Salut tout le monde ! Voici une nouvelle édition du concours qui était réclamée. Avec elle, nous finissons une décennie, celle des années 60. Vous aurez donc compris que nous allons couvrir l’édition 1969. Un concours au final percutant !  Allez soyez tout ouïe et suivez moi dans l’histoire du concours. Attachez donc vos ceintures et remontons le temps…

7 avril 1968… Le Royaume-Uni se réveille avec la gueule de bois… Il était persuadé de réaliser la passe de deux au concours et devenir ainsi le premier pays à gagner le concours deux fois de suite… C’était sans compter les facéties du tableau-marquoir et de voir que l’Espagne lui a ravi la victoire avec un seul point d’avance.

Le concours pose donc ses valises à Madrid le 29 mars 1969, plus précisément au splendide Teatro Real. Un concours qui fait parler de lui, plus par sa décoration que par son contenu musical… En effet, le renommé Salvador Dali crée une sculpture en métal qui trône au milieu de la scène. Il réalise aussi l’affiche officielle du concours et participe également au film qui sert d’entracte, la España diferente. Un film présentant le pays organisateur via les quatre éléments naturels…

Une oeuvre de surréalisme…

 

Les pays participants sont les mêmes que ceux de l’année précédente sauf qu’il en manque un. En effet, l’Autriche décide de ne pas participer car le concours a lieu dans un pays aux mains d’un dictateur. Ce retrait semble s’être fait assez tard puisque le tirage avait déjà eu lieu et que l’Autriche aurait dû passer en 9ème position. Les trois pays scandinaves se sont posés également la même question mais ont finalement décidé de participer. (D’un côté tant mieux pour nous sinon on se serait retrouvés à 13 pays… soit un nombre bien bas de participants…  autant qu’en 1960… 🙁 )

Le Pays de Galles a également souhaité participer et a même organisé une sélection dans ce but via son diffuseur BBC Cymru (prononcez Koumri) et une chanson en gallois. Mais la demande a été rejetée ensuite par l’UER au titre que le Pays de Galles fait partie intégrante du Royaume-Uni qui est déjà représenté par la BBC…

Le Pays de Galles participera finalement avec un autre diffuseur local, la S4C, à l’autre programme-phare de l’UER, à savoir Jeux Sans Frontières, dès 1991.

 

Pour la première fois, apparait sur scène un enfant. Il s’agit de Jean-Jacques Bortolaï, représentant Monaco, âgé seulement de 12 ans à l’époque.

Lanceur d’un effet de mode…

Dans la continuité du concours 1968, l’Espagne a voulu diffuser le concours 1969 en couleur. Ne possédant pas de caméra en mesure de le faire, la TVE en loua donc quatre à la chaine allemande ARD.

 

En scène les artistes !!

 

1) Yougoslavie – Ivan & 3M – Pozdrav svijetu (Bonjour le monde)

Le quatuor l’emporte sur 16 autres concurrents grâce aux votes de 9 jurés. Comme le concours n’accepte pas les groupes, les 4M ont dû changer leur nom en Ivan & 3M.

2) Luxembourg – Romuald – Catherine

Choix effectué en interne. Le chanteur a déjà représenté Monaco en 1964 et a fini 4ème. Présent également dans la liste côté français.

3) Espagne – Salomé – Vivo cantando (Je vis en chantant)

Chanteuse déjà choisie au préalable qui a interprété 10 chansons. Et une robe “originale” composée de 14 kilos de perles en porcelaine… Une sacrée armure !!

4) Monaco – Jean-Jacques – Maman

Choix interne.

5) Irlande – Muriel Day – The wages of love (Le salaire de l’amour)

La chanteuse l’emporte largement sur ses 7 adversaires grâce aux votes de 10 jurys régionaux.

6) Italie – Iva Zanicchi – Due grosse lacrime bianche (Deux grosses larmes blanches)

La chanteuse remporte le festival de San Remo mais pas avec cette chanson.

7) Royaume-Uni – Lulu – Boom bang-a-bang

Chanteuse désignée d’office qui a interprété 6 chansons. Vote effectué par le public via cartes postales.

8) Pays-Bas – Lenny Kuhr – De troubadour (Le troubadour)

La chanteuse l’emporte de peu face à 9 autres concurrents suite aux votes d’un jury d’experts et du public.

9) Suède – Tommy Körberg – Judy min vän (Judy mon amie)

Le chanteur finit 1er ex-aequo sur 10 chansons et s’impose face à son rival lors d’un 2eme tour de vote.

10) Belgique – Louis Neefs – Jennifer Jennings

Chanteur désigné d’office qui interprète 6 chansons. Un jury d’experts fait le choix du titre.

11) Suisse – Paola – Bonjour, bonjour

Choix interne.

12) Norvège – Kirsti Sparboe – Oj, oj, oj så glad jeg skal bli (Comme je serais heureuse)

La chanteuse s’impose largement face à 9 adversaires suite aux votes de 10 jurys régionaux.

13) Allemagne – Siw Malmkvist – Primaballerina (Danseuse étoile)

Trois chanteurs interprètent trois contributions chacun dont seule la meilleure est retenue. 11 personnes choisissent ensuite la chanson parmi les trois finalistes.

14) France – Frida Boccara – Un jour, un enfant

Choix interne parmi les 108 chansons reçues par l’ORTF.

15) Portugal – Simone de Oliveira – Desfolhada (Moisson)

Chanteuse qui l’emporte sur 9 autres chansons grâce aux votes de 18 jurys régionaux.

16) Finlande – Jarkko & Laura – Kuin silloin ennen (Comme en ce temps-là)

Chanson qui s’impose face à 5 autres suite au vote du public via cartes postales.

 

Mais qui a gagné ??

Une édition au final rocambolesque puisque quatre pays affichent le même score vainqueur une fois les 16 votes nationaux collectés, sous les ovations de l’audience locale.

Une situation inédite… qui perdure encore !!

Le scrutateur de l’époque, Clifford Brown, a décidé de déclarer les 4 pays gagnants puisqu’il n’y avait de règle établie pour départager les ex-aequo. Une décision qui n’a pas fait que des heureux et qui sera responsable du boycott de la Norvège, de la Suède, de la Finlande, du Portugal et de l’Autriche pour le concours 1970… Une réaction un peu bizarre voire disproportionnée sachant qu’au final personne n’a été lésé… 🙁

L’Espagne devient ainsi le premier pays à gagner le concours deux fois de suite.

Avec la règle de la meilleure note reçue, appliquée en 1989, le gagnant aurait été les Pays-Bas qui ont reçu un “6”, contre “5” pour le Royaume-Uni, “4” pour la France et “3” pour l’Espagne.

Avec la règle du plus grand nombre de votes reçus, appliquée en 2003 et annulant celle de 1989, le gagnant aurait été la France avec  des votes reçus de 9 pays sur 15 possibles. L’Espagne a aussi eu des votes de 9 pays mais avec des notes plus faibles. Le Royaume-Uni a reçu des votes de 8 pays et les Pays-Bas de 7.

En France, seules les chansons de Frida Boccara et de Jean-Jacques arrivent à se classer respectivement #9 et #11 courant avril 1969. Malgré trois autres chansons victorieuses au concours, aucune trace des 14 autres contributions dans le top 20 français… 🙁

Pire, Rika Zaraï reprend la chanson espagnole sous le titre Alors je chante qui connait un franc succès en allant jusqu’à se classer #3 en août 1969…

 

 

Les votes sont ouverts !!

Il est temps pour vous de voter et d’envoyer par mail votre top 10 en distribuant les points comme de coutume, de 1 à 8 pts, puis 10 et enfin 12,  à l’adresse suivante:

votes.eq@yahoo.com

Veillez bien à préciser votre pseudo et la mention ESC 1969.

Vous avez jusqu’au 28 février  pour voter. Pour finir et avoir un récapitulatif, je vous laisse donc avec la playlist de cette année 1969.

 

😉  Alors votez bien les amis !!  😉