Tout tout tout sur la Belgique

Belgique-papillonRassurez-vous, on ne va pas faire le détail -sur les processus de chaque sélection nationale, on verra ça sur le tas, mais les Belges sont nos voisins, et qui sait, peut-être qu’un de nos lecteurs participera aux castings de sélection !

On ne sait pas bien pourquoi la télévision Flamande VRT a abandonné la formule qui a pourtant fait ses preuves avec Tom Dice et Roberto Bellarosa, pour se tourner vers des castings d’anonymes. Et si vous voulez être de la partie, vous avez jusqu’au 7 octobre. Et… oui il faut être belge, mais peut-être qu’une modeste demeure à Méchin suffit !

dice

Tom Dice, le dernier belge à avoir atteint le top 10

Et là, c’est le drame. Une série de castings démarrera le 2 février (seulement !) qui marquera le coup d’envoi de 7 dimanches flamands consacrés à l’Eurovision (on en salive d’avance…)

Le 2 et le 9 février, le vulgum pecum viendra chanter les standards de l’Eurovision… ce qui nous permettra de retrouver avec une joie bien cachée Sandra Kim, Nicole et Hugo, Vicky Leandros… Quatre candidats seront qualifiés pour les demi à chaque émission. Et le 16 février les 8 recalés auront une Seconde Chance pour faire partie des douze demi-finalistes.

Les 23 février, 2 et 9 mars, auront lieu les demi-finales, ou deux des quatre candidats iront en finale à chaque fois. Chanteront-ils encore Waterloo et Merci Chérie ?

Enfin le 16 mars, sera venu le moment de choisir l’un des six survivants à ce marathon, en espérant qu’il ne sera pas trop sur les rotules avant d’aller à Copenhague et que la chanson sera bonne car le dépôt des chansons aura probablement lieu dans la ville de la Petite sirène le lendemain… Cet Eurosong est en tout cas la dernière finale nationale prévue pour l’instant.

Si vous avez tout compris, bravo ! Sinon, toutes les infos sont disponibles dans le Calendrier du blog !

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Hourra!

  2. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Nos amis belges nous proposent un véritable parcours du combattant, espérons juste qu’au final, la chanson sera à la hauteur.

    Je trouvais que la sélection suisse était compliquée pour 2014 mais au moins, le 1er février 2014, nous aurons notre chanson pour Copenhague.

    Contre toute attente, la Belgique a bien joué en envoyant Roberto à Malmö, ce serait dommage de faire toute cette mascarade pour aboutir à un mauvais choix !

    Quoi qu’il en soit, je souhaite beaucoup de courage et surtout de patience aux futurs candidats de cette sélection belge, car il faut être vraiment très motivé pour envisager de décrocher son billet pour le Danemark.

    • Michaël on 29 octobre 2013 at 22:33
    • Répondre

    La VRT n’a absolument pas choisi Roberto Bellarosa, c’est la RTBF, on rappelle que la Belgique est un pays ayant deux langues, donc deux diffuseurs, qui s’occupent de l’Eurovision à tour de rôle…

    1. Mais absolument ! Je disais juste que Roberto Bellarosa et Tom Dice ont été sélectionnés de la même façon sous la même bannière, bien qu’avec deux diffuseurs différents. 🙂
      En revanche, les deux dernières finales ouvertes belges ont envoyé Ishtar et Witloof Bay sans succès…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :