Un casque, c'est mieux qu'une oreillette.

Un casque, c’est mieux qu’une oreillette.

Ce soir, à partir de 21 h 00 avait lieu la seconde répétition générale de la première demi-finale. On appelle cette répétition le “jury final” car c’est là que les membres du jury votent.

On avait espéré une soirée sans couacs, et bien c’est raté. Dès les premières notes de la chanson Love Kills entonnée par Roberto Bellarosa, on détecte une fausse note de la part du chanteur. Puis il y a ensuite un décalage entre les paroles et la musique. Puis finalement il enlève une des ses oreillettes. Un problème d’oreillette qui semble récurrent cette année (on a pu le voir lors des répétitions individuelles).

C’est une véritable catastrophe qui se produit alors pour la Belgique. Roberto est apparu totalement terrifié devant les caméras et on peut le comprendre. Ce devait être un grand moment de solitude pour lui.  Les danseuses ne l’ont pas aidé (d’ailleurs elles ne l’aident pas d’ordinaire) car elles semblaient aussi perdues que lui.

A ce stade, on pouvait penser que c’en était fini pour la Belgique et qu’il faudrait un vote en masse du public demain pour avoir une chance de qualification.

Mais à la fin de la prestation des chanteurs, Petra Mede a annoncé que Roberto allait chanter de nouveau sa chanson. Il l’a fait, mais seulement avant l’annonce des (faux) résultats.

Roberto a chanté de nouveau sa chanson, mieux cette fois. Mais on le sentait tout de même pas vraiment à l’aise.

Est-ce le hasard de l’ordinateur ou a-t-on voulu marquer le coup, toujours est-il que la Belgique a été le premier pays à être sorti du faux résultat, ce qui a provoqué un tonnerre d’applaudissements au centre de presse.

A noter aussi ce soir une mauvaise performance du Lituanien. Andrius est apparu extrêmement nerveux et à côté de la plaque. Il est entré ensuite dans sa chanson, mais il lui manquait l’énergie et la prestation a été entachée de fausses notes. On se demande s’il n’a pas eu le même problème technique que Roberto… ou bien alors si le chanteur a été déstabilisé par une erreur d’un caméraman.

C’est vraiment dommage, ce soir ce n’était pas une répétition. Ce soir, il y avait un enjeu et les erreurs des équipes de SVT n’ont pas fini de faire couler de l’encre.