Tel Aviv 2019 : annonce des commentateurs (Mise à jour : nouveaux noms)

VENDREDI 22 MARS

Cette semaine, France Télévisions a annoncé les noms de ses trois commentateurs pour Tel Aviv. Lors des demi-finales, diffusées sur France 4, officieront en duo Sandy Heribert et André Manoukian. La première avait co-animé la seconde édition de Destination Eurovision. Le second avait déjà officié dans ce rôle l’an dernier et avait été membre du jury de la dite sélection française. Lors de la finale, diffusée sur France 2, Stéphane Bern officiera pour la cinquième année consécutive, cette fois en duo avec le même André Manoukian.

Côté belge francophone, la RTBF reconduit pour les trois soirées le duo formé par Maureen Louys et Jean-Louis Lahaye (ci-dessous, aux côtés d’Eliot). Ils officieront ensemble pour la septième année consécutive.

Les téléspectateurs allemands, eux, seront guidés pour la vingt-deuxième fois par ce monument qu’est devenu Peter Urban (ci-dessous).

Comme vous le savez, nos amis grecs bénéficieront pour la septième année consécutive des commentaires de Maria Kozakou et Giorgos Kapoutzidis (ci-dessous, aux côtés de Katerine Duska).

Leurs pendants chypriotes seront cette année Evridiki, triple représentante nationale, et Tasos Trifonos (ci-dessous).

Après avoir présenté l’A Dal 2019, Bogi et Freddie (ci-dessous) voient leur mission prolongée. Ils commenteront donc l’Eurovision 2019 pour la télévision publique hongroise.

Et enfin, peut-être moins connus, mais non moins emblématiques, le couple professionnel formé par Lia Fiorio et Gigi Restivo (ci-dessous, de gauche à droite). Ils officieront sur la télévision saint-marinaise pour la dixième fois, n’ayant jamais manqué une seule participation de SMRTV au Concours.

MERCREDI 10 AVRIL

D’autres diffuseurs ont annoncé les noms de leurs commentateurs pour l’Eurovision 2019, à commencer par la télévision publique britannique.

La BBC reconduit donc le duo entre Rylan Clark-Neel et Scott Mills pour les demi-finales. Lors de la finale, les téléspectateurs britanniques retrouveront l’inamovible Graham Norton, qui officiera pour la onzième année consécutive.

La télévision publique suédoise a également présenté les siens.

La SVT reconduit pour la neuvième fois Edward af Sillén aux commentaires des trois soirées. Il officiera en duo avec la gagnante 1999, Charlotte Perrelli. Par ailleurs, le représentant 2011, Eric Saade, annoncera les points du jury suédois, fonction qu’il avait déjà occupé en 2010.

De même, la télévision publique espagnole a suivi le mouvement.

La RTVE reconduit pour la seconde fois le duo composé de Tony Aguilar et Julia Varela et ce, pour les trois soirées. Quant aux points du jury espagnol, ils seront présentés pour la troisième année consécutive par Nieves Álvarez.

JEUDI 25 AVRIL

De nouveaux diffuseurs ont annoncé les noms de leurs commentateurs pour l’Eurovision 2019, à commencer par la télévision publique australienne.

Cette année encore, la SBS fera confiance à Myf Warhurst (ci-dessus à gauche) et Joel Creasey (ci-dessus à droite) pour guider les téléspectateurs australiens. Le duo officiera depuis Tel Aviv durant les trois soirées et ce, pour la troisième année consécutive.

Côté belge, le tableau se complète.

Pour la sixième année consécutive, les téléspectateurs belges néerlandophones bénéficieront des commentaires pince-sans-rire de Peter Van de Veire (ci-dessus, aux côtés d’Eliot). Lui aussi fera le voyage jusqu’à Tel Aviv.

Première annonce, côté suisse.

