Destination Eurovision 2019 : Loreen et sondage

Bientôt la fin du suspense….

C’est samedi que se déroulera la grande et tant attendue finale de Destination Eurovision. La France connaîtra sa chanson pour Tel-Aviv. Des favoris (deux en particulier) se détachent du lot. Mais nous ne sommes pas non plus à l’abri de surprises.

Je vous propose de revenir sur les candidats de cette finale avec mes impressions qui, vous vous en doutez bien, n’engage que moi et moi seul, sans refléter l’opinion du public et des autres rédacteurs de l’EAQ.

chanson dynamique, moderne, entraînante et au refrain catchy. Belle mise en scène, ça pourrait faire un bel effet à Tel Aviv.

Chanteur sympathique et charismatique, véhiculant un message fort. On attendait cependant une chanson un peu plus fédératrice pouvant épouser l’émotion du chanteur sur scène.

La plus belle voix de la sélection. Emotion garantie, mais chanson un peu trop vieillotte. Utilisation du mot « ritournelle » n’arrange rien. Nous sommes tout de même en 2019, saperlipopette !

Très bonne mise en scène. Chanteur sympa, mais chanson un tantinet ennuyeuse. En l’écoutant samedi dernier, j’ai pensé à la liste des courses que je devais lundi matin, c’est dire…

Prouve qu’on ne s’improvise pas chanteur. Belle mise en scène, voix puissante, présence indéniable sur scène et chanson pas piquée des hannetons. Un grand bravo.

Signature vocale, voix atypique et très agréable à écouter. Chanteuse manquant un peu de maturité. Jolie chanson mais manque cependant d’un petit quelque chose pour arriver au sommet.

Belle mise en scène, chanson catchy, on ne peut qu’être interpellé en l’écoutant. Très franchouillard, mais dans le bon sens du terme. Pourrait plaire à un public européen qui attend peut-être de la France une vraie chanson bien de chez nous.

Excellentes chanteuses, qui ne passent pas inaperçues sur scène. En revanche, la chanson n’a aucun intérêt et on ne la retient pas, même après l’avoir écoutée à plusieurs reprise. Gadin assuré à l’Eurovision.

Pour tout vous avouer, je n’ai pas de réel favoris dans ce Concours français. J’estime qu’il y a de très bons morceaux que j’aime écouter, mais pas de vrai coup de coeur. Aussi samedi je vais voter pour Seemone, à qui je n’ai octroyé que deux Loreen, car je me dis que tous vos commentaires dithyrambiques à son sujet ne sont pas le fruit d’une hystérie collective et qu’il y a donc moyen, avec « Tous les Deux », de voir la France se classer très haut à Tel Aviv.

LE SONDAGE

(24 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • pasque75 on 23 janvier 2019 at 09:34
    • Répondre

    Je roule pour Seemone depuis le début. Apres l’élimination de mes autres favoris (Florina, Gabriella, Lautner..), la situation s est encore éclaircie.

    J aimerai beaucoup lire  » en voiture Seemone pour Tel Aviv » samedi soir vers minuit mais je pense qu’ il va lui manquer quelques points face à Bilal.

    Pour Emmanuel Moire son écart après les jurys devrait être rédhibitoire.

    Pour les 5 autres, samedi soir permettra d’exposer une nouvelle fois leur chanson devant deux millions de téléspectateurs.

  1. svp pas Sylvan Areg et sa pâle copie d’Igit mais en version chanson de kermesse ou de camping, vraiment aucun interêt….next Next NEXT comme dirait quelqu’un que je salue et remercie pour ses commentaires argumentés
    Bonne journée à tous

  2. Seule la chanson de Seemone peut espérer quelque chose à Tel Aviv…

    • rem_coconuts on 23 janvier 2019 at 11:33
    • Répondre

    Merci pour tes Loreen! Bon, j’avoue, je suis en désaccord total sur The Divaz: pour moi, la chanson est complètement faite pour Tel-Aviv et d’une efficacité redoutable.

    Pour le reste, j’avoue que l’idée du duel Bilal-Seemone ne m’emballe guère pour des raisons différentes. Pour Bilal, j’aime le message et le texte qu’il porte, mais je n’adhère pas à cette chanson que je trouve musicalement faible et conventionnelle, et sa prestation en DF1 m’a laissé très perplexe tant sur le plan vocal que sur celui de la mise en scène. Pour Seemone, une voix exceptionnelle, un très beau titre, mais à mon avis casse-gueule pour l’Eurovision. Je trouve que « Tous les deux » manque d’un quelque chose, d’une envolée, d’un décollage, pour pouvoir se démarquer sur la scène du Convention Center. Il suffit qu’un ou deux pays envoient des ballades plus puissantes et j’ai bien peur que celle de Seemone passe à la trappe.

    Après, outre mon gros coup de coeur pour The Divaz (mais elles ne gagneront pas) et la chanson de Silvan Areg que j’apprécie beaucoup (mais un choix franco-français risqué), j’avoue avoir été séduit par le titre et la prestation d’Emmanuel Moire en demi-finale. Et je me dis que ce choix pourrait être payant pour Tel-Aviv, bien qu’il risque de lui manquer trop de votes du jury pour jouer la gagne à Destination Eurovision.

    Aysat et Doutson risquent de lutter pour la dernière place: deux titres sympathiques et accrocheurs, certes, mais pas suffisamment armés pour l’Eurovision.

    Quant à Chimène Badi, niveau voix, puissance et interprétation, elle est au-dessus, mais la chanson est tellement trop classique…

    1. On pense donc presque pareil, à part The Divaz. Alors rem_coconuts, je te promets d’être plus à l’écoute de ce trio samedi soir prochain. Je suis peut-être passé à côté de quelque chose sans le savoir…

    • anachorète on 23 janvier 2019 at 11:42
    • Répondre

    enfin je commente Destination Eurovision que j’ai suivit avec beaucoup intérêt.

    première demi: le niveau était plutôt faible. les 3 premières calcifications était évidentes, la quatrième a mérité sa place.

    deuxième demi: (avec mes 3 favoris, Semone, Gabriella, et Hugo).
    les 3 premiers qualifiés ok, le quatrième non. même si la mise en scène de sa chanson était simple efficace et élégante.
    comme le jury international j’aurais choisi Hugo. même si ce tout jeune homme a encore du travail, je pense que le publique français est passé à côté de sa chanson.
    quand à Gabriella elle n’a pas démérité, mais j’ai trouvé l’ensemble de sa prestation un peu brouillon.

    pour la finale:
    1) j’envoie Seemone à Tel-Aviv. un peu d’interaction avec son piapia pianiste serait bienvenue.

    2) Bilal Hassani. il faut qu’il travaille. physiquement, vocalement, il manque d’assurance. on le dit
    extraverti, je l’ai trouvé timide.
    je n’ai pas compris le choix de son vêtements, une espèce d’uniforme… c’est très impersonnel.
    un roi en devenir…

    3) Silvàn Areg. la bonne surprise franchouillarde dans toute sa franchouillardise. une superbe
    prestation! lui il est 100/100 prêt pour Tel-Aviv.

    Emmanuel Moire. même si je suis personnellement touché par son message je trouvait la chanson
    ennuyeuse. elle l’est un peu moins dans sa nouvelle version. il y a de la recherche dans la mise en
    scène, mais c’est pas encore le top. Emmanuel est un chanteur charismatique.

    4) Aysat. belle énergie, chanson sympa.

    The Divaz. belle énergie, vocalement le top!

    5) Doutson.

    6) Chimène Badi. une magnifique interprète!
    ce n’est pas la chanteuse qu’il fallait cacher dans un cube mais sa chanson vieillotte et insipide.

  3. Seemone et Emmanuel moire…en force….pour moi .

    Seemone je kiffe cette chanson…elle est sublime… Et Emmanuel moire je le veux a eurovision…. Dommage qu’on peut pas faire un duo des deux…lol…et voilà le problème règle…lol

  4. Il faut absolument vous mobiliser pour seemone.
    Pas de meilleur choix pour la France.
    Emmanuel moire et Bilal Hassani vont avoir leurs fans derrière eux donc si vous voulez que SEEMONE aille à Tel Aviv votez pour elle !

    • Alexandre on 23 janvier 2019 at 14:55
    • Répondre

    Pour moi, ce sera Seemone all the way.
    En live, j’ai vraiment senti quelque chose, c’est une chanson émouvante qui peut faire mouche à Tel-Aviv.

