Ce soir, c’était aussi à la Norvège de décider. Au départ, ils étaient 10. Puis il en est resté 4 en super-finale : deux blondes, un boysband pour fillettes de douze ans et un faux chanteur des îles.

La super-finale n’a laissé aucune place au suspense puisque Agnete remporte la compétition avec le double des points du second (le faux chanteur des îles). Le boysband pour fillettes de douze ans termine troisième et la deuxième blonde dernière.

La chanson que la blonde botoxée interprètera à Stockholm s’appelle Icebreaker, une chanson “froide” où l’on a dû mal à y trouver une âme. Une chanson préfabriquée pour l’Eurovision, qui sent le “trop fait pour…”