Le « Happy Hour » de Sakis – #51

Nous retrouvons ce dimanche, DJ Aron, en direct de Jérusalem pour la seconde partie de notre numéro spécial du « Happy Hour », consacré à la ville millénaire ! Notre DJ, auteur, compositeur, producteur nous emportera à nouveau dans les rues de Jérusalem et dans son univers original.

Retournons ensemble dans vieille ville et plus précisément au marché Muristan, dans le quartier chrétien. Selon la tradition, l’endroit, situé au sud de l’église du Saint-Sépulcre, est bâti pour la première fois en 600 de notre ère. Le pape Grégoire le Grand y commande la construction d’un hôpital où les pèlerins chrétiens pourront être soignés. Endommagés et reconstruits à plusieurs reprises, le lieu est célèbre pour son association avec les chevaliers de Saint-Jean. Détruit, le Muristan est transformé en marché. Les touristes y viennent s’installer aux terrasses des cafés, après avoir fait leurs emplettes dans ses boutiques.

Autre endroit remarquable : le Dôme du Rocher, construit en 691 sur ordre du calife omeyyade Abd-el-Malik. Le Dôme se dresse sur l’esplanade en face de la mosquée Al-Aqsa, la plus ancienne de Jérusalem. Cette esplanade correspond à celle du Temple d’Hérode, détruit en 70. Les Romains y avaient édifié un temple à Jupiter, mais les chrétiens l’avaient désertée au profit de la partie occidentale de la ville. Le fameux rocher en question est un affleurement appelé Rocher de la Fondation. Le bâtiment construit par-dessus est inspiré des monuments chrétiens byzantins de l’époque. Le dôme en lui-même est haut de 25 mètres, pour un diamètre de 20 mètres. Il est recouvert d’un alliage d’or.

Sous l’esplanade, vous pourrez emprunter le tunnel du Mur des Lamentations qui s’étend sur 500 mètres. Vous y découvrirez les fondations du Temple d’Hérode et mesurerez les incroyables difficultés techniques auxquelles ont été confrontés les architectes du roi. Vous y verrez aussi une maquette évolutive reproduisant les différentes étapes de la construction du Temple.

Grimpez ensuite sur les remparts, vous y contemplerez un splendide panorama sur la ville et verrez clairement les séparations entre ville ancienne et ville nouvelle. Vous assisterez au coucher du soleil sur Jérusalem. Est-ce l’heure de vous coucher ? Pas du tout ! À Jérusalem aussi, il existe une vie nocturne. Certes, certains observent scrupuleusement le shabbat. Mais de nombreux bars et lieux de sortie restent ouverts pour les touristes et les habitants.

Parmi les bonnes adresses à fréquenter le soir venu, le Toy Bar, qui s’étend sur trois niveaux et dédié au clubbing, et l’Even Juke, plus rock et où se produisent des groupes venus de tout le pays. Vous terminerez votre nuit en contemplant les étoiles.

C’est ici que nous nous quittons ! Remercions DJ Aron pour ces beaux moments en sa compagnie. Nous nous retrouverons la semaine prochaine sans faute ! À très bientôt et profitez bien des vacances !

(avec la collaboration de Pauly)

 

(3 commentaires)

  1. Mon petit Sakis,

    – DJ Aron est vraiment charmant et Jérusalem m’a très agréablement surpris : finalement c’est une ville magnifique à la fois historique, traditionnaliste et moderne.

    – C’est rare mais c’est une ville qui ne m’inspirait pas dans mon esprit, mais depuis tes deux rubriques, j’aimerais bien m’y rendre mais bon : toujours l’avion…

    – Je vais me contenter d’Auxerre et les environs : ce n’est pas mal du tout. Merci mon petit Sakis et j’espère que DJ Aron est ton modèle dans la vie.

    • marie on 16 juillet 2018 at 14:38
    • Répondre

    Magnifique ville chargée d’histoire…
    On verra bien si c’est Tel Aviv ou Jérusalem qui sera choisie. Mais Tel Aviv est bien partie: pas de problèmes politiques et puis ça serait une première puisque ça a toujours été organisé à Jérusalem.

  2. Merci Sakis pour cette suite, cela donne envie de s’y rendre et moi, j’ai la chance de ne pas avoir la phobie de l’avion. Cependant, si je devais me rendre dans ce pays, j’irai plus volontiers à Tel Aviv.

    J’aime bien ton DJ Aron, je comprends que tu l’apprécies à ce point. Merci pour cette découverte et tes articles qui sont très peu commentés en ce moment, C’est un peu normal, c’est l’été et beaucoup ne pensent plus vraiment à l’ESC. Par exemple, j’estime que mon article du Summer Sound sur l’Espagne est un gros flop, dommage, cela m’a pris pas mal de temps pour trouver les chansons et le réaliser. C’est parfois à se demander si cela vaut vraiment la peine de consacrer autant d’énergie et de son temps. Mais en tous les cas, Sakis, je lis toujours tes articles même si je n’arrive pas toujours à faire un commentaire.

    Bonne fin de journée !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :