trijntje_oosterhuis_1Un peu d’histoire

thenetherlandsLes Pays-Bas font partie des 7 pays « fondateurs » de l’Eurovision. Le pays de la tulipe a déclaré forfait à deux reprises : en 1985 et 1991 en raison du jour de la libération qui a lieu tous les ans le 5 mai, et qui est un jour férié. Le forfait de 1991 a fait d’ailleurs le bonheur d’un autre pays, Malte. L’île avait fait la demande pour participer de nouveau au Concours, mais l’UER de Frank Naef refusait d’avoir plus de 22 pays en finale de l’Eurovision. C’est donc grâce au forfait des Pays-Bas que Malte a réintégré le Concours… pour ne plus le quitter puisque l’année suivante, l’UER a concédé une finale à 23.

Les Pays-Bas ont été relégués à deux reprises : en 1995 après l’échec de Willeke Alberti à Dublin l’année passée ; et en 2002 après le mauvais résultat de la chanteuse Michelle à Copenhague.

Depuis l’arrivée des demi-finales, le pays a beaucoup souffert. Qualifié en finale en 2004 grâce au duo Re-Union, les huit années suivantes ont vu les Pays-Bas échoué en demi-finale. Désespéré par tant d’échecs, le diffuseur hollandais a fait appel à Anouk en 2013, qui a mis fin à la malédiction, se classant même 9ème en Finale. Le conte de fée continue l’année suivante où, à la surprise générale, la chanson des Common Linnets obtient une jolie deuxième place en Finale.

Les Pays-Bas ont gagné quatre fois l’Eurovision, et ont terminé quatre fois à la dernière place en finale.

Dans l’histoire du Concours, les Pays-Bas ont reçu le plus de points en finale de la part de la France. Et vice-versa, nos amis hollandais ont donné le plus de points à la France. Merci à eux.

La chanteuse

Elle s’appelle Judith Katrijntje Oosterhuis, se fait appeler Trijntje Oosterhuis, et elle est née le 5 février 1973 à Amsterdam.

Le pop et le jazz forment son univers musical. Elle est d’abord connu pour avoir été membre du groupe Total Touch qu’elle forme avec son frère Tjeerd. Leur premier disque, en 1995, a eu un succès foudroyant.

Trijntje débute en parallèle une carrière solo en 1999 tout en conservant sa place au sein du groupe. Cette année-là, elle sort un album de reprise de Stevie Wonder.

Le groupe finira par se séparer en 2001 et la chanteuse poursuivra en solo avec un succès toujours grandissant. Aujourd’hui, elle est à la tête de treize albums, dont deux disques d’or.

En 2012, elle devient coach dans The Voice version hollandaise et c’est justement sa protégée Leona Philippo qui remporte l’édition.

Trijntje aura la lourde tâche de succéder au duo The Common Linnets, qui était parvenu à la deuxième place du Concours de Copenhague en mai dernier. Objectif : conserver une place en finale pour la troisième année consécutive.

La chanson

Elle s’intitule « Walk Along » et elle a été choisie en interne par le diffuseur hollandais.

« Walk Along » est une chanson pop de bonne facture, rythmée et qui ne dénotera pas auprès des autres chansons de l’Eurovision.

On pourra juste reprocher à ce titre un refrain un peu trop répétitif, et à la Hollande d’avoir été un peu moins originale que ces deux dernières années. Reste que c’est une chanson qui a du potentiel pour faire un succès commercial. D’ailleurs elle a été classée numéro 1 des ventes aux Pays-Bas lors de sa sortie en décembre dernier. Reste à savoir si le reste de l’Europe sera conquis par « Walk Along ».

Votre avis

  • Sur la chanson

Pays_Bas-chanson15

  • Sur la chanteuse

Pays_Bas-chanteuse15

 

Si vous aimez en majorité la chanson, les bookmakers ne fondent pas beaucoup d’espoir sur “Walk Along”. On la retrouve en 27ème position des paris pour une victoire. Et avec une cote de 62/5 pour espérer un passage en finale, les Pays-Bas ne devraient pas figurer sur le scoreboard du 23 mai.

 

N’oubliez pas les paroles

I open up my heart to you,
And cry for your attention,
Still you haven’t seen it yet
You only see me as a friend
But I wish you were waiting
With roses in sunset, yeah

Why, why-aiaiai, why-aiaiai
Won’t you walk along, walk along, baby
Why, why-aiaiai, why-aiaiai
Won’t you walk along, walk along, baby

I gently smile passing your way
It’s not that I don’t try enough
But you don’t even notice me here
In another time and place, another lifetime maybe
If only for a little while, oh oh

Why, why-aiaiai, why-aiaiai
Won’t you walk along, walk along, baby
Why, why-aiaiai, why-aiaiai
Won’t you walk along, walk along, baby

I don’t seem to get you
To look at me one time
Won’t you walk along, walk along baby
This is not a little crush
Don’t wanna wait in line
Won’t you walk along, walk along baby

Whoe-oe-oe, Whoe-oe-oe, I love you, I love you ba-babe
Whoe-oe-oe, Whoe-oe-oe, I love you, I love you ba-babe
If only for a little while

Why, why-aiaiai, why-aiaiai
Won’t you walk along, walk along, baby
Why, why-aiaiai, why-aiaiai
Won’t you walk along, walk along, baby
Why, why-aiaiai, why-aiaiai
I love you, I love you ba-babe
Why, why-aiaiai, why-aiaiai
Won’t you walk along, walk along, baby

Le scénario en cas de victoire

Les Pays-Bas accueilleraient l’Eurovision à bras ouverts, soyons-en sûrs. Et pour marquer le coup, les hollandais verraient les choses en grand. Les salles de spectacles ne manquent pas dans ce pays. Pas seulement à Amsterdam. A Rotterdam, par exemple, il y a le Ahoy (qui avait accueilli le Junior en 2007) d’une capacité de 15.000 places.

Si l’on s’en tient à Amsterdam, nous avons le Ziggo Dome. D’une capacité de 17000 places, cette arène accueille les grandes stars (Lady Gaga, Madonna, U2, Depeche Mode etc).

Mais si les Hollandais veulent voire encore plus grand, ils peuvent faire comme les allemands et choisir un stade de foot. L’Ajax Arena par exemple, qui possède un toit amovible capable de se fermer et de s’ouvrir en une demi-heure. L’Arène possède un maximum de 68000 places.

trijntje_oosterhuis_2