Le groupe suisse Kadebostany, une incroyable découverte, une destination extraordinaire !

kadebostany2

Après la pseudo fanfare de l’Armée du Salut, voici enfin un vrai groupe d’artistes, une fanfare des temps modernes à consonance très ethnique qui pourrait bien créer un véritable buzz à l’Eurovision pour la Suisse et faire renouer facilement le pays avec le succès.

Des artistes talentueux et déjantés qui nous embarquent dans un univers hors du commun qui séduit déjà beaucoup de monde, notamment dans les pays des Balkans, en Grèce et en Turquie, et surtout les pays de l’est et de l’ex URSS. Leur musique commence même à s’exporter au quatre coins du monde.

La Fanfare Nationale de Kadebostany alias Kadebostany est un groupe de musique électronique fondé en 2008 par le charismatique producteur Kadebostan. Originaire de Suisse, il est accompagné de trois Musiciens et d’une jeune chanteuse de Hip Hop. le concept est simple Kadebostan a créer son propre pays qu’il a surnommé la Kadebostany puis il s’est proclamé président.

Le groupe produit et compose des morceaux électro dans lesquels il introduit des chants hip-hop, des cuivres et une mise en scène époustouflante (vidéos, installations lumineuse…).

kadebostany1En 2011, Kadebostany sort son premier album éponyme sous le label suisse Mental Groove et le groupe commence à se produire sur scène un peu partout. Depuis, ils comptent plus de 100 représentations dont certaines dans des festivals de renommées internationales. Ils se sont même produit sur une scène, lors des jeux olympiques de Londres en 2012.

Pour tenter de comprendre qui est Bostany, je vous laisse découvrir leur histoire, surréaliste mais qui nous embarque dans une autre dimension qui pourrait bien révolutionner l’histoire de l’Eurovision, la naissance d’un nouveau pays à travers la candidature suisse et peut être même une victoire !

Leçon de géographie. La Kadebostany est un petit pays d’Europe dont le roi Kadebostan est le créateur et le souverain. Dans le but de faire connaître sa terre, le roi décida, en 2008, de créer une formation musicale portant son nom. Un orchestre national dont le cœur bat entre électronique, tambours fanfaronnants et trompettes cavalières.

N’étant jamais allés en Kadebostany, comment nous raconteriez-vous votre pays ?

La République de Kadebostany est un petit pays situé au nord de l’Italie, à l’est de la Suisse et à l’ouest de la Turquie. On a commencé à faire parler de ce pays grâce à un groupe qui s’appelle Kadebostan et qui a exporté la musique kadebostanienne dans le monde. C’est en quelque sorte un pays de rêve! Un pays très riche culturellement et très ouvert. D’ailleurs pour vos lecteurs, il est très simple de demander la nationalité kadebostanienne. Il suffit de se rendre sur le Facebook de la nation et de faire une demande. Mais le risque de ne jamais repartir est grand! On y est si bien! Tout le monde peut s’exprimer autant artistiquement qu’humainement. Un havre de paix.

Comment sont les gens du pays, et par extension du groupe ?

Ils sont multiculturels! Notre tromboniste est sud-africain, l’un des chanteurs-saxophonistes est libanais, il y a quelques Suisses aussi… L’idée c’est d’avoir un groupe qui, avant tout, ne formate pas les gens et qui apporte les influences de chacun. Tout cela donne une musique complètement hybride, difficilement descriptible.

On dit que le Kadebostany exporte ses valeurs culturelles à travers sa musique. De quelles valeurs parlons-nous ?

Du partage, et de la sincérité surtout! Dans notre musique, nous ne faisons aucune concession. Nous créons les choses comme on le sent, sans jamais céder aux tentations de faire de la musique « facile » pour plaire au plus grand nombre. Notre musique a plusieurs niveaux de lectures et s’adresse à un public large, de 15 à 80 ans. Nous refusons de servir quelque chose d’aseptisé.

Voilà qui en dit long à propos du potentiel de ce groupe de musiciens qui de toute évidence ne laisserait personne indifférent au Danemark l’année prochaine.

Si la RTS, car Kadebostany est à la base un groupe suisse-romand, est capable de prendre enfin des risques en sélectionnant ces artistes pour la finale nationale de 2014, je pense que cette fois, la Télévision Suisse Romande aura tiré le gros lot et se donnera toutes les chances pour être représentée l’année prochaine.

Kadebostany vient de jouer et chanter lors du gigantesque et célèbre Paléo Festival de Nyon, j’y étais et je peux vous dire qu’ils sont simplement magiques, bien que très atypique, j’ai été totalement envoûté par leur univers ! un seul mot me viens à l’esprit : “j’adore”

Voici le clip de leur dernière chanson, Walking with a Ghost

Un extrait de leur prestation en direct à Gazarte en Grèce

Et pour les amateurs de remix, voici une version très intéressante, de Walking the ghost que j’apprécie particulièrement

Et pour terminer, voici un autre titre de Kadebostany, tout aussi intéressant qui nous déclare que la guerre est peut être terminée ! mais ils ne nous disent pas avec qui !?

Alors êtes-vous prêts à partir à l’aventure grâce à Kadebostany ? pensez-vous que ce groupe aurait sa place à l’Eurovision et permettrait à la petite Suisse de marquer des points ? En ce qui me concerne, vous aurez bien compris que la question ne se pose même plus !