Point d’Eurovision réussi sans son lot d’eurodrames. Et cette édition 2018 est, à ce titre, particulièrement réussie, puisqu’il pleut littéralement des eurodrames sur la scène de l’Altice Arena. Sakis vous a résumé la controverse autour des derniers propos de Salvador Sobral. André vous a tenu informés des remous autour de la diffusion en Chine du Concours. Voici ici reprises les trois dernières controverses en date.

Saint-Marin

Le chef de délégation saint-marinaise, Alessandro Capicchioni, est furieux contre les commentateurs de la télévision publique italienne et l’a fait savoir dans un communiqué de presse comminatoire (ci-dessus).

La deuxième demi-finale était retransmise sur la quatrième chaîne de la RAI. Il semblerait que les deux commentateurs, Carolina Di Domenico et Saverio Raimondo, aient accusé le jury saint-marinais d’avoir empêché la victoire de Francesco Gabbani, l’an dernier. Tous deux auraient, par dessus le marché, traité la Sérénissime République “d’infâme”.

M. Capicchioni réfute ces accusations et s’indigne de cette attitude si peu professionnelle. Il rappelle que Saint-Marin se considère comme la plus proche voisine et alliée de l’Italie et que jamais la télévision saint-marinaise ne s’est plainte de l’attitude de la RAI envers elle, alors qu’elle en aurait quelques motifs. M. Capicchioni va désormais porter l’affaire devant l’UER.

Monténégro

Six membres du Conseil d’Administration de la télévision publique monténégrine ont signé un appel demandant le retrait de Vanja Radovanović. Tous ont été heurtés par une plaisanterie du chanteur, visant les enfants handicapés. Le directeur de la RTCG lui-même, Vladan Micunovic, s’est distancié de son représentant. Il a trouvé les mots de Vanja offensants, inacceptables et ne reflétant aucunement les valeurs de RTCG. Il exige à présent des explications du chanteur.

Il semblerait donc que l’humour ravageur de Vanja lui joue des tours. La blague évoquée aurait été énoncée par lui lors d’une conférence de presse à Lisbonne. Sur ces entrefaites, le chanteur monténégrin a présenté ses plus plates excuses. Il reconnaît avoir être maladroit. Il s’agissait en réalité d’une tentative d’imiter Ricky Gervais. En tant que père de deux enfants, Vanja comprend les réactions offensées, mais assure n’avoir voulu blesser personne.

Roumanie

La télévision publique roumaine estime que l’élimination de la Roumanie en demi-finale est due à des problèmes manifestes de télévote. La TVR a publié une déclaration officielle, indiquant que durant le quart d’heure imparti, les Roumains de la diaspora n’avaient pu voter pour The Humans. Nombre d’entre eux s’en sont plaint au diffuseur, affirmant que leurs votes n’avaient pas été enregistrés. Ces problèmes ont été signalés notamment en Allemagne et en Italie.