Face à Face : 2018 / 2019 Suède !

Pour vous faire tranquillement passer l’été en attendant la rentrée, Eurovision au Quotidien a préparé pour vous un face à face qui oppose les deux dernières prestations proposées par un même pays.

C’est au tour de la Suède et de ses deux propositions!

Résultat de recherche d'images pour "2018 /2019"

En 2018, la Suède a été représentée par Benjamin Ingrosso et la chanson Dance you Off. Benjamin a obtenu la 7e place en finale avec 274 points.

Cette année, c’est John Lundwik qui a représenté la Suède avec la chanson Too Late For Love. Il a obtenu la 5e place en finale avec un total de 334 points.

Mon avis personnel: Deux bons classements pour la Suède mais deux avertissements de la part du public qui commence à se lasser du modèle suédois efficace mais sans surprise. Heureusement pour la Suède, elle bénéficie du soutien des jurys. C’est la deuxième année consécutive d’ailleurs qu’elle obtient une seconde place auprès d’eux. Je n’ai rien à dire sur ces deux propositions car elles sont très bien exécutées, bien réalisées et bien chantées mais il me manque quelque chose, un je ne sais quoi qui obtiendrait mon adhésion. J’ai une préférence pour la prestation de 2018 parce-qu’il y a plus de recherche au niveau créatif et je choisirai 2019 pour la chanson.

À votre tour de voter et de dire ce que vous pensez de ces deux chansons!

(Avec la collaboration d’Eurovista)

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Phileurophage on 15 août 2019 at 10:17
    • Répondre

    Pauvre Suède qui est condamnée a priori parce qu’elle prend l’Eurovision au sérieux. J’adore le morceau, la prestation et l’interprète de 2019.

      • Antoine 97 on 15 août 2019 at 16:54
      • Répondre

      Non, condamnée parce qu’elle reste sur les mêmes bases depuis plusieurs années. J’adore la Suède et je la défendais encore jusqu’à cette année.
      Il faut que les Suédois cassent cette image trop lisses qu’ils ont au concours (image que l’on a d’eux dans tous les domaines d’ailleurs). Des prestations soignées au millimètre près, chantées à la perfection (bon ça c’est bien en toute circonstance), avec des chanteurs soignées et toujours tout sourire etc… il est là le problème. Les gens en ont marre parce que toutes les propositions suédoises manquent de spontanéité!
      Et puis il y a cette dernière chose vraiment très dérangeante qui provient réellement de la mentalité du pays au concours mais aussi de la jalousie de pas mal de pays… je parle du fait que la délégation suédoise arrive au concours avec la certitude de tout déchirer, ne montrant aucun signe de doute et finalement inspirant pas mal d’arrogance. Je sais que le public du jour J ne le sait pas. Sauf que les fans qui suivent bien tout ça sont suffisants pour détruire l’image suédoise. C’est presque à juste titre malheureusement.

      Et cette image de fin de vote cette année, où l’on voit le visage déconfit de John Lundvik, est une séquence particulièrement révélatrice. Je mets ma main à couper que pas mal de personne apprécie ce passage. C’est moche mais si ça m’a un peu attristé le jour J, aujourd’hui j’ai un léger sourire qui apparaît.

  1. 2018 pour moi. J aime tout dans la prestation de Benjamin Ingrosso.

    1. Tout pareil. Ce plaisir évident qu’il a d’être sur scène est très communicatif, et à ma grande surprise (moi qui ne suis pas fan de ce que propose la Suède) à l’issue du décompte de mes points l’an dernier, Benjamin Ingrosso s’est retrouvé en tête de mon classement.
      John Lundvik, c’est bien, ça se regarde sans déplaisir… mais ça ne m’emporte pas.

    2. Moi aussi 2018 top.

      J’ai zappe 2019 j’ai trouvé que ça ressemblait trop avec l’Autriche 2018 copieur et toc.

  2. -Voici un face à face évident pour moi !

    – 2018 ? Je déteste absolument tout ! Le chanteur, la chanson, la voix, la musique et la mise en scène. Le pire désastre de la Suède pour moi…

    – 2019 fut donc nettement meilleure à mes yeux : c’était très pro, sans défaut et remarquablement interprétée. Après, c’était trop convenu, trop lisse et sans la moindre originalité.

    * 2018 : 02/20

    * 2019 : 13/20

    – Victoire sans une once d’hésitation pour Jon Lundvik.

    • rem_coconuts on 16 août 2019 at 18:15
    • Répondre

    Duel serré pour moi, même sin j’ai voté 2019 dans les deux cas. Deux prestas pros, parfaitement calibrées, des titres efficaces. Après, je trouve que la chanson et le la performance de John Lundvik avaient un petit supplément d’âme par rapport à celles de 2018, même si ça reste trop convenu à mon goût . La 23e place de Benjamin Ingrosso au televote me semble très sévère (et la 2e chez les jurys très survendue), mais la Suède a payé là son manque d’audace et son enfermement dans une zone de confort, comme elle le paie depuis trois ans au televote.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :