Belgique 2018 : regards rétrospectifs sur Lisbonne

Son élimination aura été une immense déception. Heureusement, notre représentante nationale, Sennek, conserve sa bonne humeur et son optimisime. Elle a accordé des interviews au Standard et  à Wiwibloggs dans lesquelles elle est revenue sur son aventure eurovisionesque.

Sennek révèle qu’après son élimination, elle, son équipe et toute la délégation belge ont fait la fête jusqu’à quatre heures du matin, afin de ne pas être gagnés par la tristesse. Elle a assisté à la finale, dans l’Altice Arena, parmi la foule et a passé un moment extraordinaire.

La chanteuse le concède cependant : son élimination a été une déception. Mais elle n’est déçue ni de sa chanson, ni de sa prestation, ni de sa présentation. Elle a eu toute liberté artistique et a pu décider de tout, un grand motif de satisfaction. Elle ne regrette donc rien et ne se montrera jamais mauvaise perdante. Certes, elle a ressenti une forte pression, beaucoup de stress, ce fut une période intense, elle a eu peur, elle a douté, mais elle est fière de son parcours et cela aura été au final une très belle expérience.

Sennek assume parfaitement la sobriété de sa présentation. Elle n’a souhaité ni paillettes, ni extravagances, pour être elle-même. Elle assume aussi d’avoir choisi sa chanson sans penser au Concours. Sa grande satisfaction est d’en avoir reçu de nombreux compliments, de l’entendre à la radio et d’accumuler plus de 2,5 millions de vues sur YouTube.

À présent, Sennek espère poursuivre sa carrière et sortir un nouveau single, au plus tôt. Elle a déjà enregistré de nombreux nouveaux morceaux et durant l’été, elle participera à un camp d’écriture en France. Son principal objectif demeure la signature d’un contrat avec une maison de disques. Dans l’attente, elle participera à quelques festivals estivaux en Belgique et reprendra son travail chez IKEA, la vie et la réalité l’exigeant. Elle souligne avoir reçu un grand soutien de la part de sa hiérarchie et de ses collègues belges, mais aussi internationaux.

En conclusion, Sennek encourage tous les artistes débutants à participer au Concours. Selon elle, l’Eurovision demeure une plateforme fantastique pour se faire connaître et un moyen inégalé de se forger une expérience personnelle et professionnelle. Son meilleur souvenir en restera la chaleur humaine et le contact enthousiaste des fans et des autres participants.

 

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Espérons vraiment qu’elle réussira à faire carrière, qu’elle ne se retrouve pas à travailler chez IKEA toute sa vie. Elle le mérite de par sa belle voix, sa simplicité et son optimisme 🙂

  2. J’ai eu la chance de rencontrer Sennek à Lisbonne lors d’une croisière organisé par OGAE Belgium.
    Une belle personne umble et vraiment. Proche de son public !
    Pour moi la mise en scène n’est pas unique responsables de l’élimination… AMOT n’est pas une chanson accessible à la première écoute et dans une demi comme la df1….
    Maintenant aucune honte je préfère passer à La trappe avec quelque chose de qualité que faire comme la Serbie : -D

    • anachorète on 5 juin 2018 at 11:45
    • Répondre

     »A Matter Of Time »fait partie de mes trois chansons préférées de cette édition. je la réécoute avec plaisir… mais jamais en live!

  3. Elle semble adorable cette petite Sennek !!!!Bonne chance à elle pour sa carrière !vraiment elle restera ( une de plus) la grande injustice de ce concours 2018!!!!

  4. Sennek bonne carrière a elle…elle le mérite simple mais elle a rate sa scène …
    Bonne chance a elle…

  5. J’aime la chanson mais je trouve dommage qu’elle n’ait pas été mise en valeur par une mise en scène plus soignée.
    Bonne continuation à elle.

    • Netty Vilar Braamcamp Sobral on 8 juin 2018 at 18:29
    • Répondre

    Pour moi la Belgique 2018 est un immense gâchis, qui prouve que la VRT n’a pas pleinement intégré le concept Eurovision. La chanson est vraiment belle et Sennek a beaucoup de talent, même si son manque de charisme sur scène est un point faible. Avec une aussi belle chanson, elle aurait dû se qualifier aisément. Mais sa prestation m’a paru beaucoup trop amateure (un peu comme la France, mais en pire) : aucune émotion n’est passée, un comble avec cette chanson. La VRT se devait de l’encadrer beaucoup plus, quitte à lui imposer un visuel de qualité. Il aurait fallu un visuel intimiste et sobre pour que la magie passe, une tenue classe et hop en route pour la finale. Et Sennek ne semble pas du tout se remettre en question après cet échec, ce qui n’est pas de bon augure pour une éventuelle carrière future. Dommage.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :