise.

Les musiciens n’ont pas changé non plus. On les retrouve en costumes un peu moins militaires que le groupe croate.

Selon les dires, Emmelie est apparue nerveuse et pleine d’appréhension sur scène. Il faut dire qu’elle porte le titre de grande favorite, une pression supplémentaire sur ses épaules. Pour d’autres, il y a un manque d’émotion dans l’interprétation qui pourrait ne pas faire d’elle la gagnante attendue.

Mais cela reste cependant une bonne performance et le Danemark est capable de remporter la victoire le 18 mai. A noter que lors de la dernière prestation de la chanson, on a fait fonctionner les effets pyrotechniques, qui ne sont pas sans ressembler à ceux qu’avait l’Azerbaïdjan en 2012 avec “Running Scared”. Un signe ?