Vous aviez appris précédemment que le parlement catalan avait instruit le diffuseur régional CCMA de soumettre une demande d’adhésion à l’UER. Cette demande est pour l’heure examinée par l’Union.

Dans l’attente, l’UER a été sondée quant à une possible participation de la CCMA au Chœur Eurovision de l’Année 2019, qui aura lieu à Göteborg, le 3 août prochain. Le porte-parole de l’Union, M. David Goodman, a répondu que pareille demande serait prise en considération et que si la production le permettait, la CCMA pourrait faire ses débuts.

Si le diffuseur se décidait, il pourrait compter sur la chorale In Crescendo, lauréate d’Oh Happy Day, télécrochet musical diffusé sur TV3.

In Crescendo s’est déclaré prêt, disponible et enthousiaste à cette perspective et honoré de pouvoir représenter la Catalogne et le catalan dans une compétition internationale.


À l’origine de ces démarches, un constat illustré par l’infographie ci-dessus : l’intérêt des populations catalanes pour l’Eurovision augmente lorsqu’un candidat originaire de la région représente l’Espagne. Par conséquent, la CCMA dispose d’une audience potentielle importante justifiant une adhésion à l’UER et une participation aux concours musicaux organisés par elle. Par ailleurs, cela offrirait à la CCMA une opportunité pour promouvoir les talents et les artistes catalans et susciter une adhésion populaire autour d’un projet positif.

Au cas où sa demande d’adhésion serait refusée, le diffuseur catalan dispose d’un plan B : une co-participation sous la bannière d’Andorre. Une union entre la CCMA et son homologue andorran, la RTVA, mettrait en avant la Catalogne élargie et permettrait aux deux diffuseurs de payer les frais de participation. Le directeur de la RTVA, M. Xavier Mujal, n’exclut pas cette possibilité, à condition qu’elle satisfasse les deux parties et soit honorable pour tous. Affaire à suivre…

(avec la collaboration de Sakis)