suisse musiqueSi la suisse-francophone ou si vous préférez, la Romandie, n’est pas en reste avec ses nombreux et talentueux artistes, dans notre pays, il faut tout de même avouer que ceux qui sont de plus en plus forts, ce sont nos amis et voisins suisses-allemands.
Depuis 2012, des groupes de musiques explosent soudainement, un peu partout, comme si le volcan de la musique suisse s’était enfin mis en éruption !
Des artistes, des musiciens qui ont envie de révéler une identité, qui existent et se distinguent de plus en plus au travers de ce qu’on appelle la “Swiss Music Pop”, très inspirée du folk irlandais, la pop anglaise ainsi que de le  véritable country américaine.
Pour vous en donner la saveur, je n’ai pas hésité à vous présenter un doux et bon mélange de ce cocktail détonnant que l’on retrouve dans les chansons de ce tout nouveau groupe suisse, The Garderner & The Tree.

gardenergardener_and_tree_bigOn ne sait pas encore grand-chose sur eux, sinon qu’ils sont 6 copains qui  partagent la même passion de la musique. Ils vivent tous entre Zürich et les bords du Rhein qui borde la frontière allemande.

Une seule et unique envie semble les préoccuper, c’est de partager leur musique avec un public de plus en plus important.

Depuis l’âge d’or de l’année 2012, le groupe travaille, tel un jardinier qui soigne avec passion la terre et ses arbres, sur de nouvelles chansons.  Des titres dans l’air du temps qui soulignent les variations musicales actuelles, tel  que le folk à impulsion indie-électro.

L’ingrédient principal que nos jardiniers suisses préfèrent, c’est d’ajouter de l’émotion dans leur interprétation pour la transmettre à leurs fans.

Avec eux, Ils ont le sentiment de partager un véritable “Eyes Wide” , une forme d’amour aveugle qui pourrait être décrit comme le noyau spirituel de leur musique.

C’est au début de l’été 2013, que le groupe fait sa première apparition sur youtube avec la vidéo de leur titre Wasteland qui fit un certain le buzz en Suisse.

Cela  leur a très vite donné l’envie de descendre dans la rue des grandes villes de suisse, pour chanter devant un public très large et partager ainsi leur musique.

Conscients que ce sera avant tout sur une grande scène qu’ils atteindront un jour le succès, le groupe préfère  la musique de rue, le meilleur moyen selon eux de transmettre leur passion sans devoir faire le Show.

the_gardener_and_the_tree_schaffhausenVoici un groupe encore très humble dans son approche, espérons qu’ils deviendront tout de même un peu plus ambitieux, car une carrière se concrétise difficilement dans la rue !… sauf si tout comme Anna Rossinelli, la candidate suisse  qui s’était qualifiée de justesse en finale il y a 3 ans, on ne vise pas forcément une carrière internationale.

The Gardener & The Tree, encore un nouveau groupe qui pourrait prétendre à représenter la Suisse à l’Eurovision, je ne serais vraiment pas surpris de les voir un jour, quand ils auront compris que c’est sans doute le meilleur moyen de dépasser les frontières suisses.

Cela dit on entend déjà The Garden & The Tree, sur des radios et télévisions locales. Le groupe se produit également  lors de grands festivals d’été, notamment le  célèbre  « Gurten Festival de Berne »

On peut y découvrir alors les deux principales chansons du groupe, Wasterland ainsi que Waterfall, un titre tout récent qui raisonne déjà comme un futur tube. Des titres qui figurent dans leur premier album Révolution, qui souligne leur marque de fabrique grâce à des mélodies intemporelles et des paroles accrocheuses.

Il reste donc peu de temps pour faire un pas de plus en proposant par exemple une chanson sur la plateforme de la SRF cet automne.  J’ai découvert là aussi des musiciens talentueux qui n’auraient vraiment pas l’air ridicule sur la scène de l’Eurovision.

Pour l’heure, le groupe est candidat dans le but d’ obtenir le 1er prix en tant que meilleure découverte Suisse 2014, à travers le réputé concours national sur internet “My Coke Music.ch”  ,  qui est devenu un véritable vivier d’artistes suisses.

Ce n’est d’ailleurs pas par hasard que l’on peut retrouver 2 membres du jury qui sont le jeune et désormais célèbre Bastian Baker ainsi que le plus grand producteur suisse, Romand Camenzind, qui a déjà composé des chansons pour l’Eurovision.

Je vous laisse les découvrir et ensuite donner votre avis à propos de The Gardener & The Tree.

Wasterland

Waterfall, une chanson que l’on aurait certainement beaucoup aimé entendre en Autriche l’année prochaine :

Et là, découvrez, le groupe en concert qui interprète en live, un autre titre très made in “Swiss Country”, Red Sun.

Moi, quand j’entends ça, je n’ai qu’une envie, c’est de me lever, de danser et de chanter avec eux !

Leur site internet est en projet et pour le moment,  on peut les contacter et découvrir leur univers sur facebook.

https://www.facebook.com/pages/The-Gardener-The-Tree/148657361961881