Déc 05

Grand jeu de Noël : A la découverte des différents styles de musiques à l’Eurovision

Que ce soit en hurlant à pleins poumons ou en minaudant, il est temps de célébrer lors de cette période de fêtes différents styles de chansons que l’on a tous adoré — ou pas — à l’Eurovision, en haut ou en bas du classement. Après tout, telle en est la beauté de ce concours.

Ce petit article va prendre la forme d’une sélection de chansons qui représentent — à mon sens — au mieux les différents genres de musiques qu’a vu défiler l’Eurovision. Pressés de voir venir ce petit medley ? Voici venue l’heure des festivités !

JAZZ

Martina Bárta – My Turn (République Tchèque – 2017)

Pour commencer cette sélection de morceaux, je vais vous emmener très loin dans le temps, c’est-à-dire pas plus loin que 2017. Année charnière du jazz, où l’on a notamment vu Salvador Sobral triompher avec sa fabuleuse chanson. Toutefois, je ne vais pas vous rabâcher encore et encore ce qui a été dit dans la tonne d’articles que comporte EAQ. Non, j’ai choisi de faire honneur à la simplicité à son état le plus pur, et Martina Bárta l’incarne parfaitement. Qui aurait donné la République Tchèque en haut du classement cette année — une modeste treizième place — ? Pas grand monde. Un décor reprenant le déroulé du clip vidéo, et une tenue assez… fleurie ? En bref, Martina était connue comme une artiste inspirée par les valeurs du jazz, et ne s’en cachait pas. Il a même été révélé peu avant la publication officielle de la chanson tchèque, qu’elle avait préféré My Turn à un autre morceau beaucoup plus pop. Malgré cet échec cuisant, elle peut être fière d’avoir emboîté le pas au Portugal, et on peut même dire que Martina a un bel avenir devant elle en tant que chanteuse jazz.

Raphael Gualazzi – Madness Of Love (Italie – 2011)

Dans le même registre, nous retrouvons la chanson signant le comeback de l’Italie en 2011, ayant permis au pays de faire un retour fracassant dans la compétition avec en prime une deuxième place. Il faut admettre que la chanson peut paraître un peu faiblarde par moments, mais l’interprétation du point de vue vocal a fait la différence avec les autres chanteurs. Comme pour la République tchèque en 2017, l’Italie a su tirer profit de la scène qui leur était offerte en misant sur la présence de Raphael avec son piano. C’est sans aucun doute ce qui a pu permettre à l’Italie de cartonner autant au télévote, la communion d’un artiste avec son instrument et son morceau. De plus, les sonorités jazz de la chanson ont littéralement fait de l’ombre à la masse de chansons pop présentées cette année — exit la France, qui n’a d’ailleurs pas tant brillé que ça cette année-là.

FOLK

Marija Šerifović – Molitva (Serbie – 2007)

Passer d’un classique à un autre, c’est ça aussi la beauté de l’Eurovision. Pour inaugurer ce deuxième genre assez connu du côté des Balkans, quoi de mieux que de commencer par Molitva ? Molitva c’est un morceau qui se résumerait à deux choses : beauté de la voix et traditions régionales. La première fois que je l’ai écouté, j’ai tout de suite pensé à ce que pouvait rappeler cette chanson : la beauté des Balkans, l’art des pays de l’Est à nous faire voyager dans ce concours… Comme quoi, si l’on veut s’emparer de la victoire d’un seul coup de griffe, autant miser sur le patrimoine régional avec des sonorités propres à notre pays. De mon point de vue, Marija a réussi à souffler tous les autres chanteurs — au même titre que la Bulgarie la même année, quoique pas vraiment dans le même style de chanson — grâce au folklore que peut offrir la Serbie. Bravo à ce pays, qui continue à miser sur cela, malgré quelques échecs par-ci, par-là.

Eimear Quinn – The Voice (Irlande – 1996)

Selon l’expression populaire, c’est décidément dans les meilleurs pots qu’on fait les meilleures confitures.  Une ambiance assez solennelle, qui a des airs de concerts dans une église avec les marmots du village. Et justement, je pense que c’est ça qui a permit à l’Irlande de décrocher sa dernière victoire en date avec une magnifique chanson toute en puissance. Eimear s’est appropriée la scène à merveille, et a su délivrer une performance des plus mystiques de l’Eurovision — à mon sens.  Rien n’est à ajouter sur ce morceau, mis à part que le folklore irlandais ne se résume pas qu’à cette chanson, dont les interprètes se sont cassés les dents en 2007… Mais ça nous permet de rappeler également, qu’il ne faut pas renier son folklore si on veut triompher à l’Eurovision (*clin d’oeil furtif au Portugal*).

OPERA

Il Volo – Grande Amore (Italie – 2015)

Il est inutile de chercher plus loin que le bout de son nez lorsque l’on veut trouver une très populaire chanson d’opéra chantée par trois jeunes barytons. Oui, en effet, je pense que l’Italie est le pays qui veut donner le plus de sa voix lorsqu’elle est présente. Que dire sur Il Volo ? Une victoire méritée à San Remo, une victoire volée à Vienne ? La raison me pousse à dire que Måns n’a pas volé sa victoire, mais mon coeur réclame Il Volo. Ils n’étaient pas passés loin de la victoire, ayant gagné de surcroît le télévote avec une grosse avance sur la Russie. Pourquoi tant de succès me direz-vous ? Le décor splendide rappelant la Rome antique ? Une performance des plus classiques ayant surclassée les autres avec sa puissance vocale ? Je vous laisse maître de votre jugement.

Marlena Ernman – La Voix (Suède – 2009)

Avant de commencer à déblatérer sur cette chanson, je me demande si Malena croyait vraiment en une victoire au Melodifestivalen cette année-là à en croire son euphorie palpable en début de performance ? Le mystère reste entier. Quoiqu’il en soit, la Suède s’est classée bien tristement en 2009, même s’il fallait bien se douter que Alexander Rybak avait raflé la mise en terme de points. La première fois que j’ai écouté cette chanson — qui me servira de commentaire pour cette analyse —, je me suis demandé comment une voix aussi aigüe et agressive pouvait sortir d’une chanteuse qui avait l’air aussi douce en apparence. L’opéra n’aura donc pas réussi à la Suède, bien que Malena n’a pas démérité au niveau du coffre, et elle en avait.  Par ailleurs, cette chanson est la première qui me vient en tête quand je pense à l’opéra à l’Eurovision. Il me paraît bien évident que lorsqu’on a une telle voix, on marque à jamais les esprits des téléspectateurs.

ROCK

Hanna Pakarinen – Leave Me Alone (Finlande – 2007)

Entamons ce dernier genre de musique avec une pensée pour la chanson du pays hôte — la Finlande — en 2007. C’est une injustice, que dis-je, un crime que cette proposition soit passée totalement inaperçue cette année-là, puisque j’aurais misé tout mon argent — en l’écoutant pour la première fois sans connaître le classement complet — que la Finlande aurait fini dans les dix premiers. Que nenni ! Etait-ce trop différent de Lordi à un point où les téléspectateurs n’en ont pas voulu ? Pourquoi un tel rejet monstre ? C’est à s’en arracher les cheveux et à se mettre à hurler comme cette pauvre Hanna. Vêtue de noir, chantant sa rupture amoureuse. Quoiqu’il en soit, je suis convaincu que vous pensez comme moi qu’une chanson comme ça présente toutes les qualités requises pour porter bien haut l’étendard du rock. Nous ne te laisserons plus jamais seule, Hanna.

Max Jason Mai – Don’t Close Your Eyes (Slovaquie – 2012)

Dernière chanson, dernier pays, nous nous envolons en Slové… Slovaquie ! C’est aussi un autre crime commis à mes yeux par l’Europe cette année-là — ça commence à faire beaucoup — pour avoir osé barrer la route à la Slovaquie pour une finale, et l’avoir faite terminée dernière de surcroît. Que dire sur cette chanson ? Ce n’est pas sans émotion que je vais tout d’abord rappeler que ce morceau pourrait faire aisément parti du générique d’un animé japonais. C’est peut-être ça aussi qui me touche encore plus, c’est que l’on voit la totalité des capacités vocales du chanteur et le coeur qu’il y met. Même si la chanson n’a pas plu, elle reste l’une des meilleures chansons rock — à mon sens — à avoir été présentée au concours. Petite ellipse d’ailleurs sur la Slovaquie en question, le pays manque cruellement au Concours par son audace — un peu comme le Portugal — à oser proposer des chansons qui sortent des standards traditionnels de l’Eurovision.

Et vous, quel est votre genre favori de musique présenté à l’Eurovision ? Faites-le savoir, et merci beaucoup pour cette lecture si attentive.

 

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Pascal on 5 décembre 2017 at 08:07
    • Répondre

    Alors j’opte pour Juju (ou Julien).
    les tournures de phrase sont assez caractéristiques pour moi de son style.

    • Bêta X on 5 décembre 2017 at 08:23
    • Répondre

    Je pense que cet article a été écrit par Eurovista ! À cause de l’amour de l’auteur mystère pour Max Jason Mai 😉

    En ce qui me concerne, et ce n’est pas un secret, mon style musical favori représenté à l’Eurovision est la country (Douwe Bob, The Common Linnets, Firelight, Joan Franka … et je ne connais qu’eux xD). Mon genre de musique favori juste devant la pop et le rock 😉

      • Bêta X on 5 décembre 2017 at 08:44
      • Répondre

      En y repensant, j’ai l’impression de m’être trompé (=P-) Cependant, je ne changerai pas ma réponse 🙂

    • P'tite Hildly on 5 décembre 2017 at 08:52
    • Répondre

    Bon, ça commence à devenir du piffomètre…
    Je vote pour Joh car ses articles ont tendance à commencer avec une phrase en gras…
    Voili voilou^^

    • P'tite Hildly on 5 décembre 2017 at 08:54
    • Répondre

    Hum… l’ordi a buggé donc c’est possible qu’il y est un doublon…
    Je vote pour Joh car l’article commence avec une phrase en gras… On s’accroche avec les indices qu’on peut^^

      • P'tite Hildly on 5 décembre 2017 at 17:30
      • Répondre

      On pourrait ajouter le rap dans les styles musicaux, même si ça ne parle pas à tout le monde et que ça concerne souvent qu’une partie du morceau, avec l’exemple de la Grèce en 2016 avec Argo et aussi la Hongrie cette année (2017) avec Joci Papai.

      De mon côté, pas de genre privilégié même si j’ai tendance à envoyer un sms quasi systématique au morceau un peu rock du lot.

    • Taron on 5 décembre 2017 at 09:22
    • Répondre

    Alors la, j’ai pas vraiment d’idée… je réfléchis encore! Par contre, je signale une petite erreur, The voice est la chanson gagnante de 1996 et non de 1997 😉

  1. Je vote pour Joh. Je pense reconnaitre les tournures de phrases… Ceci dit, il n’a écrit que très peu d’articles pour l’instant…
    Quant à savoir quel genre de musique je préfère au concours? C’est assez aléatoire, c’est un élan vers une chanson plutôt qu’un gout pour tel ou tel style. Bien sur, la pop, forcément!! Après, j’aime souvent beaucoup les proposition rock du concours ces dernières années (Izabo, Nina Subbalti, Manga…) mais c’est souvent pop-rock… Les groupes pur-rock me laissent souvent un peu indifférent.
    Alors je vais dire plutot la folk. Le premier titre qui me vient en tête quand je pense folk à l’Eurovision c’est « Coming Home » de FireLight pour Malte en 2014! J’écoute encore beaucoup ce titre.
    Et je reste aussi très fan des chansons « Nije Ljubav Stvar » de Zeljko Joksimovic (2012) et « Adio » de Knez (2015).

  2. Je pense que l’auteur de l’article est Quentin, pour deux raisons (que je ne dirais pas) C’est mon dernier mot. En espérant qu’il est bien des auteurs qui participent !

      • marie on 5 décembre 2017 at 18:10
      • Répondre

      Tu as l’air bien secret 🙂

    • ZIPO on 5 décembre 2017 at 17:09
    • Répondre

    – Article très intéressant et qui fait un tour d’horizon assez complet des styles de chansons un peu décalés de l’Eurovision.

    – Il n’y a pas de style musical que j’aime à la folie ou que je déteste ( excepté le rap ! ) : tout dépend de la chanson et de l’interprète. C’est un ensemble qui fait la qualité ou le désastre d’une chanson.

    – Enfin qui a écrit ? J’ai trois noms en tête mais j’hésite beaucoup… D’ailleurs, comment fait-on pour jouer ? Je ne me souviens plus du tout…

      • P'tite Hildly on 5 décembre 2017 at 17:14
      • Répondre

      Pour jouer, il suffit de mettre le nom de la personne à laquelle on pense en commentaire 🙂

        • ZIPO on 5 décembre 2017 at 17:45
        • Répondre

        – C’est si simple que ça ? Merci beaucoup P’tite Hildy pour cette précision.

        – J’hésite entre Joh, Quentin et Nico mais je vais voter pour QUENTIN. C’est un peu la loterie mais après tout c’est un jeu et donc il faut en plus du flair et du talent, de la chance.

    • Mimi2 on 5 décembre 2017 at 18:18
    • Répondre

    Joh

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :