Quelle version préférez-vous ? : estonienne, russe, anglaise, espagnole ou française ? – Ott Lepland « kuula » ESC 2012 Estonie !

EUROVISION SONG CONTEST 2012 – AZERBAIJAN / BAKU – OTT LEPLAND – ESTONIA 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 En 2012, l’Azerbaijian organisait pour la toute première fois, la 57ème édition  de cette gigantesque manifestation qu’est l’Eurovision Song Contest,  suite à  leur victoire l’année précédente à Dusseldorf en Allemagne. Il faut dire que le pays n’avait pas lésiné sur les moyens financiers et avait même fait construire pour cette occasion, le « Crystal Hall Arena, un gigantesque stade à Baku qui est la capitale.

Ce complexe comprend plus de 23’000 places assises et peut même accueillir jusqu’à 36’000 spectateurs

La réalisation tant soit peu controversée de ce monstre architectural a coûté une fortune à ce pays qui souhaitait visiblement en mettre le plein la vue à l’Europe entière ainsi qu’à tous les pays qui diffusent l’Eurovision Song Contest.

Les artistes participants se sont retrouvés à devoir se produire sur une scène immense aux dimensions totalement démesurées.

Cette année-là, l’Estonie avait sélectionné un très bel artiste Ott Lepland  qui est né le 17 mai 1987 à Talinn, la capitale de ce pays qui borde la mer baltique.  Il  s’agit d’un auteur-compositeur et interprète qui évolue dans un répertoire  Pop et classique et qui a débuté sa carrière en 1995.

Il possède une très belle voix à la fois puissante, chaude et suave qui glisse comme du velours. Ott accompagne ses chansons le plus souvent au piano, un instrument qu’il maîtrise avec beaucoup de grâce et de talent. .

Pour défendre les couleurs de son pays à Baku, Ott Lepland  interprétait un titre dans sa langue nationale, qu’est l’estonien,  » Kuula »  une chanson que les fameux bookmakers ne voyaient même pas se classer dans  le Top 10 d’une finale, 

Pourtant sa prestation fût parfaite et très émouvante,  il avait réussit à captiver tout le public, ce qui lui permis d’être propulsé à la 6ème place lors du grand soir de la finale.

Aujourd’hui encore, son titre résonne dans mes oreilles et certainement dans celles de bien d’autres fans de cet artiste doté d’une véritable authenticité.    Pour l’anecdote, j’avoue que c’était  vraiment la toute première fois qu’une chanson  interprétée en estonien me plaisait à ce point.

 

Vous ne le saviez peut-être pas, mais il existe plusieurs versions de cette chanson, voici tout d’abord, celle que Ott interprétait lors de la finale à Bakou.

La vidéo officielle

 

L’Estonie est un pays qui est devenu indépendant en 1991, avant, il faisait partie de l’URSS, et le russe est une langue qui est encore parlée par ses habitants et qui est enseignée aux élèves de ce petit pays balte.

Voici donc la version russe !

La version anglaise

Et même une version totalement inattendue, en espagnol !

 

Ott Lepland n’a pas souhaité enregistrer d’autres versions, cependant, un jeune artiste français encore amateur et qui publie régulièrement des reprises sur youtube, a souhaité traduire sa chanson en français, voici le résultat !

 

 

 

 

Cette année.là, il y avait vraiment de très belles chansons en compétition, le choix de la diversité étaient au rendez-vous , voici le classement général de cette édition 2012.

 

 

 

 

Une fois de plus, nos amis suédois avaient su trouver la recette qui fonctionne en envoyant une artiste très solaire et atypique, Loreen qui avec sa chanson  » Euphoria » avec réussit à embarquer tout le monde dans son univers électronique et mystique. C’est elle qui remportait le Grand Trophée à l’unanimité, en récoltant 372 points.

 

 

Cela ne fait pourtant pas si longtemps que nos amis azéris nous invitaient en grande pompe sur le sol. Néanmoins, le temps passe si vite que cela va faire déjà six années qui se sont écoulées depuis, alors pour raviver nos mémoires, voici les 26 chansons et pays qui étaient en compétition lors de la grande finale à Baku.

 

 

 

 

Depuis cet événement, Ott Lepland est devenu une référence incontournable dans son pays mais aussi  dans les 2 autres pays baltes voisins ainsi qu’en Russie. Il poursuit sa carrière avec une certaine modestie et se produit régulièrement lors de concerts ou d’émissions de la télévisions ETV,    Voici sa dernière chanson qui figure dans son nouvel album. 

 

 

Après ce joli retour en 2012 et avoir pu revivre certainement de très grands et beaux moments, notamment grâce à la chanson d’Ott Lepland, je vous laisse donner vos impressions et surtout nous dire,  quelle est votre version préférée ?

 

 

M e r c i …

(41 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • steven on 19 novembre 2018 at 15:28
    • Répondre

    Version russe et estonienne sans hesiter!une bien jolie chanson.Bon pour Loreen ce sera victoire à l unanimité moins une voix la mienne!!Que deviens mon chanteur azéri préféré Farid Mammadof qui méritait plus la victoire que ce duo avec leur chanson à 2 balles !!!

      • Nico on 19 novembre 2018 at 18:24
      • Répondre

      Merci Steven, c’est vrai que la version russe est très belle également mais l’estonien marquait ainsi l’identité propre au ce pays qu’est l’Estonie et de ce très bel artiste, Cela prouve aussi qu’une chanson interprétée dans une langue nationale qui est loin d’être évidente pour nos oreilles, peut tout à fait figurer dans un Top 10 en finale, Pour ma part, j’avais mis Ott Lepland sur le podium, juste derrière Pastora Soler qui était pour moi, la grande gagnante de cette édition, Je n’ai jamais compris comment elle a pu être si mal notée pour se retrouver à la dixième place. Loreen avait effectivement une chanson très efficace et qui sortait des sentiers battus mais son interprétation n’était pas à la hauteur d’une gagnante de l’Eurovision. Le visuel et sa chorégraphie ont fait la différence à mon avis.

    1. Farid mamanov mon cher Steven….aucune news ….
      Disparu du bataillon….il était super mignon….sa chorégraphie était d’enfer….il est parti ou…un mystère lol…on va lance un avis de recherche lol…

        • Philipe Dubois-Blond on 20 novembre 2018 at 01:23
        • Répondre

        Il vit maintenant à Los Angeles et a posté dernièrement ce titre sur Tweeter : https://soundcloud.com/farid-mammad/i-forgot

    • marie on 19 novembre 2018 at 17:33
    • Répondre

    Version estonienne sans hésiter. Cette chanson me donne des frissons à chaque fois que je l’écoute. Bel interprétation.

      • Nico on 19 novembre 2018 at 18:27
      • Répondre

      Tu as raison Marie, c’est chanson pourtant toute simple donne des frissons, elle éveille en nous de belles émotions et Ott avait livré une interprétation remarquable cousue de fil d’or ! Il méritait largement le podium, cependant, Kuula reste à ce jour, la meilleure proposition estonienne depuis que ce pays participe à l’ESC.

    • Pascal on 19 novembre 2018 at 18:16
    • Répondre

    Superbe, surtout en estonien!

    Je compte d’ailleurs très bien le classer lors du vote du top 250 qui va s’ouvrir très vite.
    C’est le classement par les fans des 10 chansons qu’ils préfèrent. Plus de 1000 chansons du concours ont récolté au moins un point en 2017 et la révélation du classement se fait traditionnellement le 31 Décembre.
    Le podium 2017 devrait être bousculé. On avait Loreen inamovible en tête avec « Euphoria « . Salvador Sobral et Jamala completaient le tiercé de tête.

      • Nico on 19 novembre 2018 at 18:30
      • Répondre

      Merci Pascal de donner ton avis, cette chanson est sublime et dans toutes les langues, sauf peut être en français selon mes goûts, Ce titre a marqué les esprits et plus de 6 ans après, il procure toujours autant d’émotion, La simplicité, la force dans toute sa splendeur !

      • steven on 19 novembre 2018 at 23:45
      • Répondre

      C est quoi ce tiercé de tête PASCAL ?qui sont les votants ?Mais quelle horreur les 3 chansons sont dans mon bottom!!!!!

  1. Ott est un candidat sublime plein de classe et hyper craquant ….je craque sur la version espagnole que je connaissais pas donc un grand merci a Nico pour me l’avoir fait decouvrir….pour cette eurovision…. La victoire de loreen méritait de gagner….rien a redire….pour revenir a ce chanteur…
    Il est encore plus beau maintenant…. Merci Nico….pour ta magnifique rubrique qui me fait rappeler tant de souvenirs….

      • Nico on 19 novembre 2018 at 19:52
      • Répondre

      Je trouve aussi Sakis que la version espagnole est très belle, il ne prononce peut-être pas cette langue à la perfection mais il donne une très belle intensité à travers sa voix, Cette version se rapproche de l’estonienne au niveau émotionnel. Je suis content de pouvoir te faire découvrir cette version mon cher Sakis et j’ai justement décidé de créer cette rubrique pour nous permettre à tous de revivre de bons et beaux souvenirs. Merci pour ton soutien.

  2. Bon bah la preuve est faite. Quand une chanson est de très grande qualité, on peut l’interpréter dans n’importe quelle langue, et elle reste marquante. C’est le cas de Kuula, qui n’a décidément pas volé son top 10. En revanche, je n’ai jamais été fan d’Euphoria. Ma gagnante en 2012 reste et demeurera toujours Kaliopi.

    • Nico on 19 novembre 2018 at 20:01
    • Répondre

    Tu as tout très bien résumé Francis, cette chanson est belle dans toutes les langues, car elle est de très bon niveau. Kaliopi étaient excellente cette année-là, je le conçois mais il y avait beaucoup de concurrence, Je suis d’accord avec toi, Loreen n’était pas ma grande gagnante, mais sa victoire est incontestable, car la grande majorité était tombée dans son euphorie.. Pour moi je l’ai déjà dit plus haut dans mes commentaires, c’est la candidate espagnole qui était mon gros coup de coeur. Chacun sa sensibilité, j’avais également beaucoup apprécié la chanson de Roman Lob. le candidat allemand. Ma seule tristesse à Bakou était de ne pas retrouver le groupe SInplus lors de cette finale mais c’est ainsi ! Merci pour tes commentaires !

    1. L’absence de Sinplus en finale était scandaleuse !!!!!

        • Nico on 19 novembre 2018 at 20:55
        • Répondre

        Comme tu reviens sur le sujet, je me permets de préciser que les deux frères Broggini y croyaient dur comme fer à leur qualification, ils s’étaient retrouvés très frustrés, juste aux portes de la finale à la 11ème place, derrière la Hongrie qui se qualifiait avec une chanson beaucoup moins percutante. , D’après ce que j’avais lu, les Sinplus avaient été plébiscités par le vote du public qui les envoyaient directement en finale mais c’est au niveau des jurys que les choses se sont moins bien passées. Il semblerait qu’avec le nouveau système actuel des votes qu’ils se seraient qualifiés à la place des hongrois. C’est bien dommage pour ce duo qui proposait une chanson totalement dans l’air du temps pour l’époque, Après une analyse de leur prestation à Bakou, il s’est avéré qu’ils étaient tout à fait au point au niveau vocal mais que c’est leur manque de complicité dans leur interprétation qui a fait défaut. Il ne sert à rien d’avoir des regrets, car tout cela fait partie du passé, néanmoins, il évident que  » Unbreakable » avait toute sa place en finale. Je pense même qu’ils auraient fait un bon résultat. Comme quoi, nous n’avons pas’été que mauvais dans ce concours mais la chance et surtout le manque de soutien des pays participants a fait le reste pour nous envoyer aux calandres grecques , hélas, !

    • TANO on 19 novembre 2018 at 22:01
    • Répondre

    Je ne vais pas paraphraser ce qui a été très bien dit plus haut. Cette chanson pourrait être chantée en n’importe quelle langue, elle demeurerait attachante dans sa simplicité. Et je ne parle pas de l’interprète ( comme de la jeune femme qui lui fait écho ) ! Une voix, une classe naturelle, magnifiées par des jeux de lumière fort judicieux.
    Vraiment, 2012 fut une année cruelle pour le concours. Que de talents évincés !

    1. En effet Tano, que de talents évincés mais aussi que de beaux souvenirs qui sont restés gravés dans nos mémoires. Pour moi, Ott Lepland est un artiste qui avait toute sa place et qui a su rendre un peu d’âme à ce concours qui ressemble parfois à une grosse bastringue commerciale. Il y avait évidemment d’autres excellents artistes dans cette finale et même parmi tous les autres participants qui n’ont pas eu la chance d’y accéder. Depuis, il y a eu d’autres éditions toutes aussi captivantes et c’est cela qui fait à mon avis que nous sommes des passionnées de ce concours. Et cela va se poursuivre encore de longues années, je l’espère. Merci en tous les cas pour tes interventions toujours aussi empruntes de vérité et de bon sens.

    • ZIPO on 19 novembre 2018 at 22:02
    • Répondre

    Mon cher Nico,

    – Comme tu le sais depuis longtemps, ce n’est pas le genre de chanson que j’apprécie particulièrement et pourtant, celle-ci je l’adore : c’est la voix du chanteur qui fait toute la différence. Une voix pareille rend n’importe quelle chanson de grande qualité et comme c’est un chanteur de grande classe et très simple, il m’a conquis. J’avais trouvé cette 6e place largement méritée ( j’y aurai même accordé la 5e )

    – Concernant les 4 versions qu’il a faites, franchement elles sont toutes de qualité et c’est rare : du coup, je crois que dans ce cas précis, l’anglais lui aurait apporté des points supplémentaires car mieux compris par davantage de personnes. Mis la version en estonien était parfaite.

    – Cette année là, tout comme Francis, ma favorite était Kaliopi mais il faut dire qu’il y avait beaucoup de bonnes chansons cette année-là, mais surtout pas  » Euphoria  » ! Je déteste la chanson et la chanteuse !! Du coup comme cette année où je n’aimais pas Israël je m’étais rallié à Chypre, en 2012 voyant que seules les mémés russes parvenaient à lutter, j’aurais largement préféré leur victoire à celle de Loreen !

    – Enfin, moi aussi j’avais trouvé la chanson Suisse formidable et son absence en finale m’avait scandalisé encore plus que cette année !!

    1. Merci Zipo pour ta franchise et ta sincérité, je sais bien que ce style de ballade n’est pas vraiment ta tasse de thé mais il est vrai qu’avec Ott lepland on ne pouvait pas résister. Il est arrivé à sublimer ce titre avec beaucoup de simplicité et d’authenticité. Aujourd’hui, il nous permet de nous faire revivre ces bons moments qui s’inscrivent dans nos souvenirs, au fil du temps et des années qui passent. Cette édition était très réussies et le menu proposait avait de quoi satisfaire toutes les sensibilités.

  3. La version originale et parfaite, après le russe, bien aussi ; l espagnole sympa est le Français bof.

    J’étais à Bakou en live quelle émotion se garçon et beaucoup de talent .

    ps: je n’étais pas fan de la Suède , ohhhhhhhhh que ouiiiiiiiiii L ESPAGNE AVEC PASTORA était ma préférée mais c’était un EUROVISION grandiose .

    1. et franchement, chanter dans sa langue, c ‘est beaucoup plus émotionnel sensible plus fort .

      • Nico on 20 novembre 2018 at 10:38
      • Répondre

      Merci RV pour ton commentaire, quelle chance tu as eu d’être à Bakou, le spectacle devait certainement être magnifique !

      1. Oui franchement. Un bon souvenir

    • steven on 19 novembre 2018 at 23:49
    • Répondre

    Pastora Soler restera la meilleure ce soir là!!

    • Philipe Dubois-Blond on 20 novembre 2018 at 01:44
    • Répondre

    Même si j’aime toutes les versions, ma préférée est l’estonienne. Je regarde si souvent la vidéo de sa prestation pour me détendre, c’est vraiment un très grand artiste. Sur scène il donne vraiment vie à sa chanson, il est juste parfait dans sa prestation et pour moi il méritait la victoire, même si j’aime aussi Loreen. Il fût pour moi une grande découverte. Pastora avait aussi été parfaite, elle aussi quelle artiste.
    En tout cas merci Nico d’avoir rendu hommage à mon artiste estonien préféré, il m’a marqué celui-ci, et je ne parle pas de physique ^^.

      • Nico on 20 novembre 2018 at 10:44
      • Répondre

      Je t’en prie Philippe moi aussi j’aime beaucoup ce bel artiste, il devrait revenir pour représenter son pays à l’ESC, il a l’étoffe d’un futur vainqueur. C’était donc un plaisir d’écrire cet article à son sujet, tout le plaisir est pour moi !

        • Philipe Dubois-Blond on 20 novembre 2018 at 12:54
        • Répondre

        C’est clair qu’il devrait de nouveau représenter son pays ! J’ai bien aimé son tube de l’été en duo avec Liis Lemsalu, c’est frais :

    • Nico on 20 novembre 2018 at 12:56
    • Répondre

    Voici deux vidéos d’un lecteur Francis Soghomonian qui a repris la chanson « Kuula » en français et en espéranto

    Au nom de l’EAQ, je tiens à le remercier et à le féliciter pour ces deux reprises !

    https://youtu.be/yGIQVX_VWRY

    https://youtu.be/qawRZ11lGjY

    • olivier056 on 20 novembre 2018 at 18:59
    • Répondre

    J’adore cette chanson en estonien et cette prestation exceptionnelle – il dégage une puissance alliée à une fragilité et quelle émotion dégagée : juste sublime – dans ma playlist depuis avec l’incroyable Pastora Soler dont le classement en 10ème position reste incompréhensible encore pour moi.
    Un gros regret : la version en anglais de l’Islande, les choristes trop présents, qui lui fait perdre toute l’émotion de la version d’origine , du clip. Cette chanson en avait perdu son charme mystérieux.
    La France avait donné 6 points à Pastora et 10 à Ott – mes 2 favorites de 2012

    1. Merci Olivier pour ton commentaire, tu as raison, j’aimais beaucoup la chanson islandaise mais la version en anglais lui avait perdre toute sa force et son authenticité. Certains pays devraient préserver leur langue nationale même si on ne comprend pas les paroles, le fait de traduire un chanson en anglais peut parfois la rendre beaucoup trop banale et standard. Ce fût le cas pour l’Islande qui du coup s’est confondue dans la masse.

    • Nico on 22 novembre 2018 at 21:10
    • Répondre

    Pour les amateurs des différentes versions existantes de cette belle chanson, en voici une interprétée par Saara Aalto, la candidate finlandaise de cette année 2018, Il faut dire que l’estonien et le finnois sont des langues très similaires et je trouve que Saara porte admirablement ce titre qui est tout en douceur !

      • Philipe Dubois-Blond on 23 novembre 2018 at 03:30
      • Répondre

      Ha ha c’est drole, les grands esprit se rencontre, car juste juste avant de lire mes mails j’étais en train de regarder les versions de cette chanson. C’est pas mal par Saara Alto mais il y a quelque chose qui me gène chez elle, je ne sais trop quoi. De plus je trouve qu’elle sourit trop sur cette interprétation, la chanson demande de la retenue et donc sa reprise ne me plait pas. Tout à l’heure j’avais trouvé cette reprise par une interprète estonienne, avec Ott l’accompagnant au piano et là je trouve l’interprétation magnifique et humble 😉 :

        • Philipe Dubois-Blond on 23 novembre 2018 at 03:49
        • Répondre

        Rien à voir avec ton article Nico, mais en début de soirée je regardais des vidéos sur Youtube avec mon frère et nous sommes tombés sur une vidéo d’un fan d’Eurovision argentin qui remet ses Awards à l’édition 2018 et j’ai pensé à vous amis suisses 😉 , regardez ça va vous faire plaisir. Moi ça m’a fait plaisir en tout cas. Il dénonce à sa manière certaines injustices du concours et je suis assez d’accord avec ses prix ^^ :

          • Nico on 23 novembre 2018 at 19:35
          • Répondre

          Merci Philippe pour cette vidéo très réaliste et qui fait honneur au groupe Zibbz !

          • Nico on 23 novembre 2018 at 19:39
          • Répondre

          Autre chose Philippe, j’aurai bien aimé connaître ton avis au sujet du groupe Gotthard que j’ai mis en lumière dans mon dernier article « Découvertes » ?

            • Philipe Dubois-Blond on 24 novembre 2018 at 03:59

            Je n’ai pas répondu à l’article car je n’ai pas du tout aimé ce groupe que je ne connaissais pas. J’aime le rock et le métal mais je n’aime pas ce genre qui est trop rock-us à mon goût, ça manque d’originalité pour moi. Je ne savais pas quoi dire et dire je n’aime pas sans argument c’est compliqué 😉 . Voila voila.

            Rien à voir, mais regarde cette vidéo d’un fan qui donne son Eurovision idéal, il a choisi Lucas Hänni pour la Suisse ^^ : https://www.youtube.com/watch?v=Xl8FuPaIKfY
            Il faut que la Suisse l’envoi au concours !

            • Nico on 24 novembre 2018 at 08:57

            C’est juste sublime ! En effet, je la reconnais maintenant cette chanteuse, je n’avais pas fait le rapprochement – Merci

            • Nico on 24 novembre 2018 at 09:00

            Merci Philippe pour ta franchise, tu sais chacun à le droit de ne pas aimer ou apprécier les artistes que je propose, Même si les commentaires ne sont pas positifs, je ne vais pas me vexer pour autant, C’est avant tout un échange et je respecte toujours l’avis des autres et leurs goûts.

            • Philipe Dubois-Blond on 24 novembre 2018 at 15:41

            Pas de soucis, avec moi c’est franchise avant tout 😉 ! merci à toi pour les échanges divers et tes articles.

        • Nico on 23 novembre 2018 at 19:37
        • Répondre

        En effet, cette jeune artiste interprète admirablement bien la chanson d’Ott Lepland, c’est bien plus émouvant et sobre que celle de Saara Aalto, je te l’accorde. Merci pour cette belle découverte qui m’avait échappée !

          • Philipe Dubois-Blond on 24 novembre 2018 at 03:44
          • Répondre

          La chanteuse c’est SANDRA NURMSALU, chanteuse du groupe Urban Symphony 😉 . Ecoute celle-ci en duo avec Sinine : https://www.youtube.com/watch?v=cG_TfJ3QDx8 et celle-ci : https://www.youtube.com/watch?v=B7e01YHo_Ug . J’adore sa voix !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :