Comme vous avez pu le découvrir, le candidat suisse nous présentait aujourd’hui sa deuxième répétition à Tel Aviv, Il faut dire que la délégation suisse était plutôt inquiète, car Luca avait l’interdiction de chanter jusqu’à ce matin à cause d’une extinction de voix assez sévère. Un grand soulagement a soufflé dans la salle lorsque l’on a pu entendre le jeune bernois interpréter sa chanson ” She Got Me” .

Certes sa voix n’est pas encore totalement au point et c’est pourquoi il n’a pas voulu la forcer, C’est d’ailleurs certainement une des raisons qui fait qu’il a chuté dans le classement général des bookmakers qui ont jugé sa prestation sans vraiment en tenir compte.

C’est aussi le revers de la médaille d’une compétition qui peut s’avérer impitoyable et dans laquelle on a pas vraiment droit à l’erreur

Mais ce serait vraiment mal connaître notre charmant représentant qui ne lâchera rien,

Au diable les pronostics, bien qu’il soit conscient qu’il va devoir faire face à de grosses pointures, il va se battre jusqu’au bout pour porter haut et fort les couleurs de la Suisse !

Quelle aubaine, surtout pour notre cher Pauly, un fan inconditionnel de ce titre qui va pouvoir encore frétiller des oreilles jusqu’à l’extase … Mdr..

Je vous laisse découvrir l’article de mes collègues du site de Douzepoints.ch qui sont sur place depuis le début des répétitions.

Mercredi 8 mai, la SRF nous informait que Luca Hänni devait se reposer, la climatisation israélienne ayant eu raison de lui. C’est donc avec appréhension que nous l’attendions aujourd’hui sur scène de l’Expo Tel Aviv pour la seconde répétition de cet Eurovision Song Contest. Nous pouvons le dire: ça va bien! Ça va mieux!

C’est à midi (heure de Tel Aviv) que Luca Hänni était attendu sur la scène de l’Expo Tel Aviv pour sa 2ème répétition en vue de la demi-finale du 16 mai 2019. Il y a deux jours, nous vous informions que Luca Hänni devait reposer sa voix. Ce matin, nous recevions l’information par la SRF que les interviews suite à la conférence de presse étaient annulées. Rien de rassurant. Comment la répétition s’est-elle finalement déroulée?

.
Compte tenu des circonstances, la performance suisse a été de très bonne facture. Luca Hänni et ses danseurs se sont montrés très énergiques. On trouve dans cette prestation, une efficacité et une précision qui démontrent qu’une réflexion de fond a été menée au sein de la délégation suisse. Tous les protagonistes ont une vision commune et sont en train de la faire vivre sur scène. C’est vraiment dynamique, c’est moderne, c’est séduisant. L’impact visuel est indéniable. Luca réalise un travail remarquable. Chapeau l’artiste!

Luca n’a pas toutefois encore récupéré à 100% de son refroidissement – il n’a donc pas pu donner d’interview suite à la conférence de presse. Malgré tout, le moral peut être bon. La team Suisse règle désormais des détails, comme savoir où poser son regard. Luca l’illustrait en conférence de presse: «Le premier jour, je cherchais la caméra sur la gauche. Mais où est cette caméra? Maintenant, je sais». Comme l’expliquait également Sacha Jean-Baptiste, la chorégraphe, l’équipe découvre la scène le 1er jour des répétitions et, cela sous notre regard. Lentement mais sûrement, tout se met donc en place pour être prêt pour la seconde demi-finale du jeudi 18 mai 2019. Que la fête commence!