    Je n’ai rien contre Bilal mais je n’aime pas la structure de sa chanson. Il progresse vocalement mais il doit être plus sobre au niveau des vêtements et avoir une meilleure mise en scène. Ca m’embêterait qu’il aille en Israel car pour le deuxième Destination Eurovision, ce serait le symbole et le message (même pas fédérateurs comme Mercy) qui prévaudraient sur la chanson, ce qui serait injuste pour les autres artistes et pourrait être fatal vis à vis de ce format attachant.

    Pas très fan des danseurs d’Emmanuel Moire mais on sent qu’il chante de tout son coeur, ça ne me dérangerait pas qu’il nous représente même si je crains au mieux un classement à l’irlando-lisboète.
    Idem pour Chimène.

    Comme une grande est une excellente chanson en studio. Elle ne nous représentera pas mais si le son est meilleur ainsi que la MES , le télévote devrait être plus sympa avec elle.

    Doutson est ultra chanceux car je ne trouve pas de grand intérêt à sa chanson.

    Enfin, je suis pas d’accord avec Eurovista ou Pauly dans l’article avec TheDivaz. Amalya et ses copines dégagent une superbe énergie et une classe folle. La Voix d’Aretha est une chanson pêchue avec un message fédérateur. Je serai fuier qu’une chanson comme celle ci nous représente.

    • Philipe Dubois-Blond on 23 janvier 2019 at 15:05
    • Répondre

    Mercy 😉 Pauly pour ces Loreen, et je suis assez d’accord avec toi dans l’ensemble.
    Tout à fait d’accord pour Aysat, je la vois bien à Tlv mais les français les moins jeunes (enfin ceux devant leur poste de TV) ne voteront pas pour elle 1) titre pas assez franco-français 2) elle est issue de la multiculturalité.
    Rien à dire de plus pour Bilal, oui mais non …
    Chimène Badi aura l’ensemble des votes des français mais fera un flope à Tlv = trop vieillotte comme chanson.
    Doutson tout à fait d’accord, il est sympa mais ça ne suffit pas.
    E. Moire, mon grand favori qui prouve une fois de plus qu’il sait se remettre en question et écouter les commentaires positifs comme négatifs, je pense qu’il va encore nous surprendre samedi prochain. Je le vois vraiment à Tlv et nous faire avoir un bon classement. De plus il saura s’imposer de par son expérience auprès du chef de délégation pour la mise en scène, et il n’exclue pas un passage en anglais si il le faut.
    Seemone, bah oui moi aussi il me manque un tout petit quelque chose pour être totalement convaincu. Elle a eu 12 des 5 jurées mais à Tlv ils seront 42. Et elle exclue un passage en anglais …
    Rien à dire de plus sur Sylvan Areg, je suis d’accord avec toi.
    Pour The Divaz je suis exactement du même avis = gadin assuré !

    1. Philippe, ce n’est pas Pauly mais mon humble personne (Eurovista) qui a décerné les Loreen. Pauly ne serait peut-être pas d’accord avec mes choix…

        • Philipe Dubois-Blond on 24 janvier 2019 at 08:40
        • Répondre

        Oh mille excuse Eurovista ! j’ai lu trop vite je pense et … voilà je ne sais pas trop pourquoi 😉 . Donc Eurovista je suis assez d’accord avec toi dans l’ensemble et mercy 😉 pour ces Loreen que j’apprécie bcp.

  5. L’heure est (bientôt) grave.

    Aysat et Doutson ça manque de souffle.

    Bilal, j’suis toujours pas convaincue, à moins qu’à la dernière minute il sorte l’artillerie lourde et nous présente un show genre Army of lovers !

    Emmanuel Moire a une belle aisance avec les caméras, on sent l’expérience. La veste est trop sobralienne, elle serait à retoucher.

    Chimène Badi je suis de l’avis d’une majorité d’entre nous.

    Seemone ! Se sent-elle la force de chanter sur cette scène quasi mondiale ?

    Emmanuel Moire et Seemone restent mes candidats favoris (pauvre Gabriella…. Snifff) mais je me demande si on ne devrait pas envoyer Silvan ou les Divaz à condition de les mettre dans autre chose qu’un costume de homard. Quand je vois que l’Espagne envoie de l’Espagne, que le Portugal va envoyer du Portugal, je me dis que choisir « Le petit Nicolas » ce serait envoyer de la France avec cette intro à la Brassens et puis les Divaz elles chantent plutôt bien et à plusieurs on est toujours plus fort. J’sais pas trop. Y’a rien de transcendant.

  6. L’heure est (bientôt) grave.

    Aysat et Doutson ça manque de souffle.

    Bilal, j’suis toujours pas convaincue, à moins qu’à la dernière minute il sorte l’artillerie lourde et nous présente un show genre Army of lovers !

    Emmanuel Moire a une aisance dingue avec les caméras, on sent l’expérience. La veste est trop sobralienne, elle serait à retoucher.

    Chimène Badi je suis de l’avis d’une majorité d’entre nous.

    Seemone ! Se sent-elle la force de chanter sur cette scène quasi mondiale ?

    Emmanuel Moire et Seemone restent mes candidats favoris (pauvre Gabriella…. Snifff) mais je me demande si on ne devrait pas envoyer Silvan ou les Divaz à condition de les mettre dans autre chose qu’un costume de homard. Quand je vois que l’Espagne envoie de l’Espagne, que le Portugal va envoyer du Portugal, je me dis que choisir « Le petit Nicolas » ce serait envoyer de la France avec cette intro à la Brassens et puis les Divaz elles chantent plutôt bien et à plusieurs on est toujours plus fort. J’sais pas trop. Y’a rien de transcendant.

      • Philipe Dubois-Blond on 24 janvier 2019 at 08:58
      • Répondre

      Pour Bilal, surtout si sa prestation vocale est aussi mauvaise qu’ici :

  7. C’est Seemone ou rien du tout 😀

    Non sérieusement, j’aime aussi beaucoup « La voix d’Aretha » et je pense qu’à l’Eurovision, elles pourraient surprendre et faire un top 10 mais malheureusement, je les imagines pas gagner la sélection. Elles finiront au mieux 5e derrière Seemone, Bilal, Emmanuel et Chimène (sauf si un miracle a lieu et que les fans de ces personnalités connus ne seront pas présents mais ça me paraît impossible :D)

  8. – Moi qui croyais être tout seul à soutenir les Divaz, je suis soulagé de voir que ce n’est pas le cas. Dès l’écoute de l’extrait, c’est la seule chanson qui a fait  » tilt  » dans ma tête et comme je l’ai dit hier dans l’article  » Réactions aux qualifications « , ce sera mon premier choix. D’ailleurs, je vais remettre mon analyse en effectuant un copié-collé juste derrière ce petit message.

    – J’espère que personne ne m’en voudra d’avoir mis deux fois le même message dans un article différent.

    1. – Etant absent toute la journée samedi ( je rentrerai que pour la finale de Destination Eurovision ), j’ai décidé de proposer en avance ici-même mon analyse toute personnelle de cette finale.

      – Pour commencer, la sélection française reste pour moi largement en dessous de ce que j’attendais : je m’étonne que parmi toutes les chansons reçues, on ne trouve que celles-ci à présenter à une telle émission ! Certaines étaient tellement horribles que je me suis demandé ce qu’elles faisaient là….

      – Néanmoins, j’espère que cette émission se maintienne l’an prochain : ça reste le moyen de sélection le plus adapté et démocratique même si j’en doute selon le résultat obtenu à Tel Aviv.

      – Concernant cette finale, voici donc mon choix définitif même si j’ai conscience que ce serait une grosse surprise si mes favorites l’emportaient :

      1) THE DIVAZ : à mon sens, la seule chanson fédératrice susceptible de plaire au plus grand nombre de jurys et de téléspectateurs européens. Elle a tous les ingrédients pour y parvenir et je pense que c’est la seule qui pourrait obtenir un meilleur résultat que » Mercy » l’an dernier. Ce choix, c’est le choix de la raison et du consensus mais aussi celui de ma conviction la plus profonde.

      2) SEEMONE : très belle chanson et grande interprète en devenir. Je n’ai rien à lui reprocher artistiquement. Mais j’estime que sa chanson a des limites : trop linéaire et la mise en scène est quasi inexistante et même sur ce type de chanson, il en faut une. En outre, je crains fort que son manque d’expérience et son émotivité à fleur de peau lui jouent des tours en Israël. Ce sera une toute autre dimension là-bas qu’ici en France ! Il y aura 25 candidats face à elle en finale qui feront tout pour gagner et la pression sera difficile à supporter. En fait, je crains que l’engouement légitime que beaucoup a pour elle se retourne contre elle en cas d’échec… C’est donc pour moi le choix du cœur et de l’émotion mais attention…

      3) SILVAN AREG : si la France veut prendre un risque calculé, c’est la chanson qu’il faut envoyer. Comme je l’ai déjà dit, c’est plutôt franco-français mais c’est du travail de pro à tous les niveaux. Je ne sais absolument pas si ce serait un choix positif ou négatif, mais au moins, ça ne passerait pas inaperçu et ça marquerait les esprits. C’est le choix de l’originalité et également un risque mais au moins là, il n’y aurait pas de déception car on le savait à l’avance.

      – En JOKER, je vais citer BILAL HASSANI : pourquoi me direz-vous ? Car sa chanson est bonne et le texte apporte un message très intéressant que toute l’Europe devrait entendre. Mais pour cela, il faut que Bilal hausse considérablement son niveau vocal, que sa chanson soit mieux mise en valeur et la mise en scène soit en adéquation, ce qui n’est pas du tout le cas actuellement. Peut donc largement mieux faire.

      – Ensuite, comment ne pas parler de » nos deux stars » : CHIMENE BADI et EMMANUEL MOIRE » ? Deux excellents chanteurs avec un grand charisme et très pro. Mais voilà : d’une part, leur chanson respective ne sont pas les meilleures. La première la sublime uniquement par sa voix extraordinaire et le deuxième la porte grâce à son talent et ses convictions personnelles vue le thème, mais ces deux chansons ne sont pas extraordinaires loin s’en faut. D’autre part, j’ai toujours eu des réticences à envoyer des chanteurs confirmés à l’Eurovision.: en cas d’échec, ça peut les couler définitivement et j’aime mieux du sang neuf au concours ou quelqu’un qui veut lancer sa carrière.

      – Enfin je terminerai par AYSAT et DOUTSON que je vais qualifier de très gros outsiders : ils ont fait un parcours inattendu jusqu’à cette finale et c’est formidable pour eux. Ils ont apporté de la joie et de la fraicheur, mais ce sont deux chansons trop légères et approximatives pour l’Eurovision. Donc, et avec tout le respect que je leur dois, je ne les vois ni un, ni l’autre représenter la France à l’Eurovision.

      * Voici on analyse : je sais qu’elle sera partagée par peu de monde ici mais c’est la mienne : je l’assume et je n’en changerais pas.

  9. Je suis pas vraiment sur la même longueur d’onde niveau Loreen ! Bon, voici les miennes:

    Bilal Hassani – Roi, mon #3 2 Loreen, Billal est un personnage et il fait le show, le morceau reste en tête et a des sonorité intéressantes. Malheureusement ça fait trop préfabriqué et le français/anglais n’aide pas, ça manque d’authenticité.

    Seemone – Tous les deux,
    Ma #1 3 Loreen l’émotionnel est là et la fragilité de Seemone est à mon sens un grand avantage de plus, pour une première TV elle a assurée le message est passer, pour moi c’est celle qui faut envoyer à Tel-Aviv à ceux qui trouvent ça « trop lent pour eurovision » (expression qui me donne des envies de lancer des albums de Tragédie dans toute les directions) rappelez vous que l’émotionnel et les belles mélodie ça marche même quand on comprends pas tout. et c’est pas Salvador Sobral qui dira le contraire.

    Emmanuel Moire – La promesse
    Mon #4 2 Loreen, bonne mise en scène qui peut être encore amélioré Emanuel est un superbe interpréte.

    Aysat – Comme une grande
    #6 avec 1 Loreen chez moi pas mauvais mais pas formidable je n’accroche pas du tout, bien que Aysat donne le meilleur ça ne marche pas sur moi.

    Chimene Badi – Là-haut mon #5 2 Loreen, j’adore chimene belle mise en scène mais je fais pas du tout lz lien avec la chanson, celle ci aurait été bien plus efficace pour Florina avec in the shadow. Chimene au top, musicalement efficace mais il manque une envolé sur le dernier refrain… Elle devrait laisser la partie chanté aux corriste et faire les vocalises, Chimene en est tout à fait capable.

    La Divaz – La voix d’Aretha
    Mon #2 et 3 Loreen, autant vous dire que c’est ma suprise de l’année, j’aurais pas parié sur cette chanson et sur le papier je trouvais tout ringard des paroles à l’instru.
    Mais les 3 protagonistes nous emportent avec leur talent leur bonne humeur et leur harmonie, elles sont époustouflante et professionnelles et nous envoient des doses d’énergie et vocalement elles survolent le sujet. Elles donnent vie à la chanson les tenues seraient peut-être à revoir et en même temps je trouve tout géniale.
    Seraient mes top 1 de loin devant les autres si seemone n’était pas là.

    Silvàn Areg – Allez leur dire #7 et une Loreen, je suis complètement hermétique au style, mais pas mauvais, seulement je trouve cela trop amateur pourtant l’idée de la mise en scène est très bonne mais à travailler, très franco français mais peut être un peu trop, aucune idée de ce que ça peut donner au concours le genre de truc qu’on ne peut pas assurer d’échapper au bottom 5 soit ça passe soit sa casse.
    Je trouve aussi Silvan un peu trop amateur dans son interprétation mais ca doit pas être un exercice facile d’envoyer le texte en gesticulant à voir si mise en scène un peu plus travaillé.

    Douston- sois un bon fils mon #8 deux Loreen qui pleurent, c’est celui que je ne voulais pas voir en finale, je ne comprends pas que les jurys l’ai préféré à Gabriella… Peut-être touché par la mise en scène mais ne pourra pas être de même à Tel-Aviv sauf si le gamin a en faite 16 ans.
    Musicalement je n’accroche pas du tout et il y avait à mon sens bien mieux comme Gabriella, Ugo, Noemie ainsi que Florina qui meritaient une seconde chance et une meilleure mise en scène.

    Notez que mon top #6 et #7 souffrent aussi de la mauvaise gestion de la première demi final en matière de son.

    Globalement rien n’est horrible, soit pas à mon goût soit souffrant de la concurrence.
    Grâce à la DF2 je trouve que ce destination Eurovision est une réussite, les votes sont surprenant et pour la DF j’ai ressenti l’euphorie d’un MF.

    PS: Ceci engage que moi, et je n’ai pas la prétention d’avoir le monopole du bon goût.

  10. Mes Loreen sont :
    1) Silvàn Areg avec 3 top Loreen : j’aime tout le texte, la musique, le mec et la cool attitude, sa mise en scène je sais qu’il n’a aucune chance mais j’aurais adoré le voir à Tel Aviv.
    2) Seemone avec 2 top Loreen : rien à dire c’est joli, élégant, sobre et surtout sa voix est top mais bon il me manque un truc pour vraiment frissonner et je crains que le public à Tel Aviv passe à côté.
    3) Emmanuel Moite avec 1 top Loreen : marre des chansons à message mais il est pro et c’est très bien interprété. Maintenant je n’ai pas envie de cette chanson à Tel Aviv.
    4) Bilal Hassani avec 1 top Loreen : là encore pas envie d’une chanson à message (surtout avec les MM et leurs sentiments dégoulinants) j’ai revu sa prestation de sa demi et après le niveau de la deuxième demi j’espere qu’il a bcp travaillé car c’etait Faiblard. Je suis par contre curieux de voir ce qu’il a changé pour samedi et surtout il reste un des candidats les plus sérieux à la victoire.
    5) Chimène Badi avec 1 top Loreen : très pro et super voix mais c’est daté. Peut-être va t’elle proposer quelque chose de plus percutant j’aime son cube pour les 2 premières minutes mais elle doit en sortir pour le final et faire un truc avec un petit gospel ça enverrait bien je pense.
    6) The Divaz avec 1 minuscule Loreen : oui c’est super bien chanté à 3 mais non désolé pas en 2019.
    7) Aysat avec 1 flop Loreen : je n’aime pas le texte c’est glauque mais Aysat est très solaire c’est dommage.
    8) Doutson avec 1 flop Loreen : tellement surpris de le voir en finale c’est cool mais bon non…
    Rien à dire sur cette finale mais je n’ai eu aucun coup de cœur cette année et je ne vois pas la France atteindre le top10 encore cette année mais j’espere me tromper.

  11. « Choisir, c’est renoncer » comme a dit mon copain Oscar (Wilde).

    Il faudra pourtant bien qu’un des protagonistes de cette sélection se dégage, et ce choix est cornélien.
    J’aime les Divaz pour leur voix, leur enthousiasme, hé oui, pour leur chanson aussi qui envoie quelque chose de positif, d’entrainant et d’hyper travaillé, bref de professionnel. Quant à leur tenue de langouste, moi elle me plaît bien parce qu’elle s’inscrit volontairement dans l’extravagance et le flashy, avec quelque chose d’intemporel qui rappelle les chanteuses des films musicaux américains des années 50. Et quant à reprendre cette image, autant y aller à fond !

    Seemone, pour sa sensibilité, pour son charisme naturel, pour ces intonations rares qui enrobent un texte simple mais percutant. Je serais confiant, si c’est elle qui est choisie. Sauf que son émotivité (si elle n’est pas feinte) doit absolument être maîtrisée, au risque de déranger, voire de lasser. Surtout ne pas refaire une Iéva 2018… éplorée sur son pont des soupirs. On risque aussi de lui reprocher le thème déjà traité par Michael l’an dernier. Mais bon, beaucoup d’internautes ne tarissent pas d’éloges en sa faveur et moi, vrai, j’aime beaucoup aussi.

    Emmanuel Moire. Ah ce texte… Ah cette scénographie … (ok, on pourra se passer des manches arrachées…) Mais quelle belle idée de soutenir sa chanson avec sensualité, avec des suggestions assez claires pour que ce qu’il chante soit compris par le plus grand nombre, enfin par ceux qui ne sont pas conditionnés par de frustrants tabous religieux ou politiques. Je regrette qu’il utilise un peu trop sa voix de fausset, car dans sa tessiture de baryton, il est parfait. Sinon, vraiment, c’est un beau tableau qu’il nous présente-là, vécu avec une conviction et un talent indéniables.

    Bilal. 19 ans. Chapeau ! Sa chanson fait mouche, même si elle enfonce des portes fermées. On passera donc sur les paroles pour s’attarder sur la mise-en-scène pas extraordinaire, mais qui exprime une certaine recherche dans les déplacements. Un défi pour un jeune homme dont la carrière débute, qui visiblement « en a sous le pied » pour progresser encore. De plus, malgré les interventions dithyrambiques de ses fans, je ne suis pas certain qu’il ne souffrira pas du fantôme de Conchita auprès des spectateurs qui découvriront en mai sa perruque et son tailleur ridicules. Je lui conseillerais de changer les deux pour samedi, et de jouer totalement son identité dans l’excentricité.

    Pour Silvàn Areg, je n’ai aucun souci, parce qu’il jouit de la protection de notre Voyante Médiatique. Donc, « Le petit NIcolas » rebaptisé peut nous offrir quelques surprises. Dynamisme et expérience sont à mettre au crédit de son interprète. Mais personnellement, je ne suis pas preneur.

    Douston, Chimène, Aysat … peut-être pas totalement des outsiders, finalement. Chimène pour sa voix formidable, Douston pour la sympathie qu’il dégage et Aysat pour son optimisme. Tous trois peuvent prouver qu’ils ne sont pas là pour le décor, et qu’il faut compter avec eux.

    On se donne donc rendez-vous samedi, en espérant que les déçus ne seront pas trop nombreux…

    • Philipe Dubois-Blond on 24 janvier 2019 at 09:11
    • Répondre

    Pour ceux qui aiment les analyses vocales de nos prétendants ^^ :

    https://www.youtube.com/watch?v=hG82Y7f2okg

    https://youtu.be/cNdc0UjfHHM?list=PLQsxahO4hQj8Lqzwt_92bkbY9oqZkzXN5

    • Philipe Dubois-Blond on 24 janvier 2019 at 09:13
    • Répondre

    Pour ceux qui aiment les analyses vocales de nos prétendants ^^ : (désolé du doublon 🙁 )

      • Philipe Dubois-Blond on 24 janvier 2019 at 09:14
      • Répondre

      Ce n’est pas Florina mais Bilal et Chimène.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :