Voici un artiste suisse que j’aime particulièrement, car je le trouve à la fois touchant mais aussi très talentueux,   Il vient de publier son nouveau single et je tenais absolument à vous le faire découvrir

Pour ceux qui s’en souviennent, dans le courant du mois d’août 2013, je vous présentais sur ce site,  pour la toute première fois, ce jeune artiste que j’avais découvert grâce au concours  Mycokemusich.ch  avec sa chanson  » Lovely Season « alors qu’il était encore un illustre inconnu en Suisse, il rêvait de faire une carrière dans la chanson sans avoir le moindre sou, il avait publié quelques reprises sur les réseaux sociaux qui lui ont permis par la suite de sortir son tout premier single,

Alejandro Reyes est né le 27 février 1992 à Quilpué, au Chili. Une enfance mouvementée, des déménagements successifs (du Chili au Québec), pour finalement atterrir en Suisse à l’âge de dix ans. Privé de sa main gauche à la naissance, et malgré le fait qu’il soit issu d’une famille de musiciens, le jeune garçon ne songe jamais à faire de la musique, jusqu’au jour où un ami lui offre une guitare. Petit à petit, il y prend goût, et se fabrique un petit gant surmonté d’un plectre grâce auquel il peut gratter les cordes sans se blesser.

De la rue à la scène

Autodidacte, Alejandro joue des morceaux se servant uniquement de son oreille. Peu à peu, il prend de l’assurance, et quitte bientôt sa chambre pour sa première scène : la rue. C’est à ce moment-là qu’il y exerce sa voix, sur des chansons de Stevie Wonder ou James Morrison, car Alejandro n’a jamais chanté avant cela. Déterminé avec son ami Arthur, ils partent à la conquête de la Suisse romande (Neuchâtel, Genève, Montreux, Lausanne, etc.) afin de se produire dans les rues. Très vite, il se fait remarquer par son talent. Il va alors être invité à se produire dans de nombreuses scènes, bars, fêtes privées et à chanter dans des radios régionales, où il va raconter son histoire. Sa personnalité ayant profondément touché des artistes confirmés, notamment par Bastian Baker qui avait décidé de leur prendre sous son aile.

Sur la route du succès

Chantant depuis quelques temps en anglais et en espagnol, sa langue maternelle, Alejandro propose une pop entraînante et émouvante qui ravit toutes les générations dont son public est composé. Alejandro écrit sur sa vie, sur sa vision du monde, et ne peut s’empêcher de laisser transparaître dans ses chansons, sa nature profonde de grand romantique, sur ses textes. N’ayant sorti que très peu de singles jusqu’à aujourd’hui, notre jeune musicien est très vite passé du jeune chanteur de rue à un nom et image connus du public suisse et allemand et soutenu par les médias..

J’avais vraiment été séduit, pour ne pas dire un peu bouleversé par Alejandro, un gamin de rue avec une main en moins,  Il brillait déjà  par sa simplicité et surtout sa sincérité, sans compter sur sa joie de vivre,   Le fait qu’il soit handicapé ne m’avait alors même pas frappé,  j’avais surtout été surpris par sa voix et sa grande générosité,  J’étais convaincu qu’il possédait le potentiel pour faire une carrière un jour mais je savais aussi que le chemin risquerait d’être long pour lui,

Figurez vous que grâce à cet article publié sur l’EAQ,  il avait été repéré par le producteur de l’émission  » The Voice France  » qui l’avait contacté pour passer les auditions à l’aveugle sur TF1,  Malheureusement pour lui, l’aventure s’était arrêtée là , il faut dire qu’il n’était pas encore prêt et qu’il manquait encore de présence scénique et que la justesse de sa voix n’était pas vraiment au rendez-vous.  Cependant,  il n’avait laissé personne indifférent.

Pour preuve, la télévision suisse romande RTS, l’avait contacté afin qu’il représente la Suisse à l’Eurovision à deux reprises, mais Alejandro n’était pas encore mûre et n’était pas conscient de l’ampleur qu’aurait pu prendre sa participation dans cette compétition.

Malgré un passage à vide qui a duré près de 2 ans, lié à des difficultés financières et un manque de confiance en lui,  il avait été sélectionné pour figurer parmi les candidats très sérieux de la sélection nationale suisse 2018,  Il proposait une chanson très efficace et dans l’air du temps  « Compass « qui aurait peut-être mieux fonctionné que le duo Zibbz à Lisbonne, grâce à son style un peu plus consensuel.  Finalement,  Il ne lui manquait pas beaucoup de points pour décrocher son billet pour le Portugal, il a  tout de même terminé deuxième de l’Entscheidungs Show en février dernier.

En tous les cas, son single a très bien fonctionné, c’est un succès dès sa sortie en Suisse et en Allemagne, D’ailleurs, on l’entend encore très souvent sur les radios locales et lors d’émissions de télévision.

« Compass » a été composé en plus d’Alejandro Reyes par des auteurs-compositeurs de renoms. Nous trouvons dans les auteurs-compositeurs, Laurell Barker, qui est canadienne. Laurell a remporté un des prix les plus prestigieux dans le monde de la musique : un Billbard Award dans la catégorie «World Music ». Elle est arrivée en tête des Western Canadian Music Awards. Elle travaille actuellement dans 17 pays avec des musiciens, avec différents labels et des producteurs. Sa musique est utilisée pour des séries télévisées. en 2017, elle était en lice avec 2 chansons aux présélections nationales Eurovision au Royaume-Uni. Lars Christians, qui est producteur et compositeur de grandes comédies musicales.

Ce jeune homme n’a que 29 ans et voyage régulièrement entre Zürich et Berlin. Il a travaillé avec des artistes tels que Bastian Baker, Pegasus et Kunz. Il a produit des thèmes pour James Gruntz et Damian Lynn . (4 de ses  titres ont été classés dans le top 100 et classés pendant 4 semaines dans le top 8, au classement officiel des singles en Suisse). Lars a également été classé dans plusieurs playlists européennes sur Spotify (dont l’Allemagne, les Pays-Bas et la France).

Nous ne savons pas encore si Alejandro souhaite vraiment tenter une nouvelle fois sa chance à l’Eurovision, d’après des bruits qui courent dans les couloirs de la RTS, il semblerait qu’il fasse partie de candidats potentiels pour Tel Aviv mais on ne sait pas encore avec quelle chanson. De plus, il pourrait bénéficier d’une wildacard de la part de la Radio Télévision Suisse Romande qu’il lui permettrait de figurer parmi les trois candidats favoris.

D’ailleurs, je ne serai vraiment  pas surpris qu’il revienne sur le devant de la scène,  car ce jeune homme a beaucoup de talent et il n’est qu’au début d’une carrière prometteuse à mon avis.  L’Eurovision serait donc un excellent tremplin pour lui.  Je crois aussi qu’il pourrait être un très bon choix, à condition bien sûr que sa chanson soit à la hauteur de ce que l’on attend de la Suisse pour se qualifier dans une finale internationale.

 

 

 

 

 

 

Je vous laisse découvrir ” Solamente” un titre en espagnol qui est aussi sa langue maternelle.

 

 

 

 

 

 

Cet été, Alejandro a publié un autre titre qui a récolté pas mal de succès sur la scène musicale suisse, voici la version acoustique.

La version remixée

Et la version originale

 

 

 

 

Découvrez la vidéo officielle de sa chanson “Compass” avec laquelle Alejandro pensait pouvoir faire revenir la Suisse dans la course à Lisbonne.

Et sa prestation en direct, lors de la finale nationale suisse 2018

 

 

 

 

 

Alors, êtes-vous convaincu par Alejandro et son univers ?     Pensez-vous qu’il serait un bon candidat pour défendre les couleurs suisses à Tel Aviv ? 

 

http://alejandro-reyes.com

 

 

M E R C I ….