Les téléspectateurs suisses germanophones écouteront pour la douzième année consécutive les commentaires fournis par Sven Epiney (ci-dessus). Il œuvrera durant les trois soirées et en prélude à la grande finale, apparaîtra dans un documentaire spécial où il partira à la découverte des richesses de Tel Aviv.

Par ailleurs, les points du jury helvétique seront présentés par le duo Sinplus, représentants nationaux 2012.

Confirmation aussi de la part de la télévision finlandaise.

Les trois soirées seront commentées pour l’YLE par le duo Krista Siegfrids et Mikko Silvennoinen (photo de droite ci-dessus). Mikko officiera pour la quatrième année consécutive. Mais il s’agira d’une grande première pour Krista.

Enfin, côté italien, la RAI a également confirmé ses duos de commentateurs.

Federico Russo et Emma Stokholma commenteront les demi-finales sur la RAI 4. Quant à la finale, elle sera commentée sur la RAI 1 par Flavio Insinna (ci-dessus, passager) et le même Federico Russo (ci-dessus, conducteur). Federico officiera pour la cinquième année consécutive. Il retrouvera son partenaire Flavio Insinna pour la troisième fois. Tous deux avaient déjà commenté le Concours pour la RAI en 2016 et 2017.

(avec la collaboration de Sakis)

(22 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. C’est de pire en pire l’équipe de commentateurs français…
    Stéphane Bern est à côté de la plaque, n’ayant aucune culture du concours. André Manoukian a été très inconséquent en 2018 pour les demi-finales. Il semblait plus intéressé par placer ses blagues que par les artistes.

    Rien contre Sandy Heribert. Peut être une bonne surprise comme le duo Olmi/Renoard en son temps.

      • Jean Michel on 22 mars 2019 at 19:09
      • Répondre

      Peggy olmi et Yann renoard professionnels de bout en bout au tout début de la décennie !! Ils manquent c’est sûr !!

    1. Au moins, on échappe à Jarry… Et rappelons-nous des catastrophes Ruquier, Fogiel, Feraud ou Hanouna. Ça aurait pu être pire.
      André Manoukian peut apporter son expertise musicale, et Stéphane Bern s’impose pour ses compétences en géographie, histoire et politique. Un avis extérieur est aussi intéressant, même si le sien est de moins en moins extérieur avec le temps LOL

      1. ben j’avoue que le duo Marianne James / Jarry , j’adorais…
        c’etait graveleux, digne d’une fin de soirée mais ils m’ont bien fait rire.

        Le pire duo pour moi c’était Catherine Lara et Laurent Boyer. Que d’ennui…

      2. Je n’ai aucune critique à faire sur les compétences de M . Manoukian mais je n’apprécie pas les personnes qui critiquent le concours et ensuite mangent à tous les ateliers. Rappelez vous des commentaires de ce monsieur concernant la participation d’Amandine Bourgeois à l’eurovision.
        Il a dit en janvier 2013, je cite:
        « On est loin de l’époque d’Abba. Pour moi, l’eurovision c’est tellement kitsch. C’est un truc qu’on regarde entre potes pour se marrer. D’ailleurs même dans les commentaires, ils se marrent. Je ne suis pas sûr que ce soit un cadeau »
        Puis il ajoute que selon lui la gagnante de la nouvelle star 2008 n’a rien à faire dans ce concours.

        Ça me gêne un peu que ce genre de personne nous fasse des commentaires dans un concours qu’il a critiqué avant et qu’il critiquera ensuite si France 2 n’a plus besoin de ses services.
        Voilà, vous connaissez mon point de vue sur la participation d’André Manoukian.

        Stephane Bern, quant à lui, a toujours été très respectueux et semble vraiment apprécié le concours et il sait parce qu’il l’a commenté à plusieurs reprises comment l’eurovision fonctionne.
        Pour Sandie Heribert, je n’ai rien à dire, c’est son baptême de feu.

  2. Déçu. Madame Monsieur étaient bien comme présentateurs aux côtés de Stéphane Bern en novembre dernier 🙁

  3. Je regarderai très probablement la première demi-finale sur France 4, car je crois savoir que la Suisse ne la diffusera pas sur ces chaînes nationales, seule la seconde DF et la finale le seront. Les raisons sont purement liées à des restrictions budgétaires imposées par la SRG SSR qui va privilégier le diffusion d’un match international de hockey sur glace le mardi soir. Alors je vais devoir me taper les commentaires d’André Manoukian et ceux de Sandy Herbert qui je l’espère sera un plus avisée et qu’elle parviendra à rendre l’ensemble plus cohérent, Car, je n’ai rien contre André Manoukian mais j’ai quand même le sentiment qu’il survole et enjolive la réalité de cette compétition sans vraiment s’y intéresser.

    Pour la finale, je vais devoir écouter les commentaires de Pascal Richard et son acolyte Nicolas Tanner sur la RTS, c’est pas ce que je préfère mais au moins eux, ils s’y connaissent en terme d’Eurovision, ce sont de vieux renards qui ont même publiés un livre sur l’ESC et son mécanisme. A moins je zappe sur la chaîne SRF pour écouter Sven Epiney qui risque bien d’être en transe à l’idée que Luca Hänni l’emporte pour autant qu’il y soit bien sûr ¨! je crois que finalement, ce serait encore mieux de regarder eurovision Tv qui ne diffuse pas de commentaires, Chacun est libre de faire le meilleur choix mais ce que je déteste avant tout, ce sont les commentateurs qui parlent sans cesse pour ne rien dire.

  4. Certains sont indéboulonnables à l’image de Peter Urban pour la NDR. Le Michel Drucker allemand va bientôt fêter ses 71 ans. Il s’est retiré des médias vu son âge mais n’a loupé qu’une seule fois le concours depuis 1997. Voilà quelqu’un qui s’y connaît pour le coup. Dernièrement, nous l’avons vu dans la cabine commentateur de ULFI aux côtés de Michael Schulte en février dernier…

  5. Les commentateurs francais sont irrespectueux, donnent leur avis perso, ne presentent pas les candidats de facon serieuse pendant les cartes postales comme le font d’autres pays (espagne). Bref, c’est insupportable, et ce depuis plusieurs années

  6. Les commentateurs francais sont irrespectueux, donnent leur avis perso, ne presentent pas les candidats de facon serieuse pendant les cartes postales comme le font d’autres pays (espagne). Bref, c’est insupportable, et ce depuis plusieurs années

  7. Vu l’utilité de André Manoukian dans Destination Eurovision, je l’invite à rester en France. À la place pourquoi ne pas prendre Vitaa ? 🙂

    1. C’est vrai que les commentaires de Vitaa lors de Destination Eurovision étaient d’une profondeur et d’une utilité indéniables.

  8. Arfff désolé pour vous ! Mais peut-être qu’ils vont vous surprendre, sait-on jamais …
    En Israël je ne sais pas qui va commenter à la TV, ou plutôt je n’ai pas encore demandé.

    Ci-dessous une interview sympa en français de Assi Azar qui va rassurer certains sur certaines polémiques 😉 :
    https://m.programme-tv.net/news/evenement/destination-eurovision-2019/227148-exclu-assi-azar-animateur-de-leurovision-2019-bilal-hassani-a-le-potentiel-demmener-la-france-vers-le-sommet-du-classement/?_gl=1*19ffnrn*_ga*YW1wLXRweDRpbWlfRWF4cDhwRVZQQ2RaUVZfYUdySXluQ3I0VllIYXdoTUFHaVlxU21OaW1sbS1Td3VpMEEtTGdqcm8.

  9. Pour ma part, je prefere largement regarder le concours via eurovision.tv. Au moins, il n’y a aucun commentaire, aucune « intrusion » – c’est l’impression que me donne l’intervention des commentateurs- ce qui me permet de deguster pleinement la presentation originale en anglais et le calme des cartes postales et de pouvoir me forger mon avis sans qu’on ait par-derrière des opinions forcées (« wow magnifique, passons a la prochaine », « wow magnifique aussi », « et encore wow magnifique ») ou trop subjectives.
    Après je pense que Sandy Heribert peut faire du bon travail, je lui donne sa chance. André Manoukian, bof… inutile a DE, il survole le concours, je trouve qu’il a jamais éprouvé le respect qu’on doit au concours, contrairement a Stephane Bern qui apporte pleinement un regard historique et géographique qui continue de me plaire. Pas les meilleurs commentateurs mais pas les pires non plus!

    • rem_coconuts on 23 mars 2019 at 11:53
    • Répondre

    André Manoukian, pitié non! L’année dernière, je l’avais trouvé beaucoup trop léger dans ses commentaires et il n’apportait rien, Christophe Willem était bien meilleur, et cette année à Destination Eurovision, aussi expert musical soit-il et excellent juré de Nouvelle Star fut-il avec son ton et son humour, je l’ai trouvé mauvais. Il ne connaît rien au concours, ses propos étaient dénués de toute pertinence, il y a notamment quelques phrases qu’il avait sorti à des candidats qui m’avaient laissé sur le c** pour leur vide absolu, bref… Stéphane Bern, je le trouve plutôt bon dans son rôle, après j’adorais quand il était avec Marianne James qui apportait tout son pep’s et sa fantaisie, je trouvais le binôme excellent! Marianne, reviiiiiiens!! J’aimais bien aussi le duo Mireille Dumas/Cyril Féraud. Pourquoi ne pas avoir renouvelé le trio Bern/Madame Monsieur qui matchait étonnamment bien au Junior? Peut-être n’étaient-ils pas dispos…

    Quant à Sandy Héribert, je suis assez surpris, je ne l’ai découverte qu’à DE, et elle me fait penser à tous ces « petits » (pas dans un sens péjoratif, attention!) animateurs de France Télévisions qui sont passés par les commentaires des demies du concours (Peggy Olmi, Audrey Chevreau, Laurie Cholewa) et qui généralement s’en sont très bien sortis. Un choix surprenant, parce que les coms de la finale sont généralement réservés aux stars, pour le meilleur ou pour le pire, mais à vrai dire, je ne la connais pas en dehors de DE, donc à voir, et ce n’est absolument pas la célébrité qui fait les compétences!

    Après, c’est bien qu’il y ait de l’humour dans le fond des commentaires, mais c’est encore mieux d’y associer un minimum de sérieux, et que ça vire pas à la grosse déconnade générale où on se paie la gueule des candidats comme c’est parfois le cas, notamment dans les demies de ces dernières années avec Jarry et Manoukian.

    1. Sandie Heribert commentera uniquement les demi finales comme Mareva Galanter et Jeremy Parayre en 2015 ou Jarry les deux années suivantes.

  10. Je n’adhère que très peu a ces présentateurs…. Bern et Manoukian …je suis pas trop pour eux….mais bon…Manoukian est pour moi….l’épisode inutile…. Vraiment …
    Déjà a destination eurovision…. C’était pas mon trip….mais bon….je regarderais quand meme sur le service public…lol

  11. Queen Charlotte …. Elle succède entre autres à Mans Zelmerlow (2017) et Sanna Nielsen (2018).

    Les deux commentateurs espagnols animeront aussi la Pre Party, concert espagnol samedi 20 Avril.

    1. Avec Imri Ziv non ?! je parle de la Pre Party 😉 . A moins que je n’ai mal compris ce qui est vraiment possible lol.

      1. Pour moi IMRI anime la soirée du vendredi (celle avec les concurrents des années précédentes pour schematiser).

        Et le samedi ce sera le duo de commentateurs du concours.

        1. Ok ok, j’avais mal compris donc 😉 , merci.

    • Edouard marques on 10 avril 2019 at 18:22
    • Répondre

    Qui seront les commentateurs portugais pour l’Eurovision

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :