Chaque jour, nous vous faisons partager un coup de cœur ou un coup de griffe. Aujourd’hui je vous emmène en 2021 avec Maneskin (ITALIE) qui ont gagné le concours.

J’ai été très heureux que l’Italie remporte enfin son troisième trophée à l’Eurovision car elle tournait autour depuis plusieurs années. Mais qu’elle gagne avec ce titre, j’ai été nettement moins ravi !

Du rock pur et dur chanté en italien : cette chanson n’est rien d’autre que cela. Evidemment, le chanteur se démène comme un diable et vocalement il n’y a rien à redire mais de mon point de vue, ce n’est que du rock bruyant et répétitif qui n’a pas plu du tout à mes oreilles délicates. C’était même fatigant à écouter et ces trois minutes m’ont paru une éternité… En outre, je trouve la langue italienne si jolie et si mélodieuse, et en chantant ce style de chanson dans cette langue, elle perd tout son éclat car ces chansons peuvent être interprétées dans n’importe quelle langue, ça n’apportera rien de plus ou de moins à la prestation. Après, j’admets que l’interprète a beaucoup de charisme et et que les musiciens qui l’accompagne assurent une présence physique non négligeable contribuant au succès de cette chanson dont le débit de paroles est aussi largement mis en évidence.

Quand la victoire a été acquise, ma déception a été grande car je ne pouvais occulter les nombreuses chansons italiennes des années précédentes que j’avais tant aimées et qui n’avaient pas gagné : elles se gravaient davantage dans ma mémoire au fur et à mesure que le souvenir du vainqueur de ce samedi soir de mai 2021 s’estompait le plus vite possible pour ne pas accentuer une désillusion bien ancrée dans mon esprit.

Désormais, à vous de me dire si cette chanson évoque également un souvenir pour vous, ou au contraire vous laisse totalement indifférent. Mais avant, je laisse à deux collègues rédacteurs le soin de donner leur avis sur cette chanson.

Nous allons débuter par l’avis élogieux de Marie :

« Voilà une chanson qui pendant le Festival de San Remo ne m’avait pas tapé dans l’œil, peut-être parce que je n’étais pas complètement investie mais peu à peu ce groupe a suscité mon intérêt et j’ai commencé a vraiment apprécié la chanson. Plus que la chanson, c’est le charisme de ce groupe et surtout du chanteur. De plus, il chante très bien et la chanson est bonne. La victoire est tout à fait méritée même si cette année-là, j’aurais tellement aimé que Barbara Pravi gagne le concours, sa victoire aussi aurait été méritée. Le succès de Maneskin s’est confirmé par la suite, seul groupe de rock de cette génération à remplir les stades dans le monde. Félicitations pour ce succès mondial foudroyant. »

Nous poursuivons avec l’avis objectif de Rémi :

« (Glam) rock’n roll attitude ! Un vent de fraîcheur a soufflé sur la scène musicale italienne (parmi tant d’autres à rebours des clichés) et sur le concours 2021, et il porte le nom de Måneskin ! Avec « Zitti e buoni », le groupe italien a emmené avec lui son énergie baroque, vintage et décadente sur la scène de l’Eurovision. Cela a visiblement marché puisque non seulement ils ont emporté le Micro de Cristal dans le vol retour vers Rome, mais ils ont conquis par la même occasion les charts internationaux, poussant même jusqu’à la porte des inaccessibles States. Un succès amplement mérité pour un titre de haute tenue, qui a apporté une sacré touche d’impertinence à l’Eurovision ! »

C’est à votre tour de vous exprimer ci-dessous dans la partie réservée aux commentaires ; rendez-vous jeudi pour un nouveau titre à la une issu du début des années 80 et qui vient lui aussi d’un pays du sud.

Crédits photographiques : Maraaya (visuel EAQ)