Les découvertes de Nico !







Cette jeune et jolie jeune femme nous vient d’une des plus belles régions du sud de la Suisse, le Tessin, la partie italophone de notre pays.  Née à Mendrisio, elle décide de poursuivre ses études en français à l’Université de Fribourg où elle obtient un Master en philosophie,  En 2010, elle gagne le concours de Miss régionale.

Passionnée de musique depuis sa tendre enfance, elle compose ses mélodies avec sa guitare et écrit les textes de ses chansons.  En 2017, elle se sent prête pour se lancer dans la chanson et publie son tout premier single en anglais   » Wanna Go Back  » qui récolte un beau succès mais qui reste tout de même très local,

Grande fan des réseaux sociaux mais aussi de l’ESC, un événement qu’elle ne raterait pour rien au monde depuis plusieurs années. notamment suite à la participation de Sebalter qu’elle admire tout particulièrement. Très motivée elle pense qu’elle pourrait avoir sa place dans ce concours avec une chanson qu’elle avait déjà en tête depuis plusieurs années.

De nature plutôt ambitieuse et téméraire, elle décide de se lancer dans l’aventure avec l’espoir qu’elle pourra interpréter sa nouvelle composition à Tel Aviv.

Retenue par la chaîne de télévision suisse italienne RSI, elle figurait parmi les 3 candidats sélectionnés pour chanter leur titre devant un panel de fans de l’ESC ainsi qu’auprès de plusieurs jurys internationaux.pour tenter de défendre la Suisse en Israël.

Elle nous proposait une jolie chanson « Mama »  une mélodie toute simple mais bien ficelée avec un refrain addictif et efficace qui se retient dès la première écoute,  A travers cette chanson, elle tentait d’adresser un message rassurant à toutes les mamans ainsi qu’à toutes les jeunes femmes qui souhaitent voler de leurs propres ailes !

Comble de malchance, l’aventure s’est très vite arrêtée pour elle bien qu’elle ait remporté tous les suffrages des votes des jurys et des téléspectateurs de la télévision suisse italienne. En effet, la chaîne ayant publié son choix de manière public alors que le règlement l’interdisait clairement, la RSI a vu ses 3 candidats retenus, dont Sebalter, tout simplement écartés de la sélection finale.

Finalement, il n’y a pas trop de regrets à avoir, car on peut vraiment se dire qu’elle n’aurait sans doute pas réussi a faire aussi bien que Luca Hànni et que de toute de manière, face à lui, elle aurait bien eu du mal à le rivaliser pour être retenue afin de défendre son pays à l’Eurovision.

Néanmoins, Julie ne souhaite pas en rester-là, elle vient de publier son nouveau single “Butter” qui est une chanson Pop moderne qui remporte déjà un gros succès en Suisse même si j’avoue que je préfère de loin son titre “Mama” que je trouve plus frais et efficace.

Voici la chanson avec laquelle la jeune Julie souhaitait représenter la Suisse à Tel Aviv cette année.

Alors, la question demeure ouverte, est-ce que cette talentueuse artiste tentera à nouveau sa chance pour succéder à Luca Hànni aux Pays.Bas en 2020 ?

A mon avis, c’est fort probable, d’ailleurs selon quelques bruits qui courent dans les médias, mais il est évident que rien n’est officiel et que cela reste à confirmer,

En effet, il semblerait qu’elle a été conviée au camp d’écriture organisé par la Suiza et la SRF cet été, dans le but de trouver la chanson et surtout ‘artiste qui aura la lourde tâche de relever un sacré défi pour parvenir à réaliser une véritable prouesse, c’est à dire de faire aussi bien ou encore mieux que notre cher Luca en 2020.

Pour le savoir, il va falloir attendre encore quelques mois mais personnellement, j’estime qu’avec une très bonne chanson, Julie Meletta possède un potentiel indéniable pour nous permettre de rester dans la course.